Spécialiste des compléments alimentaires et cosmétiques bio depuis plus de 40 ans.

Spécialiste des compléments alimentaires et cosmétiques bio depuis plus de 40 ans.

Découvrez des produits bio et produits naturels à base de vitamines, minéraux, actifs naturels issus des plantes, de la mer ou de la ruche. Retrouvez aussi des produits de beauté cosmétiques bio, des aliments santé, des huiles essentielles et des détergents écologiques.

En cours de chargement...

Mon compte
Nouveau Client ?
Créer un compte
 
Vous êtes ici :
  • Accueil
  • Comment favoriser une bonne circulation sanguine

Comment favoriser une bonne circulation sanguine

Mis à jour le 4 mai 2016
Par Michel de Sarrieu, Docteur en Pharmacie

Pour favoriser une meilleure circulation sanguine et prévenir la sensation de « jambes lourdes », gonflements des chevilles, crampes nocturnes ou impatiences, il suffit le plus souvent d’appliquer certaines mesures hygiéno diététiques et d’adopter quelques astuces toutes simples.

circulation

Un retour veineux bien réglé

Quand nous sommes debout, le retour du sang vers le cœur s’effectue grâce à la compression des vaisseaux de la voute plantaire qui propulse le sang vers le haut du corps. De même, la contraction des muscles des mollets exerce un véritable massage sur la paroi des veines et joue un rôle majeur dans l’ascension du sang. Sans oublier l’action « pompe » du diaphragme et du cœur. Et pour éviter que le sang ne redescende, nos veines sont équipées de valvules, sorte de clapets anti-reflux. Toutefois il arrive que cette circulation sanguine ne soit plus aussi performante et entraine une stagnation du sang dans les veines superficielles avec pour premières conséquences un effet « jambes lourdes » et des fourmillements. 20 millions de français s’en plaindraient.

circulation

Des facteurs prédisposant 

L’hérédité joue un rôle favorisant, tout comme l’âge, car nos veines deviennent moins élastiques en vieillissant. Les femmes sont également plus touchées (57% contre 26% pour les hommes). En jeu, les variations hormonales (cycle menstruel, contraception oestro-progestative, traitement substitutif de la ménopause) mais également la grossesse. Incriminés également, les stations debout et assise prolongées, la chaleur et l’excès de poids. De même la sédentarité car pour soutenir la circulation sanguine - 80% de nos veines se trouvent à l’intérieur des muscles - rien ne vaut des muscles en action! Quelles activités privilégier ? Plutôt celles qui ne provoquent pas trop d’à-coups sur les veines comme la marche à pied, le vélo ou la natation.

Des astuces jambes légères 

  • Laissez dans l’armoire vos vêtements et chaussures trop serrés qui bloquent la circulation sanguine.
  • Bougez, pour activer la pompe au niveau de la voute plantaire.
  • Pour soulager vos jambes, passez-vous un jet d’eau fraiche des chevilles vers les genoux. Evitez au contraire bains chauds, hammam et sauna qui favorisent la dilatation des veines.
  • Surélevez votre sommier d’environ 5 à 10cm en mettant des cales sous les pieds du lit ou en plaçant un petit oreiller sous le matelas.
  • En avion, effectuez régulièrement des allers retours dans le couloir. Vous pouvez aussi porter des chaussettes de contention pour soutenir la paroi de vos veines. Mêmes conseils si vous devez effectuer de longs trajets en voiture : faites une pause toutes les deux ou trois heures surtout en cas de forte chaleur et activer votre circulation veineuse grâce à des petits mouvements de flexion de vos chevilles. En effet la chaleur a tendance à augmenter la  dilatation des veines superficielles et  à accentuer la sensation de jambes lourdes.
  • Pour retrouver rapidement confort et bien-être au niveau des jambes massez-les en effectuant des mouvements de bas en haut. Choisissez des cosmétiques bio à base de produits naturels tels le marron d’Inde ou la prêle aux effets apaisants et pour un effet glaçon, le menthol ou  le camphre. Encore plus bluffant si vous placez votre crème au réfrigérateur

favoriser la circulation sanguine

Des plantes à la rescousse de la circulation

Pour vous faire la jambe légère et diminuer les sensations de jambes lourdes, faites-vous une cure de compléments alimentaires. Les plus efficaces sont formulés à partir d’associations de plantes. Vos alliées ? Le fragon ou petit houx, le ginkgo biloba, la vigne rouge ou l’ortie dont les actifs (anti-oxydants surtout) sont utilisés depuis la nuit des temps pour le confort des jambes. Préférez ceux certifiés bio (logo AB). Ils sont  d’origine 100% naturelle et cultivés dans le respect de l’environnement sans pesticides, OGM, engrais chimiques de synthèse, conservateurs ou autres colorants artificiels. Prenez les sous la forme qui vous convient le mieux : en tisane, boissons ou comprimés.

Des menus ciblés « circulation »

Privilégiez une alimentation équilibrée à base de produits naturels en évitant les plats transformés pour limiter la prise de poids et les mauvaises graisses. Ces produits sont en effet trop riches en sel, sucre, acides gras saturés ou additifs et de moins bonne qualité nutritionnelle. Ciblez les aliments qui regorgent d’anti-oxydants protecteurs des parois veineuses. En particulier ceux contenants de la vitamine E présente dans les graisses végétales (margarine, huile de tournesol, noisette ou de colza), les fruits secs, le germe de blé les œufs et les avocats. De la vitamine C dans le cassis, les poivrons, les agrumes et les fruits rouges. Consommez aussi les aliments riches en sélénium comme le fromage au lait de brebis, le jaune d’œuf, les champignons de Paris et certains poissons (baudroie ou lotte, thon). Pour nourrir vos muscles, n’oubliez pas les protéines animales (viandes, poissons et œufs) et végétales (légumes secs). Enfin hydratez-vous suffisamment (au moins 1,5 l/j) et mettez des fibres au menu pour un bon fonctionnement de vos intestins. En effet, la constipation peut perturber le retour du sang veineux.