Spécialiste des compléments alimentaires et cosmétiques bio depuis plus de 40 ans.

Spécialiste des compléments alimentaires et cosmétiques bio depuis plus de 40 ans.

Découvrez des produits bio et produits naturels à base de vitamines, minéraux, actifs naturels issus des plantes, de la mer ou de la ruche. Retrouvez aussi des produits de beauté cosmétiques bio, des aliments santé, des huiles essentielles et des détergents écologiques.

En cours de chargement...

Mon compte
Nouveau Client ?
Créer un compte
 
Vous êtes ici :
  • Accueil
  • Conseils pour un meilleur confort urinaire féminin

Conseils pour un meilleur confort urinaire féminin

Publié le 2 août 2016,
Par Michel de Sarrieu, Docteur en Pharmacie

Désagrément typiquement féminin, l’inconfort urinaire touche 40 à 50% des femmes au cours de leur vie. En cause, l’anatomie féminine mais pas seulement. Les variations hormonales ou la grossesse peuvent également favoriser les gênes urinaires. Pour retrouver un meilleur confort urinaire, il existe des solutions naturelles telles que la bruyère ou la piloselle. Quelles sont les causes de l’inconfort urinaire ? Comment le prévenir ? Découvrez tous nos conseils.

confort urinaire femme

Pourquoi les femmes sont-elles plus exposées à l’inconfort urinaire ?

Les femmes sont davantage exposées aux ennuis urinaires - une femme sur trois en âge de procréer y serait confrontée - pour des raisons principalement anatomiques. En effet, l’urètre féminin (conduit qui évacue l’urine) est court, environ 3 cm, tandis que celui des hommes atteint 20 cm. De ce fait, l’urètre féminin se trouve proche de l’anus. Or, cette zone peut renfermer un grand nombre de bactéries provenant de l’intestin. Les microbes, s’ils sont présents, n’ont qu’une courte distance à parcourir pour remonter l’urètre et atteindre la vessie. La nature est tout de même bien faite ! Dans la majorité des cas, les mictions évacuent les intrus. Toutefois de temps en temps, les bactéries s’accrochent aux parois de la vessie et provoquent des désagréments urinaires.  

appareil urinaire femme

Comment se manifeste l’inconfort urinaire chez les femmes ?

La gêne urinaire se traduit par tout un ensemble de petits signes comme des envies pressantes d’uriner, des picotements de jour comme de nuit ou encore des mictions difficiles. Un inconfort ou une pesanteur urinaire peuvent aussi vous alerter avant qu'il ne soit trop tard.

 

Quelles sont les causes de l’inconfort urinaire ?

Outre la particularité de l’anatomie féminine, différents facteurs peuvent favoriser le transfert de germes et entraîner une gêne urinaire :

Les rapports sexuels

Des germes présents dans le vagin peuvent facilement remonter et atteindre l’urètre. Pour chasser ces germes, il est important d’aller uriner après chaque rapport.

Les bouleversements hormonaux lors de la grossesse ou de la ménopause

Enceinte, l’utérus prend de plus en plus de volume et comprime les voies urinaires et la vessie. Conséquence : une stagnation des urines voire un reflux qui accroît le risque d’inconfort urinaire. Sans compter que la progestérone secrétée en abondance rend les voies urinaires moins toniques. Cela favorise la stagnation des urines et donc le développement des microbes.

Après la ménopause, c’est la baisse du taux d’œstrogènes qui entraine une moins bonne résistance de la vessie aux infections.

 

Comment préserver et soulager l’inconfort urinaire naturellement ?

Grâce aux plantes

La fausse bruyère ou callune

bruyère callune

Encore nommée Calluna vulgaris, la fausse bruyère, de la famille des Ericaceae comme la Cranberry ou Canneberge, est un petit arbrisseau vivace aux pétales violets et aux feuilles vertes minuscules que l’on retrouve un peu partout en France. Elle pousse sur des sols pauvres et ensoleillés. De nos jours, ce sont les sommités fleuries de la fausse bruyère qui nous intéressent. Les phytothérapeutes les utilisent pour leur action positive sur l’élimination hydrique rénale principalement en cas d’inconfort urinaire. On les consomme sous la forme de Compléments alimentaires, souvent associées à la Canneberge ou Cranberry.

La piloselle (Hieracium pilosella)

piloselle

La piloselle est une petite plante de la famille des Compositaeae, comme l’artichaut ou le pissenlit, qui est traditionnellement utilisée pour l’ensemble des fonctions d’élimination de l’organisme. Idéale pour préserver le confort urinaire, la piloselle se consomme sous forme de compléments alimentaires ou en infusion. Pour doper l’élimination rénale de l’eau on peut l’associer au jus de feuilles de bouleau ainsi qu’aux feuilles de frêne, au cassis et au fenouil des draineurs naturels alliés du confort urinaire.

 

En suivant quelques conseils

  • Hydratez-vous !

Un seul mot d’ordre pour éviter l’inconfort urinaire : boire suffisamment (1,5 litres à 2 litres d’eau/j) et … uriner régulièrement (toutes les 3 à 4 heures) pour « laver » la vessie.

BON A SAVOIR !

Pensez aussi à vider pleinement votre vessie en laissant bien s’écouler toute l’urine. L’urine stagnante est un terrain propice aux bactéries !

  • Adoptez une bonne hygiène intime !

L’inconfort urinaire est favorisé par la présence de germes. Pour limiter leur ascension, pensez à vous essuyer d’avant en arrière lorsque vous allez à la selle. En particulier, quand il fait chaud car les germes se multiplient plus rapidement.

  • Optez pour les matières naturelles !

Il est préférable d’éviter de porter des sous-vêtements en matières synthétiques, ces derniers peuvent favoriser le développement des bactéries. Préférez les matières naturelles comme le coton, qui laisse la peau respirer.

  • Evitez les vêtements trop serrés qui favorisent l’inconfort

  • Adoptez une alimentation équilibrée et riche en fibres

Des soucis de transit peuvent être source d’inconfort urinaire, c'est pourquoi il est important de garder un bon transit intestinal.

 

En prenant de bonnes habitudes et grâce à l’aide naturelle des plantes, ce n’est pas si compliqué de lutter contre l’inconfort urinaire.

 

  Nous vous conseillons