Spécialiste des compléments alimentaires et cosmétiques bio depuis plus de 40 ans.

Spécialiste des compléments alimentaires et cosmétiques bio depuis plus de 40 ans.

Découvrez des produits bio et produits naturels à base de vitamines, minéraux, actifs naturels issus des plantes, de la mer ou de la ruche. Retrouvez aussi des produits de beauté cosmétiques bio, des aliments santé, des huiles essentielles et des détergents écologiques.

En cours de chargement...

Mon compte
Nouveau Client ?
Créer un compte
 
Vous êtes ici :
  • Accueil
  • Comprendre le vieillissement de la peau

Comprendre le vieillissement de la peau

Publié le 3 juin 2015

Au fil du temps, notre peau vieillit, c’est un processus naturel. Quelles sont les causes de ce phénomène, comment identifier les facteurs de risques et quelles solutions adopter ? Dossier spécial.

 vieillissement peau

Zoom sur la structure de votre peau

Pour comprendre le processus de vieillissement cutané, il faut tout d’abord s’intéresser à la constitution même de votre peau. Elle se compose de 3 couches principales  successives :

- L’épiderme, couche superficielle de la peau, est constitué de couches de cellules stratifiées, non vascularisées, kératinisées, des cellules mortes, continuellement renouvelées.

- Le derme, situé sous l’épiderme, est composé de protéines (collagène, élastine). Il nourrit l’épiderme, maintient notre peau souple et élastique, absorbe l'eau pour assurer l’hydratation de la peau. Il permet aussi d’éliminer les toxines, en les évacuant par la sueur.

- L’hypoderme est la couche la plus profonde de la peau. Il s’agit d’un tissu conjonctif, vascularisé, adipeux. Il sert d’interface entre le derme et les muscles ou tendons situés en dessous.

coupe peau

Le vieillissement de la peau : un phénomène naturel

Au fil du temps, les cellules cutanées se régénèrent plus lentement, les tissus conjonctifs intra et extra cellulaires se transforment. La mécanique du vieillissement se met alors en place :

1. Les cellules mortes s’accumulent, ce qui provoque un épaississement de l’épiderme.

2. Les fibres de collagène du derme se détériorent,  entrainant une perte d’élasticité de la peau. Les glandes sébacées et sudoripares s’atrophient : la peau se déshydrate.

3. Les tissus perdent ainsi de leur tonicité, la peau se relâche et les rides apparaissent.

 

Une corrélation indéniable entre le vieillissement cutané et notre mode de vie

Top 61 des facteurs de risque :

1. Les rayonnements solaires engendrent un vieillissement « photo-induit » : ils activent la production de radicaux libres qui endommagent le collagène et l’élastine et agissent sur les lipides cutanés. Conséquences ? Apparition de taches de vieillesse (nommées lentigos) et accélération du vieillissement cutané.

2. Le tabagisme2 accélère également le vieillissement cutané pour différentes raisons : il réduit le pourcentage d’eau contenu dans la couche cornée (couche la plus externe de l’épiderme, qui joue un rôle de protection de la peau), et il diminue également la synthèse du collagène avec une incidence sur les fibres du tissu conjonctif, source de radicaux libres… Des études3 in vivo révèlent les mécanismes moléculaires et leur impact négatif sur les structures fondamentales du derme.

3. Une alimentation pauvre en antioxydants et en acides gras essentiels (qui luttent contre les radicaux libres).

4. L'alcool ralentit le renouvellement cellulaire et déshydrate l’organisme.

5. Le stress4 induit des signes de vieillissement sur la peau.

6. Le manque de sommeil affecte la faculté de régénération de l'épiderme5.

 

Les différentes phases de vieillissement de la peau

Même s’il reste corrélé à notre capital génétique et à notre mode de vie (vieillissement intrinsèque ou chronologique), le mécanisme de vieillissement de la peau se déroule en plusieurs étapes :

  • Vers 30 ans : la peau commence à perdre de son élasticité

On observe un ralentissement de la production de collagène. Les premières rides d’expression apparaissent (pattes d’oie au coin des yeux, rides péribuccales…), la peau devient plus sèche et plus sensible, moins souple.

  • Autour de 40 ans : les rides d’expression apparaissent

Les cellules se renouvellent plus lentement ce qui engendre un relâchement de l’épiderme : naissance de la casquette sur la paupière supérieure (dermatochalasis), chute de la queue du sourcil. Les sillons nasogéniens se creusent, on observe une perte de volume au niveau des tempes, des pommettes et de la vallée des larmes…

  • A partir de 50 ans environ : les plis se creusent

La diminution du taux de collagène et d’élastine engendre une perte de volume des tissus sous-cutanés : cernes et ridules s’accentuent, certaines zones du visage s’affaissent, la peau se « frippe »… On observe également l’apparition de taches de vieillesse (lentigo).

  • 65 ans et plus : la peau se relâche

La vascularisation des tissus cutanés diminue, les muscles s’atrophient et les graisses fondent : on note un relâchement au niveau de l’ovale du visage, la peau est plus fine et moins tonique, les rides s’installent et sont plus visibles, les volumes s’effacent.

 

Les bienfaits de la bourrache et de l'argan pour lutter contre le vieillissement cutané

Afin de ralentir ce processus de vieillissement, il est indispensable de bien hydrater votre épiderme. Optez pour des crèmes anti-rides adaptées à votre type de peau et des compléments alimentaires ciblés. Préférez des produits certifiés « Bio » car ils contiennent une grande proportion d’actifs naturels.

2 ingrédients phares fréquemment utilisés pour préserver la jeunesse de la peau :

  • La bourrache : elle est utilisée depuis l’Antiquité pour ses bienfaits sur la peau. Véritable élixir de beauté, l’huile de bourrache est très riche en acides gras polyinsaturés (acide gamma-linolénique, acide linoléique), qui sont reconnus pour améliorer la souplesse et l'élasticité de la peau, aider à lutter contre les rides et les vergetures, atténuer la sécheresse de l’épiderme et contribuer à retarder le vieillissement cutané.

  • L’huile d’argan : son efficacité contre le vieillissement cutané repose sur sa richesse en glycérides, antioxydants (tocophérols, stérols, schotténols), acides gras (oléique, linoléique et stéarique), vitamine E, Oméga-3 et Oméga-6. L’huile d’argan rétablit la couche hydrolipidique de votre épiderme. Ainsi nourrie et hydratée, votre peau est plus souple et revitalisée. 

Pour lutter contre le vieillissement de votre peau, certaines bonnes pratiques doivent également être adoptées : boire de l’eau régulièrement, éviter de fumer, limiter la consommation d’alcool, faire du sport, avoir un sommeil de qualité, se relaxer… Bref, un mode de vie plus sain pour une peau plus jeune.

Sources :
1
Le vieillissement cutané et sa prévention, JP Ortonne, T PASSERON - Presse Med, 2003 - http://134.157.193.4/polys/capacites/capagerontodocs/docpremannee/0410Aavcutane.pdf
2
Koh JS, Kang H, et al. Cigarette smoking associated with premature facial wrinkling: image analysis of facial skin replicas. Int J Dermatol. 2002 Jan;41(1):21-7.
3
A Morita, K Torii, A Maeda, Y Yamaguchi, Molecular basis of tobacco smoke-induced premature skin aging, Journal of Investigative Dermatology Symposium Proceedings (2009) 14, 53–55; doi:10.1038/jidsymp.2009.13
4
Factors Contributing to the Facial Aging of Identical Twins, Guyuron, Bahman; Rowe, David J.; Weinfeld, Adam Bryce; More, Plastic & Reconstructive Surgery. 123(4):1321-1331, April 2009
5
University Hospitals Case Medical Center de Cleveland (Ohio) 2012, « University Hospitals study shows poor quality sleep linked to poor skin health, faster aging »  http://www.cleveland.com/healthfit/index.ssf/2013/07/university_hospitals_shows_poo.html