Spécialiste des compléments alimentaires et cosmétiques bio depuis plus de 40 ans.

Spécialiste des compléments alimentaires et cosmétiques bio depuis plus de 40 ans.

Découvrez des produits bio et produits naturels à base de vitamines, minéraux, actifs naturels issus des plantes, de la mer ou de la ruche. Retrouvez aussi des produits de beauté cosmétiques bio, des aliments santé, des huiles essentielles et des détergents écologiques.

En cours de chargement...

Mon compte
Nouveau Client ?
Créer un compte
 
Vous êtes ici :

Articulations : gare au surpoids !

Publié le 4 juillet 2016
Par Valérie Debray, Docteur en Pharmacie

Au fil du temps, nos articulations deviennent moins souples voire douloureuses. Et plus encore, si la balance affiche quelques kilos en trop ! Pour retrouver un bon confort articulaire, il existe des solutions naturelles telles que les compléments alimentaires aux extraits d’harpagophytum ou à base de silicium (silice), les massages aux huiles essentielles… Sans oublier d’adopter une bonne hygiène de vie. C’est essentiel pour limiter le surpoids dommageable aux articulations. Nos explications.


articulations surpoids


Comment le surpoids peut-il endommager les articulations ?

En cas de surpoids, différents mécanismes sont impliqués :

Un stress mécanique

En cas de kilos excédentaires, les pressions exercées au niveau des articulations augmentent, avec à la clé des conséquences négatives (écrasement, étirement…) sur les structures anatomiques. Sur le cartilage d’abord, qui finit par s’user et s’amincir mais également sur les ligaments fortement sollicités.

Un processus inflammatoire

A l’impact mécanique du poids, s’ajoutent des phénomènes inflammatoires dus à l’excès de graisse. Le tissu adipeux produit des hormones, en particulier de la leptine (l’hormone régulant l’appétit) qui serait impliquée dans le mécanisme d’altération cartilagineuse. Les mécanismes en cause sont encore mal connus mais on suspecte l’action d’enzymes destructrices*.

Un mécanisme enzymatique

L’excès de poids déclenche les mini-récepteurs de pression, situés au sein des cellules du cartilage. S’ensuit la libération d’enzymes et de substances chimiques qui détruisent la matrice cartilagineuse.

surpoids et articulations

Quelles sont les articulations les plus touchées ?

Les articulations les plus impactées en cas de surpoids sont les articulations portantes. En tête nous retrouvons les articulations des genoux puis celles des hanches. Lorsque vous marchez, les forces qui s'exercent sur vos genoux et vos hanches représentent jusqu’à quatre fois le poids de votre corps. Ainsi si vous pesez 100 kilos, votre genou supporte une charge de 400 kg à chaque pas.

 

Les conséquences du surpoids sur les articulations

Les effets délétères du surpoids s’exercent à différents niveaux des articulations. Ils sont caractérisés par :  

  • Une usure prématurée du cartilage : l’excès pondéral peut provoquer une inflammation. Si la situation perdure, le cartilage s’altère et ne remplit plus sa fonction d’amortisseur.
  • Des douleurs articulaires chroniques à la mobilisation.
  • Des raideurs au niveau des articulations qui se traduisent par des difficultés lors des mouvements et une réduction de l’activité.
  • Des déformations articulaires : le cartilage endommagé fait subir à l’os des contraintes mécaniques plus importantes. Pour compenser cette charge supplémentaire, il s’épaissit et fabrique des ostéophytes (excroissances) qui déforment l’articulation et accentuent la gêne ou les douleurs.

Les conséquences de la prise de poids sur les articulations

articulation mobilité

LE SAVIEZ-VOUS ?

Chaque kilogramme par mètre carré en trop au-dessus d’un IMC (Indice de Masse Corporelle) de 27 augmente de 15% le risque de contracter des problèmes articulaires au niveau des genoux.**

Pour rappel : IMC = Poids / taille²



Nos conseils pour retrouver un meilleur confort articulaire en cas de surpoids  

Le recours aux plantes :

L’harpagophytum

L’harpagophytum  ou griffe du diable est reconnue depuis des millénaires pour soulager les douleurs articulaires. Cette plante doit ses effets bénéfiques à la richesse de ses tubercules en harpagosides, des substances naturelles qui réduisent les sensations de raideurs articulaires.

L’harpagophytum peut se prendre par voie interne, sous forme de compléments alimentaires ou par voie externe, sous forme de gel à appliquer sur les zones d’inconfort articulaire.

Vous pouvez aussi alterner avec d’autres plantes comme le cassis, la reine des prés, qui sont reconnues pour contribuer au  bon fonctionnement des articulations grâce à leur effet calmant.

 

La silice

Le silicium est un minéral concentré dans les principaux tissus du corps (tissu conjonctif, os, cartilages, tendons, muscles et peau) ainsi que dans certains organes (paroi de l’aorte, foie, rate…). Le silicium est également présent dans certains végétaux comme les micro-algues, la prêle, l’ortie ou le bambou que l’on peut consommer sous forme de compléments alimentaires. Dans l’assiette on le trouve en petites quantités dans les céréales complètes, les champignons ou les haricots. 

Le silicium est donc incontournable pour protéger le cartilage articulaire. Pour en faire le plein et soutenir les articulations en cas de surpoids, profitez de l’aide précieuse du silicium sous forme d’acide orthosilicique stabilisé par la choline. Cette silice organique est la forme la plus assimilable par l’organisme et se trouve sous forme de complément alimentaire.

BON A SAVOIR !

Notre corps contient 7 grammes de silicium soit deux fois plus que le fer !

 

L’aide des huiles essentielles

  • L’huile essentielle de cajeput (Melaleuca Leucadendron cajuputii) :

L’huile essentielle de cajeput  est traditionnellement utilisée pour soulager les douleurs articulaires et pour aider à maintenir la mobilité et la souplesse des articulations. Elle rentre d’ailleurs dans la composition du fameux « baume du tigre » employé depuis des siècles par les chinois. On l’utilise en massage sur les zones douloureuses : incorporée à des baumes ou en application mélangée à de l’huile végétale.

  • L’huile essentielle de gingembre (Zingiber officinale)

L’huile essentielle de gingembre est reconnue pour aider à gérer les douleurs inflammatoires. On l’utilise pour soulager les raideurs articulaires en friction ou en massages, diluée dans une huile végétale ou incorporée à un baume de massage en synergie avec d’autres huiles essentielles

  • L’huile essentielle d’eucalyptus  (Eucalyptus Globulus)

L’huile essentielle d’eucalyptus est utilisée dans des crèmes et onguents pour soulager les douleurs musculaires et articulaires.

Attention : l’utilisation des huiles essentielles est déconseillée aux jeunes enfants et aux futures mamans. Demandez l’avis de votre médecin.

 

La perte de poids

Se délester de quelques kilos améliore la mobilité articulaire et aide à soulager l’inconfort lors des mouvements. Comment y parvenir ? En suivant quelques règles diététiques de base. L’effet au niveau articulaire se fait sentir dès La perte des premiers kilos.

 

La pratique d’une activité physique régulière

Pour préserver ses articulations et perdre du poids, il est nécessaire de pratiquer une activité physique régulière. Pour ne pas endommager les articulations, il est conseillé de pratiquer un sport adéquat. Prenez conseil auprès de votre médecin ou de votre kinésithérapeute avant de vous lancer.

 

Vous l’aurez compris ! Quand vos rondeurs sont responsables de douleurs et de raideurs articulaires, il est nécessaire d’agir. En suivant ces quelques conseils et grâce à l’aide de professionnels, vous devriez retrouver un meilleur confort articulaire.

 

Sources :
* Evidence for a key of leptin in osteoarthritis ».
Dumond H, Presle N, Terlain B, Mainard D, Loeuille D, Netter, Pottie P. Arthritis and Rheumatism 2003
**Source : Berenbaum F. et Sellam J., Obésité et arthrose : quels liens ?, Revue du rhumatisme, 75 (2008) 937-938