Le spécialiste des actifs naturels et bio

En cours de chargement...

Mon compte
Nouveau Client ? Créer mon compte

Le curcuma : une épice idéale pour préserver sa santé après 50 ans


Pour passer sereinement le cap de la cinquantaine et faire face aux désagréments survenant à cette période, misez sur le curcuma ! Voici tous les bienfaits de cette épice sacrée. 

Quels changements s’opèrent dans le corps après 50 ans ?

Passés 50 ans, le corps subit différentes modifications physiologiques :

Une perte de puissance et de masse musculaire au profit de la masse grasse.

C’est principalement au niveau des bras et jambes que la masse musculaire se réduit : de 15 à 22% entre 50 et 80 ans.

La masse adipeuse au contraire, a tendance à augmenter, principalement au niveau de l’abdomen. Chez les femmes c’est en partie dû à la ménopause. La chute des hormones féminines modifie la répartition de la masse grasse qui s’installe dans la partie supérieure du corps (bras, ventre).

Une perte du capital osseux avec l’âge.

Avec l’âge, on perd naturellement du calcium, un minéral qui contribue à la formation et à la solidité des os. Les vertèbres en particulier, peuvent perdre en densité osseuse. Fragilisée et moins résistante, la colonne vertébrale a tendance à se tasser. Chez la femme la perte osseuse est amplifiée après la ménopause, vers 50 ans. Chez l’homme c’est plus tardif, après 60 ans. Cette perte de densité minérale osseuse est un facteur de risque pour l’ostéoporose, maladie touchant une femme sur trois après la ménopause.

Un amincissement du cartilage vertébral.

Avec les années, la matrice cartilagineuse perd de ses composants (eau, protéoglycanes, collagène) et s’amincit. Cela contribue à la diminution de la taille avec l’âge.

De l’arthrose plus fréquente

Cette maladie articulaire se caractérise par une destruction du cartilage qui s’étend à toutes les structures de l’articulation. Elle touche 65 % des plus de 65 ans et le chiffre grimpe après 80 ans.

Une résistance aux infections diminuée

Quand on avance en âge, le système immunitaire devient moins performant. Parmi les responsables : les radicaux libres en excès. Ces substances jouent un rôle primordial dans la dégradation cellulaire et sont un facteur clé du stress oxydatif à l’origine  de l’accélération du vieillissement de l’organisme.

recette-golden-milk-curcuma

Idée recette : le golden milk, une boisson végétale au curcuma

Faire chauffer dans une casserole 250ml de boisson végétale ( à base de riz, soja, amande, lait de coco…) et 1 c. à café du curcuma.

Quand c’est chaud, ajoutez un ou deux tours de moulin à poivre.

Ajoutez ensuite1 c. à café d’huile de coco bio (ou autre huile végétale) et 1 c. à café de sirop d’agave (ou sucre complet ou miel) si vous aimez le gout sucré.

Selon votre gout vous pouvez aussi agrémenter cette boisson d’autres épices de votre choix comme la cannelle ou le gingembre.

Les bienfaits du curcuma après 50 ans

Ingrédient principal des caris indiens, le curcuma encore appelé « safran des Indes » est une épice jaune-orangée constituée par le rhizome de la plante. Outre ses qualités culinaires il est réputé en médecine traditionnelle indienne (ayurvéda) pour ses nombreux effets sur la santé. Sa racine contient des pigments polyphénoliques (curcuminoïdes) aux vertus antioxydantes. Cette richesse en antioxydants fait du curcuma une épice appréciée après 50 ans car :

  • Il contribue à préserver la santé des articulations et des os,
  • Il aide à soutenir la digestion,
  • Il participe aux défenses de l’organisme et aide à maintenir l’efficacité du système immunitaire,
  • Il protège nos cellules du stress oxydatif.

Comment profiter des nombreux bienfaits du curcuma

Vous pouvez consommer le curcuma :

Sous forme de poudre de rhizome séché (ou frais si vous en trouvez). C’est idéal pour allier santé et goût.

Sous forme de complément alimentaire. Optez pour un complément alimentaire bio composé d’extrait de racine de curcuma (cela permet un meilleur taux de curcumines) et enrichi en huile de curcuma pour une meilleure biodisponibilité.

article-bon-a-savoir-icon

Comment bien absorber la curcumine ?

Quand on enrichit un extrait de curcuma en huile végétale, cela permet de doubler son absorption par l’organisme et d’assurer une meilleure biodisponibilité que le curcuma seul.

En infusion. Laissez infuser une cuillerée à café de poudre de curcuma (3 grammes environ) dans une tasse d’eau bouillante durant 10 à 15 minutes. Dégustez une ou deux tasses par jour. Vous pouvez aussi l’associer au thé vert réputé pour ses qualités antioxydantes.

Le curcuma est un allié santé incontournable passé 50 ans. Mais il ne suffit pas ! Une activité physique régulière et une alimentation variée et équilibrée sont indispensables pour vivre au mieux cette période.

À lire sur le même sujet

Je note cet article

1 vote

Commentaires (6)

Laisser un commentaire

Vos commentaires en lien avec le thème abordé seront publiés sous réserve de modérateurs.

Faule
02 août 2019

Le curcuma est vraiment bien un miracle pour moi j en prend 2 gélules par jour depuis 4 ans je le conseil

Petit
02 août 2019

Superbe intéressant

Catherine
02 août 2019

Super mais je souffre de problèmes d’intestins cela ne risque t’il pas d’irriter Les parois ? Merci

Fleurance Nature
03 août 2019

Bonjour Catherine, Étant donné votre cas le mieux est de demander conseil à votre médecin traitant. Bonne journée, Anna

Chris
06 août 2019

Tres intéressant.. Set il coupe faim aussi

Payen Brigitte
06 août 2019

moi je souffre de polyartrite, jenmet un peu dans mes jusde viande.Tres bon pour les douleurs articulaires Mais attention, ne pas en abuser pour les personnes en surpoids car le curcuma donne de l'appétit

Dany ricou
27 août 2019

Bjr. J en prends depuis 3 mois et j en suis très content. Merci de vos conseils......

Voir tous les commentaires
mattis nec nunc ipsum dolor. Sed adipiscing ante. commodo