Le spécialiste des actifs naturels et bio

En cours de chargement...

Mon compte
Nouveau Client ? Créer mon compte

Douleurs articulaires ou musculaires : soulager avec du chaud ou du froid


Une douleur musculaire ou articulaire peut être soulagée avec du froid ou du chaud. Comment fonctionne chacune de ces techniques ? Comment et pour quel type de douleur choisir le chaud ou le froid ?

Une étude « Les Français et les rhumatismes » menée par l’Ifop pour l’Inserm révèle qu’un Français sur deux souffre de douleurs articulaires*. Et trop peu nombreux sont ceux qui savent mettre des mots sur ces douleurs. Pourtant « les maladies articulaires sont des maladies dont l’impact sur la qualité de vie, le sommeil, mais aussi la mortalité, est majeur ».

article-bon-a-savoir-icon

Bon à savoir

Douleur articulaire : sensation de douleur et de raideur, le plus souvent matinale au niveau des articulations. Elle peut être le signe d’une petite usure au niveau des cartilages (problème de surpoids, âge, …) mais peut également être le signe d’arthrose. En cas de douleur durable et répétée, il est toujours conseillé de consulter un médecin.

Douleur musculaire : elle peut être simplement une sensation de douleur suite à une sollicitation trop importante d’un muscle (sport intense) mais également le signe d’un certain nombre de problèmes plus ou moins importants tels que crampes, courbatures, élongations, contractures, lumbagos, torticolis. Dans tous les cas, si une telle douleur subsiste trop longtemps, il ne faut pas hésiter à aller consulter son médecin.

Le chaud et le froid, même s’ils ont tous deux des effets calmants, soulagent la douleur dans des situations bien distinctes :

  • Le froid soulage les douleurs traumatiques comme celles liées à un choc, une contusion, un claquage, etc.
  • Le chaud possède généralement une action réparatrice. Il est préconisé en cas de douleurs musculaires telles que les contractures, les crampes, les courbatures, etc.

La technique du froid ou cryothérapie

Le froid entraîne le resserrement des vaisseaux sanguins, l’inflammation diminue et participe à la résorption des hématomes.

Cette thérapie par le froid consiste à appliquer de la glace pendant 20 à 30 minutes sur la zone douloureuse du corps. L’effet du froid permet de :

  • soulager des gênes articulaires (il apaise l’œdème en réduisant l’afflux de sang dans les articulations enflammées) ;
  • soulager des douleurs musculaires (entorse, foulure ou tendinite) ;
  • réduire la progression d’un hématome après un choc.

C’est la raison pour laquelle les sportifs appliquent de la glace (dans un sac ou un torchon) sur la zone touchée juste après un coup.

Conseils pour l’application de glace

Appliquez la glace de manière à bien épouser les contours de la zone concernée, la glace pilée est pratique à utiliser. Placez-la dans un sac maintenu avec un bandage pas trop serré. Ne mettez jamais de la glace au contact direct de la peau. Utilisez soit un sac plastique soit une serviette mouillée. A défaut, utilisez un sac de légumes congelés, des petits-pois par exemple.

Gel à effet froid immédiat

Formulé au menthol et à l’eucalyptus, le gel froid immédiat est spécialement conçu pour soulager et apaiser les douleurs.

L’application de chaleur (bains chauds notamment), les étirements et les massages sont formellement proscrits en cas de blessure musculaire. La zone douloureuse est déjà chauffée par l’inflammation, pas de chaud sur le chaud.

La technique du chaud

Le chaud dilate les vaisseaux sanguins. Il active ainsi la circulation sanguine, ce qui facilite les échanges de nutriments, d’eau et d’oxygène. Les cellules se réparent alors plus rapidement. Parallèlement, le chaud permet aux muscles de se décontracter, ce qui facilite leur réparation et contribue à la sensation de confort.

Cette thérapie par le chaud consiste à appliquer du chaud pendant 20 à 30 minutes sur la zone douloureuse. Selon la zone, vous pouvez opter pour :

  • une bouillotte ;
  • un cataplasme ;
  • un bain chaud ;
  • des séances de lampe à infrarouge.

Mais attention : évitez d’appliquer une compresse chaude sur une zone particulièrement irritée, au risque d’aggraver l’inconfort.

Onguents à effet chauffant

Il existe également des huiles et des baumes de massage qui ont un effet chauffant :

  • L’huile de massage à l’arnica pour les douleurs musculaires, les chocs. Elle va apaiser la zone atteinte, décontracter vos muscles et atténuer bleus et bosses. Elle est aussi très efficace en prévision de gros efforts.
  • Le baume de massage à l’harpagophytum pour réduire l’inconfort ou une raideur articulaire. Il contient notamment de l’harpagophytum, la fameuse « griffe du diable », et des huiles essentielles réputées pour leurs bienfaits sur les articulations.

Froid ou chaud, quelle thérapie

utiliser en fonction du type de douleur ?

Avant de choisir la technique appropriée, parlez-en à votre médecin.

FROID

CHAUD

Douleur articulaire

Douleur musculaire

Choc

Douleur cervicale

Crampe

Courbature

Contusion

Contracture

Claquage

Raideur

Elongation

Lumbago / mal de dos

Déchirure musculaire

Torticolis

Entorse

Rhumatisme

Hématome

Tendinite

Oedème

Quoiqu’il arrive et en toutes circonstances, votre hygiène de vie est votre meilleure alliée pour prévenir des accidents musculaires ou articulaires.

Les 3 règles de base d’une hygiène de vie salutaire

  • Boire abondamment pour s’hydrater : au moins 1,5 litre d’eau et/ou de tisanes par jour.
  • Privilégier une alimentation variée et peu calorique riche en acides gras omega-3 : fruits et légumes de saison, viandes blanches et poissons maigres, protéines végétales et laitages.
  • Bouger régulièrement : au moins un exercice par jour et une activité physique par semaine, de préférence en extérieur.

Et lorsque votre mode de vie ne vous permet pas toujours d’appliquer ces trois règles, les compléments alimentaires sont une solution simple. De nombreux compléments alimentaires existent pour soulager les douleurs musculaires et articulaires comme ceux à base d’harpagophytum ou encore de magnésium marin.

Les conseils de cet article ne se substituent pas à un diagnostic médical.

Sources :

* »Les Français et les rhumatismes », étude menée par l’Ifop pour l’Inserm publiée le 4 octobre 2016. http://www.ensemblecontrelesrhumatismes.org

À lire sur le même sujet

Je note cet article

Douleurs articulaires ou musculaires : soulager avec du chaud ou du froid
1 vote

1 vote

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Vos commentaires en lien avec le thème abordé seront publiés sous réserve de modérateurs.

ARNAUDON A.M.
02 décembre 2017

Bonjour, Mon époux souffrant actuellement de douleurs type lombalgie, en lisant attentivement votre article j'ai pû comprendre que faire pour le soulager dans la mesure de mes possibilités. Il a déjà un petit surplus de poids, lorsqu'il fait des efforts il n'adopte effectivement pas toujours les attitudes requises pour préserver le capital musculaire...J'ai pû confirmer qu'il s'agissait bien de troubles musculaires...Il a en effet passé une radio suite à ce petit ennui : pas d'arthrose, pas d'usure des cartilages, plus du genre "scoliose" éventuellement...Nous allons consulter un "podologue" afin de lui faire faire des semelles pour aider sa marche. Celà lui apportera un confort supplémentaire...J'ai regardé ses talons de chaussures ce matin, ai constaté qu'il use d'un côté beaucoup plus que de l'autre à cet endroit. J'aimerais continuer à lui faire des massages pour le soulager. Il met de la chaleur côté douloureux au moment de dormir. Que dois je prendre pour apporter une efficacité dans ma pratique manuelle qui semble le détendre ??? Huiles essentielles ??? gel apaisant ??? Merci de vos précieux conseils.

Fleurance Nature
02 décembre 2017

Bonjour, Pour favoriser la détente musculaire, je vous recommande notre Baume chinois certifié BIO aux 8 huiles essentielles reconnues pour favoriser la détente musculaire > http://bit.ly/2ku6bN0 Bonne journée, Anna