Spécialiste des compléments alimentaires et cosmétiques bio depuis plus de 40 ans.

Spécialiste des compléments alimentaires et cosmétiques bio depuis plus de 40 ans.

Découvrez des produits bio et produits naturels à base de vitamines, minéraux, actifs naturels issus des plantes, de la mer ou de la ruche. Retrouvez aussi des produits de beauté cosmétiques bio, des aliments santé, des huiles essentielles et des détergents écologiques.

En cours de chargement...

Mon compte
Nouveau Client ?
Créer un compte
 
Vous êtes ici :
  • Accueil
  • Connaissez-vous votre type de cheveux ?

Connaissez-vous votre type de cheveux ?

Publié le 4 mai 2016
Par Valérie Debray, Docteur en Pharmacie
 

Certains les ont courts et bouclés, d’autres les ont longs et lisses. Chez quelques-uns ils apparaissent ternes et cassants tandis que chez d’autres ils ont plutôt tendance à être gras… Vous l’aurez compris, nous avons tous un capital cheveux qui nous est propre. Découvrez les secrets de chaque type de cheveux et les soins dont ils ont besoin.


type de cheveux


Le cheveu à la loupe 

Le cheveu se développe au niveau du follicule pileux, sorte de petite poche allongée ancrée à quatre millimètres sous l’épiderme.

coupe cheveux
Chaque cheveu est constitué de deux parties :

1/ la tige pilaire : partie visible du cheveu, elle est située hors de la peau et est formée de trois couches circulaires :

  • la cuticule constituée de plaques de kératine,
  • le cortex riche en kératine et mélanine,
  • la médulla au cœur de la tige.

2/ la racine : partie vivante et invisible dans laquelle grandit le cheveu. Il ne faut pas la confondre avec les racines dont parle le coiffeur qui correspondent aux quelques centimètres de longueur de cheveux proches du cuir chevelu ! La racine du follicule est l’unité de production du cheveu. Elle est constituée :

  • d’un bulbe : situé en profondeur, le bulbe est composé de kératinocytes, cellules qui produisent la tige pilaire. On y trouve également de nombreux mélanocytes, les cellules responsables de la couleur des cheveux.
  • d’un muscle pilo-arrecteur : lorsqu’il se contracte nous fait dresser les cheveux sur la tête.
  • d’une glande sébacée : annexée au follicule pileux, elle secrète une substance grasse lubrifiante et protectrice s’évacuant par le pore vers la tige pilaire: le sébum.

 

 

LES CHEVEUX EN CHIFFRES

Nous avons entre 100 000 et 150 000 cheveux.

Un cheveu pousse en moyenne de 0,35 mm par jour.


Comment pousse le cheveu ? 

Le cheveu pousse selon le renouvellement des follicules pileux. Ce dernier se déroule de manière cyclique selon trois phases successives à durées variables :

  • La phase anagène ou phase de croissance : elle s’étale sur 3 à 6 ans. Durant cette phase, un nouveau cheveu est fabriqué. 80 à 90% des cheveux sont en phase anagène.
  • La phase catagène d’involution : elle dure environ 3 mois. Le bulbe pilaire s’atrophie et la pousse du cheveu s’arrête. Il migre ensuite vers le cuir chevelu. Cette phase concerne 5 % de nos cheveux.
  • La phase télogène : au cours de ces 2 à 6 mois, le follicule est au repos et se rétracte puis la tige pilaire remonte le long de sa gaine et tombe. En moyenne nous perdons une cinquantaine de cheveux par jour.

Sur toute une vie, chaque follicule pileux est à l’origine d’environ 20/25 cycles.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Chaque follicule est autonome et pousse à son rythme. Cela explique que nous avons toujours des cheveux sur la tête même quand certains tombent !


La composition du cheveu

Le composant principal du cheveu est la kératine. C’est une protéine riche en cystéine, acide aminé soufré donnant sa rigidité au cheveu. Elle est produite par les kératinocytes, situés dans le bulbe pilaire. Dans le cheveu on retrouve aussi de l’eau, deux sortes de mélanine et de petites quantités de minéraux tels que le zinc, le sélénium, l’iode, le calcium, le manganèse, le silicium, indispensables à la vie des cellules...

A SAVOIR !

L’analyse minérale des cheveux est une mine d’informations. Elle peut révéler une éventuelle exposition aux métaux lourds et informe des réserves en minéraux et oligoéléments.

 

Quelles sont les différentes natures de cheveux ?

Nous avons tous une nature de cheveux qui nous est propre. En partie due à l’hérédité mais pas seulement. Le type de cheveux dépend également des bons ou mauvais traitements que nous leur faisons subir, et de notre hygiène de vie.  Nous pouvons classer les types de cheveux en trois catégories :

  • Les cheveux normaux : ils apparaissent brillants et soyeux. Ni trop secs, ni trop gras, les cheveux normaux restent disciplinés toute la journée. Doux au toucher, ils sont faciles à démêler et à coiffer.
  • Les cheveux à tendance grasse : ils sont le témoin d’un excès de sécrétion de sébum qui les rend huileux et d’aspect collant dès le lendemain du shampoing. On note parfois la présence de pellicules grasses dues à l’amas de sébum. En cause le plus souvent : des traitements inadaptés, une alimentation déséquilibrée, le stress… Parfois les cheveux  deviennent plus gras suite à un déséquilibre hormonal comme c’est le cas lors de la grossesse, de la ménopause ou de l’andropause.
  • Les cheveux secs : ils résultent souvent d’un défaut de sébum. Ce type de cheveux est cassant, rêche, difficile à coiffer et démêler. Le cuir chevelu peut être sec, irrité et occasionner des démangeaisons ainsi que l’apparition de pellicules sèches.

Une jolie chevelure passe bien sûr par des soins réguliers mais ce n’est pas suffisant. Pour des cheveux en bonne santé, l’alimentation joue un rôle essentiel.


Quelques conseils pour prendre soin de ses cheveux en fonction de leur type

Pour les cheveux normaux

Pour préserver la belle qualité de vos cheveux qui ne sont ni trop gras, ni trop secs, suivez une routine capillaire simple :

  • Préférez un shampoing d’origine naturelle qui nettoiera vos cheveux sans les abîmer. Le bon rythme ? Une à deux fois par semaine.
  • Appliquez un après shampoing sur vos longueurs afin de gainer vos cheveux
  • Réaliser un dernier rinçage à l’eau fraîche pour resserrer les écailles des cheveux.
  • Ne les essorez pas en les frottant avec une serviette, au risque de les agresser. Epongez-les simplement en enroulant la serviette autour de votre chevelure  et en la pressant.
    Afin d’éviter d’assécher vos cheveux, évitez tant que vous pouvez les appareils chauffants.

Pour les cheveux à tendance grasse

  • Utilisez un shampoing et des soins adaptés à votre type de cheveux. Préférez les produits bio et les pH neutre, qui respectent la nature des cheveux sans les agresser.
  • Appliquez un masque à l’argile verte sur vos cheveux avant le shampoing. Riche en minéraux, l’argile a un pouvoir absorbant sur l’excès de sébum et les impuretés. On n’a pas trouvé mieux pour assainir en douceur les cheveux gras !
  • Appliquez de l’huile de jojoba avant le shampoing et enveloppez vos cheveux dans une serviette chaude durant au moins une heure. L’huile extraite des noix de jojoba est reconnue pour son action contre l’excès de sébum et n’a pas son pareil pour rééquilibrer les cheveux qui ont tendance à graisser.
  • Surveillez votre assiette ! Privilégiez les protéines riches en cystéine (principal constituant de la kératine) comme les viandes et poissons. Du côté des légumes, privilégiez  ceux qui sont riches en soufre tels que les oignons, tous les choux, le radis noir, l’ail ou le cresson. Optez pour des compléments alimentaires riches en zinc et en soufre pour renforcer votre fibre capillaire et prévenir les pellicules.

Pour les cheveux secs

  • Appliquez de l’huile d’Argan ou du beurre de karité sur vos longueurs et laissez poser une nuit (tête enveloppée dans une serviette). Rien de tel pour lutter contre le dessèchement et rendre vos cheveux tout doux !
  • Aidez-vous des compléments alimentaires pour combattre les cheveux cassants :
    • Le silicium est utilisé pour la beauté des cheveux. On le trouve généralement sous forme de silice d’origine végétale (prêle, bambou).
    • Le sélénium est un oligoélément qui aide à protéger les cellules contre le stress oxydatif et contribue au maintien d'une chevelure normale.
    • La levure de bière, grâce à sa richesse en protéines, apporte de nombreux acides aminés. Elle contient aussi des vitamines du groupe B et des minéraux (zinc, sélénium, manganèse…) et est idéale pour que vos cheveux retrouvent leur splendeur et leur force.

Avec ces quelques conseils, vos cheveux sont prêts pour la saison estivale ! Mais gare au trop-plein de soleil, au sel ou au chlore qui a tendance à les abimer. Pensez à les rincer au retour de la plage et à les nourrir avant et après vos baignades.