Quels soins choisir pour nettoyer et protéger la peau des bébés ?

bebe-produits-soins

Lait de toilette, crème hydratante, gel lavant, liniment… Pour une jeune maman, il n’est pas toujours simple d’y voir clair dans le rayon des produits d’hygiène et des produits cosmétiques pour bébé.  Pour vous aider à choisir le soin le plus adapté, voici un petit tour d’horizon de leurs particularités.

Les soins nettoyants

article-bon-a-savoir-icon

Bon à savoir

Les soins cosmétiques destinés aux enfantsde moins de trois ans font l’objet d’une réglementation stricte. L’épiderme des tout-petits est plus fragile et sensible que celui des adultes, il faut donc privilégier des produits hypoallergéniques, au pH neutre, sans parfum ou avec des parfums sans allergènes,  et sans colorants souvent sensibilisants. L’idéal est d’opter pour des produits 100% naturels et bio, exempts de composés synthétiques pour respecter le film hydrolipidique de la peau des bébés (et l’environnement en même temps).

Le gel nettoyant, idéal pour le bain

  • Sa composition

Le gel nettoyant comporte des composants doux qui garantissent une fine mousse. Il est enrichi en acide lactique, un composé qui permet d’ajuster le pH pour ne pas perturber celui de la peau des bébés ni éliminer le film hydrolipidique. Les formules les plus douces comportent un tensioactif nettoyant dérivé de l’huile de coco aux propriétés hydratantes reconnues et sont enrichies d’actifs végétaux pour apaiser la peau sensible des bébés.

  • A quoi sert-il ?

Le gel lavant sert à nettoyer en douceur la peau sensible et les cheveux fragiles de bébé lors du bain.

  • Comment s’en servir ?

On l’applique à la main en déposant une noisette de gel sur la peau mouillée du bébé ou sur ses cheveux. Puis on fait mousser avant de rincer soigneusement à l’eau.

article-bon-a-savoir-icon

Le saviez-vous ?

4 à 5 h c’est le temps qu’il faut au film hydrolipidique pour se reconstituer après un lavage au savon  « classique » contre 1 h avec un gel lavant sans savon.

Le lait de toilette pour nettoyer en douceur

  • Sa composition

La formule idéale d’un lait nettoyant comprend une base lavante très douce formulée spécifiquement pour la peau délicate des bébés qui préserve le film hydrolipidique de la peau. C’est primordial car les premiers mois, les nourrissons sont changés au moins une dizaine de fois par jour !  Pour maintenir l’hydratation cutanée de la peau des bébés, on y ajoute souvent des huiles végétales.

  • A quoi sert-il ?

Les mamans emploient un lait de toilette :

– Pour débarbouiller le visage des bébés.

Les tout-petits régurgitent facilement après les mises au sein ou les biberons. Sans parler que lors des premiers repas à la cuillère, votre apprenti mangeur a tendance à se barbouiller la frimousse de nourriture !

– Pour nettoyer les fesses du bébé

Le siège des bébés est au contact des urines et des selles et peut s’irriter. D’autant que la peau à cet endroit est fine et fragilisée par les frottements dus à la couche. Le lait de toilette sert à ôter en douceur toutes les impuretés de cette zone sensible.

– Pour remplacer occasionnellement le bain

Vous pouvez appliquer le lait de toilette sur l’ensemble du corps du bébé. Pratique lors des déplacements ou quand la peau est réactive.

  • Comment s’en servir ?

Le lait de toilette s’applique à l’aide d’un coton doux sur le visage (en évitant les yeux du bébé), les fesses ou le reste du corps de l’enfant. Répétez l’opération jusqu’à ce que le coton apparaisse propre. Le lait de toilette est formulé pour ne pas avoir besoin d’être rincé sur le visage et le corps du bébé. C’est différent pour le change car la peau des bébés au niveau du siège absorbe beaucoup plus les substances. Il est donc préférable à cet endroit, de la rincer à l’eau pour éviter l’apparition d’allergies ou d’irritations. De même si la peau est irritée ou si l’eau du robinet contient trop de  calcaire, utilisez une eau thermale en bombe ou en bouteille.

 

L’eau nettoyante ou lotion nettoyante pour une toilette rapide et rafraichissante

  • Sa composition

L’eau nettoyante n’est pas une simple eau ! Elle contient une base aqueuse (eau thermale, eau florale, aloe vera…) alliée à des micelles, des micro-particules d’agents nettoyant doux, qui emprisonnent les impuretés situées à la surface de l’épiderme. Cette formule ne contient ni savon, ni alcool pour respecter la barrière cutanée. Toutefois, attention aux formules renfermant du parfum. Certains parfums contiennent des allergènes qui peuvent sensibiliser la peau des bébés.  Dans ce cas, mieux vaut alors rincer à l’eau.

  • A quoi sert-elle ?

L’eau nettoyante qu’on appelle aussi lotion ou eau micellaire s’emploie pour nettoyer le visage et le corps du bébé en douceur lors d’une toilette légère ou entre deux bains.  Elle est aussi pratique pour nettoyer les fesses des bébés lors des changes. Très douce, elle n’altère pas le film hydrolipidique et laisse une sensation de fraicheur.

  • Comment s’en servir ?

Imbibez un coton d’eau nettoyante puis appliquez-la sur la peau du bébé. Renouvelez l’application jusqu’à ce que le coton soit propre.

article-bon-a-savoir-icon

Quelle est la différence entre un lait de toilette et un gel nettoyant ?

Le gel nettoyant est utilisé lors du bain pour laver la peau des bébés tandis que le lait de toilette s’utilise tout au long de la journée aussi bien pour débarbouiller le visage du bébé que pour faire une rapide toilette.

Le liniment, l’incontournable de la table à langer

  • Sa composition

Ce produit fluide est composé pour moitié d’huile d’olive aux propriétés adoucissantes et pour moitié d’une solution d’hydroxyde de calcium. S’y ajoutent parfois des huiles végétales (karité, coco, amande douce…), des actifs doux et apaisants comme l’aloe vera, le calendula ou le bisabolol voire de la cire d’abeille protectrice.

  • A quoi sert-il ?

On utilise le liniment comme un lait nettoyant à chaque change pour enlever les selles. Il est particulièrement recommandé pour prévenir les petites rougeurs de cette zone facilement irritable.

  • Comment s’en servir ?

On l’applique en déposant un peu de produit sur un coton, par effleurements doux, sur les fesses du bébé. En revanche, n’en mettez pas si les fesses du bébé sont rouges, car le liniment risque de les irriter davantage.

article-bon-a-savoir-icon

Quid des lingettes ?

Plébiscitées par les mamans pour leur côté pratique les lingettes ne font pourtant pas l’unanimité ! Les lingettes sont disposées dans un étui refermable qui permet de les garder toujours humidifiées. L’avantage, c’est leur facilité d’emploi pour nettoyer les fesses ou le visage de bébé. L’inconvénient c’est que certaines d’entre elles peuvent contenir du  phénoxyéthanol, un conservateur suspecté d’être  toxique pour le foie et le système reproducteur. Autre inconvénient, les produits utilisés restent sur la peau du bébé et peuvent occasionner rougeurs et irritations. Enfin, elles génèrent une grande quantité de déchets, d’où l’importance d’opter pour des lingettes biodégradables.

Les soins protecteurs

La crème de change pour calmer les fesses rouges

Les petites fesses de votre bébé sont propres et sèches. Avant de remettre une nouvelle couche, l’application d’une crème de change peut être nécessaire.

  • A quoi sert-elle ?

La peau fine des bébés au niveau du siège a tendance à s’irriter facilement. La crème pour le change va protéger efficacement la peau sans la sensibiliser davantage. C’est une crème assez épaisse qui permet d’isoler les fesses de bébés des selles et des urines. Elle contient des actifs doux réparateurs pour ne pas sensibiliser davantage l’épiderme de cette zone.

  • Comment s’en servir ?

Si les fesses du bébé sont saines, inutile d’appliquer une crème de change. Celle-ci n’est indiquée qu’en en cas de rougeurs naissantes. On l’étale après le change sur une peau propre et sèche. Evitez les frottements sur la région sensible!

 

La crème hydratante pour protéger l’épiderme sensible des bébés

Une crème hydratante idéale devrait associer des émollients, des humectants et des corps gras d’origine végétale. Ils protègent la barrière cutanée et améliorent l’hydratation de la couche cornée.

  • A quoi sert-elle ?

La crème hydratante permet d’assouplir la peau des bébés sans laisser de film gras. Elle permet aussi de restaurer le film hydrolipidique après le bain. En effet l’eau calcaire peut avoir tendance à perturber l’équilibre fragile au niveau de la couche cornée et à l’irriter.

  • Comment s’en servir ?

On applique une petite noisette de crème hydratante sur la peau propre du visage ou sur les zones sensibles du corps du bébé puis on la fait pénétrer en massant doucement. La crème hydratante s’utilise après le bain ou lorsque c’est nécessaire, sur une peau propre.

Quels actifs privilégier pour les produits de soin pour bébés ?

Certains actifs sont très appréciés de la peau des bébés :

Le calendula pour apaiser l’épiderme 

calendula

Pas étonnant que l’on intègre les actifs du calendula aux soins pour bébés. Les actifs extraits de ses  fleurs n’ont pas leur pareil pour régénérer l’épiderme et apaiser les peaux sensibles ou délicates.

L’aloe vera pour nourrir la peau en profondeur

aloe vera

Le mucilage extrait des feuilles de l’aloe vera a la faculté de rééquilibrer le pH cutané et de soulager les rougeurs et irritations. C’est idéal pour les épidermes sensibles des bébés !

Le beurre de karité pour régénérer la peau

beurre de karité

Extrait des noix de karité, le beurre de karité est un actif apaisant riche en acide gras et en vitamine E. Cette richesse en actifs régénérant lui confère des propriétés adoucissantes intéressantes pour l’épiderme délicat des bébés.

Le bisabolol végétal naturellement adoucissant

Pour apaiser la peau des bébés, rien de tel que le bisabolol, un actif végétal  issu de l’huile essentielle de calendula, aux propriétés réparatrices et adoucissantes.

Avec ces quelques conseils, la toilette de votre bébé sera un véritable moment de tendresse et de complicité.

Tout savoir sur la peau des bébés

dossier-peau-bebe

Fine, fragile et encore immature, la peau des bébés demande de l’attention et des soins adaptés. Pour la préserver, rien de mieux que des soins à base de calendula, d’aloe vera ou de karité, trois plantes reconnues pour leurs bienfaits sur les épidermes délicats.

Pourquoi faut-il prendre soin de la peau de bébé ?

Après 9 mois d’immersion dans le liquide amniotique la peau des bébés se retrouve soudain à l’air libre. Elle est  tout rapidement soumise à :

  • des variations de température,
  • une colonisation par différents germes,
  • des frictions dues aux vêtements, aux couches ou aux draps,
  • des soins d’hygiène fréquents.

La peau doit donc s’adapter rapidement à ce nouvel environnement. Heureusement l’épiderme et surtout la couche cornée de l’épiderme (ou stratum corneum) fait fonction de barrière protectrice vis-à-vis des agressions mécaniques, chimiques, thermiques et microbiennes.

La couche cornée de la peau des bébés présente une structure et des fonctions quasi similaires à celle de la peau adulte. Dès la naissance, elle constitue une barrière protectrice fonctionnelle. Néanmoins, la peau des bébés possède des caractéristiques physiologiques spécifiques qui la rendent plus fragile et sensible.

schema-peau-bebe

La peau des bébés est plus fine

Si à terme l’épaisseur de l’épiderme des bébés est la même que celle des adultes (50 microns) ce n’est pas le cas de l’épaisseur totale de la peau (épiderme, derme et hypoderme) qui est beaucoup plus fine (120 microns contre 210 microns).

La peau des bébés est plus fragile

Le pH de la couche cornée est neutre à la naissance. Or pour être un bouclier efficace contre les microbes et permettre la colonisation de la peau par des germes non dangereux, la couche cornée doit avoir un pH acide. Il diminue et devient acide seulement au bout de quelques jours.

Le pouvoir tampon de la peau des bébés représente aussi un autre facteur de vulnérabilité. La peau adulte en possède un qui lui permet de faire face à un milieu alcalin et de rétablir le pH initial en quelques heures. Chez le bébé il est immature ce qui rend la peau plus fragile.

La peau des bébés est plus sèche

A la naissance, les bébés sont recouverts d’un enduit visqueux, épais et blanchâtre : le vernix caeosa. Cette couche grasse sécrétée par des glandes sébacées protégeait le fœtus du liquide amniotique in utero. Cette hypersécrétion sébacée dure 1 mois environ – encore sous l’influence des stimulations hormonales maternelles – conférant à la peau du bébé un aspect gras. Elle se met au quasi repos vers 6 mois et cela jusqu’à la puberté. C’est pour cette raison que les bébés ont une peau plus sèche après 6 mois.

article-bon-a-savoir-icon

Le saviez-vous ?

Les « croutes de lait » sont des plaques rouges recouvertes de peaux mortes grasses épaisses et jaunâtres. Elles sont situées au niveau du cuir chevelu du bébé et sont dues à l’activité intense des glandes sébacées combinée à l’action des hormones maternelles. Rassurez-vous elles disparaissent d’elle-même au bout de quelques semaines ou de quelques mois ! Pour les prévenir, lavez les cheveux de votre bébé avec un shampoing hypoallergénique, deux à trois fois par semaine et brossez-les quotidiennement à l’aide d’une brosse douce.

bebe-bain

La peau des bébés est moins hydratée

La teneur en eau de la peau des bébés est importante (75%). Cependant elle a tendance à se dessécher davantage que celle des adultes. En cause, une concentration plus faible de facteurs naturels d’hydratation (NMF). Ces facteurs sont des substances (acide lactique, sucres, urée…) qui se trouvent au cœur même des cellules de la couches cornée. Ils ont la faculté de fixer l’eau dans la couche cornée et de lui donner sa souplesse.

La peau des bébés est irritable

La faible abondance du film hydrolipidique rend la peau des bébés facilement irritable et accentue l’impression de sécheresse.

La peau des bébés est vulnérable

Chez les bébés, la surface cutanée est élevée comparé à son poids : trois fois plus que chez des adultes. Ainsi l’application d’un produit cosmétique sur une partie du corps du bébé dépasse facilement les 20 à 30% de la surface de son corps.  Ceci a pour conséquence un risque de surdosage ou de toxicité dus aux actifs. De plus, le risque est augmenté car le bébé possède une fonction de détoxification et d’élimination encore immature.

La peau des bébés est sensible aux infections

La peau stérile des bébés in utero est rapidement colonisée par des germes au moment de la naissance. Il faut quelques semaines pour que l’équilibre de la flore cutanée s’établisse d’où une plus grande sensibilité à une éventuelle contamination microbienne les premières semaines.

On comprend donc l’importance de prendre soin de la peau des bébés et d’utiliser des produits cosmétiques respectueux de leur épiderme si fragile.

Les actifs phares pour prendre soin de la peau des bébés

Le calendula pour réparer la peau

calendula

Originaire de Méditerranée, le calendula est une fleur utilisée depuis l’Antiquité pour ses vertus sur la peau. On lui reconnait depuis des millénaires des propriétés hydratantes et calmantes ainsi que des bienfaits apaisants pour les peaux sèches, sensibles ou fragilisées. Sous forme d’hydrolat ou de macérât huileux on l’incorpore aux préparations cosmétiques. C’est l’actif de choix pour apaiser les peaux sensibles ou délicates des bébés.

Le beurre de karité pour nourrir et revitaliser la peau

beurre de karité

Le beurre de karité est issu des noix et amandes du karité, un arbre d’Afrique. Il est riche en vitamine E et en acides gras. Cette composition unique lui confère des propriétés hydratantes idéales pour la peau fragile des bébés, facilement sujette aux irritations. On l’utilise en massage sur les zones les plus rugueuses du corps.

L’aloe vera pour nourrir la peau en profondeur 

aloe vera

De la même famille que le lys ou la jacinthe, l’aloe vera est une plante grasse vivace tropicale,  de la famille des aloès. L’aloe vera est riche en actifs : calcium, chlore, chrome, en acides aminés, et en différentes vitamines. On l’utilise depuis des siècles pour sa capacité à fixer l’eau à la surface de la peau. C’est donc un actif hydratant idéal pour la peau des bébés.

Pour éviter la présence dans les soins cosmétiques de substances : parabènes, phenoxyethanol, silicones, sulfates ou  phtalates … potentiellement toxiques pour la peau des bébés, on conseille aux mamans  de choisir des cosmétiques certifiés biologiques qui en sont exempts. Privilégiez aussi les soins au pH neutre ou légèrement acide pour ne pas agresser la peau délicate des bébés et choisissez de préférence des soins doux et hypoallergéniques.

Bébé est là : votre programme pour retrouver la ligne !

en-forme-apres-grossesse

Retrouver la ligne après l’arrivée de bébé, c’est facile pour certaines, (les veinardes), mais souvent moins évident pour la majorité des jeunes mamans. Maintenant que votre bout de chou est là, que votre quotidien commence à s’organiser, il est temps de vous occuper un peu de vous ! Fleurance Nature vous a concocté un programme sur-mesure pour vous aider à retrouver votre poids de forme !

Je mange équilibré, j’évite de grignoter

C’est bien connu, et valable pour tous, pour garder la ligne ou la retrouver, mieux vaut éviter de grignoter à tout va et faire 3 vrais repas par jour. Privilégiez les protéines pour conserver vos muscles, limitez les graisses, le sucre et le sel favorisant la rétention d’eau et donc la cellulite et misez sur les légumes verts et céréales complètes pour un bon apport en fibres. Buvez beaucoup d’eau et de tisanes. Si vous allaitez encore, ne soumettez pas votre organisme à un régime trop strict. Votre petit bout à besoin, tout comme vous, d’une alimentation variée et équilibrée pour son bon développement, et vous pour votre santé ! Et n’oubliez pas les laitages pour couvrir vos besoins en calcium et ceux de votre bébé, plus importants pendant la période d’allaitement.

Votre allié : le fenouil, très riche en vitamine C et antioxydant, qui possède de nombreux atouts notamment celui de favoriser la lactation et la digestion ! Nous le recommandons vivement à toutes les jeunes mamans !

Je m’offre du temps pour moi

Absorbée par votre bout de chou, fatiguée par des nuits entrecoupées de biberons ou tétées, vous n’avez pas une minute à vous. Pourtant, c’est capital pour le bien-être de votre enfant, votre moral et votre couple. Ne laissez pas le « laisser aller » vous envahir même si vous êtes complexée par vos kilos en trop. Ménagez du temps POUR VOUS ! Osez demander de l’aide à vos proches (sœur, amie, maman, belle-mère…), apprenez à déléguer à votre conjoint, il ne demande que ça, et filez vous offrir un soin en institut, une nouvelle coupe chez le coiffeur, un hammam entre amies, une séance shopping ! C’est bon pour le moral et ça vous permettra de vous réapproprier votre corps et votre féminité !

Je bouge comme il faut, mais j’y vais mollo

6 à 12 semaines après l’arrivée de bébé, souvent beaucoup plus longtemps après une césarienne, vous pouvez reprendre une activité physique (le kiné ou la sage-femme qui vous suivra en rééducation vous indiquera le bon moment). Attention cependant, vous devez avoir terminé la rééducation du périnée avant de vous lancer dans une série d’abdos.

Privilégiez une activité douce, pour commencer, comme la natation qui permettra de retrouver votre tonicité musculaire. À compléter par un sport d’endurance, comme le running, le vélo ou si vous aimez l’eau de l’aqua-running, idéal pour galber les fessiers et tonifier les cuisses. Commencez par une séance par semaine, de 10 à 15 mn, pour vous « remettre en jambes » et poursuivez les semaines qui suivent en augmentant la fréquence et la durée des séances.

Si vous pouvez difficilement vous libérer du temps, seule, essayez le jogging-poussette ! Vous cumulez ainsi les activités : balader bébé et séance de jogging. Mieux vaut, tout de même, vous équiper d’une poussette tout terrain anti-choc.

Je m’aide avec des cosmétiques

Lors de la grossesse, la paroi abdominale soumise à d’importantes distensions, est sensible au manque de fermeté. Résultat après l’accouchement : un ventre relâché et un coussin adipeux qui nous donnent le bourdon ! Pas de panique, vos alliées cosméto sont là pour vous aider ! Massez les zones à affiner avec une crème spécifique ventre ou une huile minceur, comme Mincifine huile minceur. Elle est à la fois drainante et tonifiante, favorise le déstockage des graisses et prévient le relâchement de le peau. Et son parfum verveine / citron sent divinement bon ! Une application 100% plaisir qui vous promet un vrai moment de bien-être !

Et n’oubliez pas, pensez plutôt équilibre alimentaire et bonnes habitudes au quotidien, que régimes trop stricts qui peuvent vite vous faire reprendre du poids et vous entrainer dans la spirale du « yo-yo »! Qu’en dites vous ?