Spécialiste des compléments alimentaires et cosmétiques bio depuis plus de 40 ans.

Spécialiste des compléments alimentaires et cosmétiques bio depuis plus de 40 ans.

Découvrez des produits bio et produits naturels à base de vitamines, minéraux, actifs naturels issus des plantes, de la mer ou de la ruche. Retrouvez aussi des produits de beauté cosmétiques bio, des aliments santé, des huiles essentielles et des détergents écologiques.

En cours de chargement...

Mon compte
Nouveau Client ?
Créer un compte
 
Vous êtes ici :

Une maison saine naturellement

Publié le 4 mai 2016
Par Valérie Debray, Docteur en Pharmacie


Produits ménagers et de bricolage, fumées de cigarette, bougies, désodorisants, meubles et tissus d’ameublement, revêtements de sols… Certaines substances nocives ont envahi les moindres recoins de notre maison si bien que l’air que nous y respirons est souvent plus pollué qu’à l’extérieur ! Pour retrouver une maison plus saine naturellement et éliminer un maximum de polluants, nous vous donnons quelques conseils.


maison saine


Pourquoi doit-on se méfier de l’air de notre intérieur ?

Nous passons plus de 80% de notre temps enfermés entre quatre murs dont la moitié à la maison. Or l’air de notre domicile contient de nombreux polluants. A haute dose et en atmosphère confinée, ces substances peuvent avoir des conséquences plus ou moins néfastes sur l’organisme. Dans la maison, ces polluants viennent d’un peu partout :

Des polluants biologiques

Les champions de la pollution domestique sont les acariens, une sorte d’araignées microscopiques qui colonisent nos lits, nos tapis ou la moquette.

Autres indésirables : les moisissures (champignons microscopiques) qui se développent encore plus à la chaleur, le manque d’aération ou une atmosphère humide.

Enfin l’urine, la salive ou les sécrétions sébacées de nos compagnons à quatre pattes sont aussi une source microbienne importante.

De la pollution extérieure

La pollution extérieure provient majoritairement des gaz d’échappement (si vous habitez près de routes à forte densité de trafic automobile). Elle génère des oxydes d’azote, du benzène ou du monoxyde de carbone qui s’introduisent via les interstices des portes et fenêtres ou les systèmes de ventilation.

Dans le trio de tête également, les fumées d’usine, le traitement des déchets ou encore les pesticides et les engrais azotés utilisés en zone agricole.

La pollution extérieure peut aussi provenir de polluants naturels tels que les pollens des végétaux.

De la pollution intérieure

La pollution intérieure peut provenir de certains composants potentiellement nocifs. Ils sont contenus dans les matériaux de construction, l’isolation, certaines peintures, colles ou vernis, le mobilier, les produits d’entretiens ou d’hygiène, les parfums d’ambiance ou encore les bougies… Le danger provient principalement des Composés Organiques Volatiles toxiques (COV) dispersés dans l’atmosphère. A ces substances il faut ajouter le monoxyde de carbone provenant des appareils à combustion (gaz, bois, fuel …), sans oublier le principal polluant de nos intérieurs : le tabac !

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’odeur de « neuf » qui se dégage de votre nouvelle voiture provient des peintures et produits chimiques ! Cette odeur peut contenir des COV qui peuvent s'avérer toxiques.


Conseils pour améliorer l’air de sa maison naturellement

En suivant quelques règles d’entretien et en adoptant les bons réflexes, nous pouvons diminuer la présence des polluants dans notre intérieur.

Quelques règles d'entretien

Aérez votre habitation

Eté comme hiver, pour renouveler l’air et diminuer le taux de polluants, ouvrez en grand les fenêtres durant au moins dix minutes une à deux fois par jour le matin et le soir de préférence … et davantage si vous bricolez ou faites le ménage.

Ventilez l’air de votre intérieur

En complément d’une bonne aération, les systèmes de ventilation naturelle (bouches d’aération) ou mécanique (VMC) permettent de renouveler l’air. Assurez-vous qu’elles ne sont pas défectueuses ou bouchées et faites-les vérifier (tous les 3 ans pour la VMC).

N’oubliez pas non plus de nettoyer le filtre en métal de votre hotte de cuisine tous les deux ou trois mois environ. Quant aux filtres à charbon, il est conseillé de les changer au moins une fois par an.

Changez fréquemment le linge de maison

Lavez vos draps de lits une fois par semaine. De même que vos serviettes de toilettes et vos tapis de bain véritables nids à microbes. Aérez vos couettes et oreillers tous les jours et lavez-les régulièrement (une fois par mois dans l’idéal). Idem pour les housses de coussins et de canapés surtout si votre animal de compagnie aime à se prélasser dessus.

Dépoussiérez vos meubles

Plutôt que le balai qui projette les poussières, utilisez un chiffon ou une serpillère en microfibre humide qui les capture mieux. Faites l’acquisition d’un aspirateur avec un filtre à air (HEPA) et, s’il en est équipé, changez le sac régulièrement.

 

ASTUCE

Voici une idée de nettoyant multi-usage aux huiles essentielles : diluez 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude, 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc et une dizaine de gouttes d’huile essentielle du parfum de votre choix dans un litre d’eau chaude. Versez le tout dans un flacon vaporisateur.

Optez pour des produits d’entretien respectueux de l’environnement et de votre santé

Produit pour le sol, détergent pour la vaisselle, crème récurrente pour les sanitaires, désinfectant pour les toilettes, décapant pour le four, produit pour les vitres, spray pour les meubles sans parler des lingettes et des parfums d’intérieur… STOP !! Vous n’avez pas besoin de multiplier les produits pour avoir une maison naturellement saine. Dans la plupart des cas, deux ou trois produits d’origine naturelle ou bio plutôt que des produits chimiques suffisent à rendre votre maison propre. En outre ils préservent à la fois votre santé et l’environnement !

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont des composés naturels aromatiques extraits des végétaux. Elles sont parfaites pour parfumer et donner un coup de frais à votre intérieur. Vous pouvez aussi ajouter quelques gouttes d’huile essentielle à votre lessive écologique pour parfumer votre linge. Préférez les huiles essentielles 100% d’origine naturelle et bio. 

Le spray assainissant aux huiles essentielles

Pour purifier les pièces de votre maison et faire la chasse aux acariens, aux moisissures et aux microbes, utilisez un spray assainissant aux huiles essentielles. A raison de 3 à 5 pulvérisations par jour, il assainit et purifie naturellement l’air de votre intérieur, à compléter d’une aération !

 

maison saine

 

Le bicarbonate de soude

Appelé aussi bicarbonate de sodium c’est le produit  à tout faire par excellence ! Les Egyptiens s’en servaient déjà il y a des millénaires. De nos jours on l'utilise pour nettoyer, dégraisser, blanchir et désodoriser, de la cuisine à la salle de bain et du sol au plafond. On l’emploie pur à la manière d’une poudre récurrente ou dilué dans de l’eau. Il permet aussi d’enlever les pesticides présents sur les fruits et légumes

Le vinaigre blanc

C’est un produit d’entretien incontournable d’origine végétale qui neutralise efficacement le calcaire et fait briller les surfaces. On s’en sert pur pour les vitres et la robinetterie mais aussi pour détartrer les cafetières ou nettoyer les joints du réfrigérateur. 

ASTUCE

Le mélange bicarbonate de soude + vinaigre blanc produit une mousse effervescente qui permet de décoller les saletés. Imparable dans la cuvette des toilettes !

Les détergents bio

Pour rendre sain naturellement votre intérieur, employez un détergent bio. Il associe un complexe d’huiles essentielles « spéciale fraicheur » et une base lavante.  Il n’en faut pas plus pour assainir la maison ! 


Avec tous ces conseils, vous voilà prêt(e) à devenir une vraie fée du logis, pour un intérieur plus sain !

 

  Nous vous conseillons