Le spécialiste des actifs naturels et bio

En cours de chargement...

Mon compte
Nouveau Client ? Créer mon compte

Le nopal, un allié minceur pour garder la ligne


Si le tandem alimentation équilibrée et activité physique est incontournable dans le cadre d’un régime minceur, il n’est pas le seul ! Pour combattre l’excès de poids, vous pouvez profiter d’un allié de choix : le nopal. On vous livre tous les secrets de ce cactus.

Le nopal, qu’est-ce que c’est ?

L’origine du nopal

Le nopal, plus connu sous le nom de figuier de barbarie (Opuntia ficus indica), est un cactus originaire du Mexique. Le figuier de Barbarie est le symbole de la ville de Mexico et on peut voir sur son blason un aigle perché sur un cactus. Il pousse dans des pays aux climats chauds, ensoleillés et sur les sols arides : Sud-Ouest Américain, Afrique du Nord, sud de l’Espagne et de l’Italie, Inde ou Australie…

A quoi ressemble le nopal ?

Le figuier de barbarie (nopal) est une plante arborescente pouvant atteindre jusqu’à 6 mètres de hauteur. Il produit des raquettes aplaties de couleur verte portant le nom de cladodes. Les cladodes sont parsemées de petits poils rigides (glochides) que l’on a bien du mal à extraire lorsqu’ils s’implantent sous la peau. Elles sont aussi recouvertes d’épines d’un à deux centimètres de long. Au printemps, le nopal se couvre sur le dessus, de fleurs jaunes-orangées. Les fleurs donnent des fruits comestibles, ovoïdes recouverts d’épines, de 50 à 400 grammes : les figues de barbaries.

Comment était-il utilisé ?

Au Mexique, on consomme les jeunes nopals (nopalitos) en légume, en salade ou en soupe. Les figues de Barbarie sont consommées telles quelles ou servent à confectionner des bonbons, des jus ou des confitures.

Dès l’époque pré-colombienne, les populations ont cultivé le nopal pour élever des cochenilles. Ces sortes de pucerons sont des parasites du nopal et se développent à son contact. Les insectes femelles produisent de l’acide carminique et les aztèques extrayaient de ces insectes séchés un pigment rouge qu’ils appelaient « le sang des dieux ». De nos jours, ce colorant carmin de cochenille porte le numéro de code E120 dans le classement des colorants alimentaires.

Un cactus aux vertus millénaires

De tous temps le nopal a été utilisé comme plante médicinale. Les amérindiens confectionnaient des cataplasmes pour apaiser les brûlures ou pour lutter contre les gênes articulaires. La tribu sioux Lakota le faisait infuser et s’en servait pour aider les femmes à accoucherLes aztèques en tiraient des boissons pour les cérémonies religieuses et s’en servaient pour guérir les plaies cutanées. La médecine traditionnelle mexicaine utilise de façon empirique le nopal pour abaisser le taux de sucre dans le sang. 

De quoi se compose-t-il ?

Le nopal est une plante riche en nutriments. Il contient :

  • Des vitamines (vitamine A, vitamines du groupe B, vitamine C),
  • Différentes fibres (cellulose, pectine…) principalement dans les feuilles,
  • Des minéraux (calcium, magnésium, fer…),
  • Des acides aminés,
  • Des protéines,
  • Une quantité importante de chlorophylle.  

Le nopal, un allié minceur de choix

Le nopal n’est pas seulement une belle plante ou un aliment exotique ! Il possède aussi de nombreux bienfaits minceur qui en font un véritable allié quand on surveille son poids

Le nopal, un anti-gras naturel

Le nopal est incontournable pour piéger les graisses. En effet, ses feuilles sont une bonne source de fibres solubles (mucilage, pectine) et insolubles. Ces fibres, en particulier les fibres mucilagineuses, procurent un effet de satiété en gonflant en présence d’eau, lorsqu’elles parviennent dans l’estomac.

Outre cet effet coupe faim intéressant lorsqu’on souhaite garder un œil sur la balance, les fibres du nopal sont de véritables « capteurs de graisse ». Elles ont la capacité de se lier dans l’estomac à une partie des graisses consommées durant le repas. Une fois prises au piège les graisses sont éliminées naturellement. Grace à son effet lipophile, le nopal est un véritable allié dans le cadre d’un régime minceur !

Le nopal, un anti-gras naturel

Le nopal est incontournable pour piéger les graisses. En effet, ses feuilles sont une bonne source de fibres solubles (mucilage, pectine) et insolubles. Ces fibres, en particulier les fibres mucilagineuses, procurent un effet de satiété en gonflant en présence d’eau, lorsqu’elles parviennent dans l’estomac.

Outre cet effet coupe faim intéressant lorsqu’on souhaite garder un œil sur la balance, les fibres du nopal sont de véritables « capteurs de graisse ». Elles ont la capacité de se lier dans l’estomac à une partie des graisses consommées durant le repas. Une fois prises au piège les graisses sont éliminées naturellement. Grace à son effet lipophile, le nopal est un véritable allié dans le cadre d’un régime minceur !

article-bon-a-savoir-icon

Le saviez-vous ?

Le nopal est composé à plus de 45% de fibres alimentaires fonctionnelles (fibres solubles et insolubles), ce qui permet un mécanisme de capture de graisses en 2 étapes.

nopal-action

Un cactus à l’effet hypoglycémiant

En dehors de leurs effets sur le métabolisme des graisses, les fibres du nopal ont pour action de limiter naturellement l’absorption du glucose alimentaire.

Comment le consommer ?

Pour profiter des nombreux bienfaits du nopal, vous pouvez le consommer sous forme de compléments alimentaires. On le trouve sous forme de poudre ou en comprimés. Afin de préserver la pureté de l’actif, il est conseillé de le choisir d’origine biologique.

Vous venez de trouver un allié incontournable pour vous aider à contrôler votre poids ! Mais n’oubliez pas qu’il est indispensable d’avoir une alimentation variée et équilibrée ainsi qu’une activité physique régulière, pour éviter que les kilos ne s’accumulent.

À lire sur le même sujet

Je note cet article

Le nopal, un allié minceur pour garder la ligne

0 vote

Commentaires

Laisser un commentaire

Vos commentaires en lien avec le thème abordé seront publiés sous réserve de modérateurs.