Le spécialiste des actifs naturels et bio

En cours de chargement...

Mon compte
Nouveau Client ? Créer mon compte

Date de péremption et cosmétiques : une question de conservation ?


Saviez-vous que les produits cosmétiques comportent une date de péremption ? Qu’il s’agisse de cosmétiques bio ou de cosmétiques conventionnels, de crème, de maquillage ou d’huile végétale, chacun possède sa propre durée de vie et ses règles de conservation. Décryptage.

 

Comment et pourquoi les dates de péremption

sont-elles indiquées sur les cosmétiques ?

Les produits cosmétiques – qu’ils soient issus de la cosmétique bio ou de la cosmétique conventionnelle – sont régis par une réglementation commune. Leur date de péremption doit être spécifiée sur l’emballage. Mais comment l’identifier ? Zoom sur ces symboles à connaître.

Comprendre les codes des dates de péremption en cosmétique

Pour savoir quelle est la durée de vie d’un produit cosmétique, il faut distinguer la date limite d’utilisation optimale (DLUO) et le délai de péremption après ouverture (PAO) :

  • La date de péremption doit être obligatoirement mentionnée quand la date limite d’utilisation optimale (DLUO) est inférieure à 30 mois. Elle est indiquée par un sablier ou la mention « à utiliser de préférence avant fin… ».
  • Le délai de péremption après ouverture (PAO) est signalé par un symbole représentant un pot ouvert, accompagné d’un nombre de mois indiquant combien de temps (en mois) le produit peut être utilisé après son ouverture (3M, 6M, 12M, etc.).
article-bon-a-savoir-icon

Que faire si aucune date de péremption n’est indiquée ?

Les fabricants de cosmétiques ne sont pas contraints de spécifier une date de péremption quand la durée de vie d’un produit est supérieure à 30 mois. Si aucune date de péremption ne figure sur le pot, sa PAO doit en revanche être indiquée, c’est obligatoire.

Produits cosmétiques périmés : quels sont les risques ?

Le non-respect de la péremption des cosmétiques n’est pas sans conséquences. Les trois principaux risques sont :

1/ Apparition de bactéries ou de microbes

Un produit cosmétique périmé ou mal conservé est sujet à la contamination microbiologique, surtout s’il a été préalablement ouvert. Autant de germes qui peuvent provoquer des réactions cutanées et autres intolérances.

article-bon-a-savoir-icon

Des conservateurs dans la cosmétique bio ?

Afin de pallier la prolifération de micro-organismes, des conservateurs sont présents dans la formule des produits cosmétiques. Les seuls conservateurs autorisés en cosmétique bio sont constitués de molécules existant à l’état naturel (acide benzoïque, acide déhydroacétique, alcool benzylique, benzoate de sodium, sorbate de potassium). A la différence des conservateurs synthétiques utilisés dans la cosmétique conventionnelle, sujets à polémique (parabènes, phénoxyéthanol ou conservateurs organochlorés).

2/ Altération formule

Un produit cosmétique périmé risque d’évoluer en termes de couleur, de texture et d’odeur. Cela peut provoquer un certain inconfort à l’utilisation.

3/ Perte d’efficacité

Les bienfaits des ingrédients contenus dans les produits cosmétiques peuvent s’altérer lorsque la date de péremption est dépassée.

Pour prolonger la durée de vie des cosmétiques, il faut aussi veiller à les conserver dans les meilleures conditions.

Comment conserver et préserver au mieux ses cosmétiques ?

Des gestes simples permettent d’augmenter la durée de vie des cosmétiques. Par exemple ? Se laver les mains avant toute utilisation, refermer soigneusement ses pots, ou encore conserver ses produits à l’abri de la lumière ou de la chaleur. A chaque type de produit ses besoins de conservation spécifiques.

Conservation et péremption du maquillage ?

Du bon sens avant tout : il reste essentiel de ne pas partager ses cosmétiques, et d’éviter de les diluer avec de l’eau ou de la salive.

La péremption d’un produit dépend de sa composition, la durée de vie d’un produit de maquillage – après ouverture – est variable :

  • Mascara : 3 mois ;
  • Eye liner liquide : 6 mois ;
  • Fond de teint, crayon anticerne, fard à joue et ombre à paupières en crème : 6 à 12 mois ;
  • Rouge à lèvres, fard à joue et ombre à paupières en poudre : 1 an ;
  • Crayon pour les yeux ou les lèvres : 2 ans.
article-bon-a-savoir-icon

Zoom sur le mascara

Personne n’est à l’abri d’oublier un tube de mascara au fond de sa trousse de maquillage. S’il a été ouvert depuis plus de 3 mois, il est considéré comme périmé : il sèche et peut contenir des bactéries. Vigilance oblige, mieux vaut le jeter, que de prendre le risque de l’utiliser.

Comment conserver ses laits et crèmes solaires ?

Côté gestes à connaître : mieux vaut ranger ses solaires dans un sac plutôt que de les laisser rôtir au soleil, se prémunir du sable ou de la poussière qui pourraient entrer dans le contenant, et empêcher tout liquide d’altérer ses composants (en le laissant tomber dans l’eau par exemple).

La date de péremption doit impérativement être respectée afin de s’assurer d’une bonne protection.

Certains signes témoignent de la péremption de vos produits solaires :

  • Si la texture a changé (apparition de grumeaux, crème qui semble « caillée ») ;
  • Quand un produit est déphasé, c’est-à-dire qu’un liquide transparent se dissocie de la phase grasse ;
  • Ou si la couleur ou l’odeur de votre produit vous semblent inhabituelles.

Ne jamais garder vos crèmes et autres produits solaires d’une année sur l’autre s’ils ont été ouverts !

Péremption et conservation des produits cosmétiques

Crème, lait, eau micellaire, masque, eau florale, beurre de karité, … leur composition repose sur des actifs plus ou moins fragiles. Afin de bien conserver un produit de beauté, il faut impérativement éviter les expositions au soleil.

article-bon-a-savoir-icon

Astuce !

N’hésitez pas à garder vos produits de beauté au congélateur. Vos cosmétiques seront mieux conservés. Un geste particulièrement adapté pour un soin contour des yeux par exemple : effet décongestionnant garanti !

Comment conserver ses huiles végétales ?

Une huile végétale périmée va s’oxyder et devenir comédogène, c’est-à-dire susceptible de provoquer la formation d’imperfections. Ce phénomène d’oxydation varie en fonction de la sensibilité de chaque huile. En moyenne une huile végétale peut être utilisée 6 mois à 1 an après ouverture.

article-bon-a-savoir-icon

Toujours garder un oeil sur la date

Attention : même si la date de péremption (DLUO) d’un produit est éloignée dans le temps, il faut tenir compte de la date de sa première utilisation (durée de péremption après ouverture ou PAO). Parce qu’une fois ouvert, un produit cosmétique se conserve moins longtemps.

Conservation de ses cosmétiques faits-maison

Les cosmétiques à faire soi-même ou DIY (do it yourself) s’inscrivent dans une démarche écologique – peu de déchets -, économique, et sur-mesure puisque vous choisissez chaque ingrédient.

Un cosmétique fait-maison ne contient aucun conservateur ajouté, sa durée de vie est donc très courte. Pour mieux préserver ce type de cosmétique, veillez à :

  • Utiliser des contenants ou ustensiles impeccables ;
  • Bien laver vos mains et votre plan de travail ;
  • Opérer des tests préalables sur votre peau, surtout si vous utilisez des huiles essentielles ;
  • Et souvenez-vous qu’en l’absence de tout conservateur, ces produits restent fragiles : gardez-les au frais (réfrigérateur), à l’abri de la lumière et de l’humidité.
article-bon-a-savoir-icon

La conservation des huiles essentielles

Pour préserver la qualité des huiles essentielles, il existe 3 règles d’or :

  • Bien fermer le flacon ;
  • Conserver ses huiles essentielles à l’abri de la chaleur et de la lumière ;
  • Il est déconseillé de les utiliser plus de 2 ans après l’ouverture du flacon.

Certaines huiles essentielles doivent être conservées au frais. Comme par exemple les essences d’agrumes telles que le citron ou l’orange.

En cas de doute, n’hésitez pas à humer le flacon : si son odeur est altérée, c’est que votre huile essentielle est périmée.

Lors de vos achats, observez attentivement le packaging : un flacon opaque permettra de préserver un cosmétique de la lumière, préférez un système de fermeture hermétique, … autant de petits détails qui permettront de garder plus longtemps les vertus de vos cosmétiques, et de faire durer le plaisir.

 

À lire sur le même sujet

Je note cet article

0 vote

Commentaires

Laisser un commentaire

Vos commentaires en lien avec le thème abordé seront publiés sous réserve de modérateurs.

venenatis, risus amet, Aenean luctus elementum diam sem, vulputate, massa sit commodo