Comment être en forme en hiver ?

astuces-forme-hiver

Jours plus courts, froid, faible ensoleillement, infections…  L’hiver met notre organisme à rude épreuve. Nous manquons d’énergie et notre moral accuse le coup. Pratiquer un sport, manger équilibré et se livrer à des activités variées contribuent à se maintenir en forme durant la saison froide. Pour faire le plein d’énergie et booster votre vitalité, pensez également aux compléments alimentaires à bases d’actifs naturels, tels que le curcuma, le ginseng ou le guarana.

Mettez de l’énergie dans votre assiette

Pour préserver votre vitalité pendant l’hiver, adoptez une alimentation variée et équilibrée.

  • Accordez une large place aux produits frais, de préférence bio, car ils ont une meilleure qualité nutritionnelle.
  • Évitez tous les produits transformés contenant matières grasses saturées, additifs, conservateurs et autres colorants. En effet, ils font prendre des kilos, perturbent la digestion et n’apportent pas à votre corps les nutriments dont il a besoin pour bien fonctionner.

Privilégiez les aliments qui aident à garder la forme

Les fruits frais de saison. Oranges, pamplemousses, clémentines, citrons et kiwis sont gorgés de vitamine C. Cette vitamine est reconnue pour contribuer au maintien de la fonction immunitaire et à l’absorption du fer contenu dans les végétaux.

article-bon-a-savoir-icon

Bon à savoir

La vitamine C est très fragile. Les jus d’orange ou de pamplemousse pressés doivent donc être consommés dans les 30 minutes suivant leur préparation, sous peine d’oxydation et de disparition de la vitamine C.
Un kiwi par jour apporte la quantité de vitamine C nécessaire à un adulte.

widget-agrumes-vitamine-c

Les poissons gras. La principale source de synthèse de la vitamine D par l’organisme est l’exposition au soleil. Pendant l’hiver, il peut donc arriver que nous manquions de cette vitamine dont le déficit d’apport favorise la fatigue et la dépression saisonnière. Faute de soleil, n’hésitez pas à inviter saumon, maquereau, sardine, hareng, etc., dans vos assiettes. Les poissons des mers froides apportent de la vitamine D mais aussi des acides gras essentiels.

Les légumes d’hiver. Les légumes racines (betteraves, navets, carottes, etc.), de la famille des courges (potiron, potimarron, butternut, etc.) ou de la famille des choux (de Bruxelles, brocolis, etc.), apportent des nutriments essentiels pour rester en forme :

  • vitamines du groupe B,
  • vitamine C (dans les choux surtout),
  • minéraux (calcium, potassium, magnésium),
  • antioxydants (bêtacarotène, caroténoïdes, polyphénols),
  • fibres.

Les céréales complètes ou semi-complètes (le riz, la farine, la semoule, les pâtes, le pain, etc.) et les légumes secs (haricots blancs, rouges, lentilles, pois chiches, etc.) apportent des fibres, des minéraux et participent à allonger la satiété.

article-bon-a-savoir-icon

N’oubliez pas de vous hydrater !

Si en été cela semble évident, ça l’est beaucoup moins en hiver. Pourtant, en hiver, le froid sec à l’extérieur et les chauffages intérieurs déshydratent notre organisme et notre peau. Consommez donc en abondance soupes et bouillons, boissons chaudes (tisanes, infusions, thé…) et, bien sûr, de l’eau.

Pensez aux compléments alimentaires

Pour donner un coup de fouet à votre organisme et booster votre tonus durant la saison froide, utilisez des compléments alimentaires à base d’actifs naturels, tels que :

Le guarana, dont le principal ingrédient actif est la caféine, est utilisé traditionnellement par les Indiens d’Amazonie. Il possède une action reconnue pour aider à maintenir la vitalité mentale et physique.

Le  ginseng, originaire de Corée, a des propriétés reconnues pour prévenir les coups de fatigue et les baisses de forme.

Le gingembre, venu d’Asie, confère une délicieuse saveur orientale à vos plats. Il est également réputé pour contribuer aux défenses naturelles et augmenter la vitalité et l’énergie.

La  gelée royale est idéale pour préparer l’organisme aux changements de saison. Ce produit de la ruche est riche en nutriments essentiels. Tous ces éléments contribuent à améliorer l’énergie, la vitalité et le tonus. Ils aident également à préserver le bon fonctionnement du système nerveux et immunitaire.

article-bon-a-savoir-icon

Bon à savoir

Vous pouvez également associer à ces actifs le curcuma, sous forme d’épice ou de complément alimentaire. Utilisé dans les cuisines indienne ou thaï, il renforce grâce à son action antioxydante l’efficacité du système immunitaire et favorise la résistance de l’organisme.

curcuma

Prenez soin de votre corps

En hiver, il est tentant de rester bien au chaud sous sa couette pour recharger les batteries. Mais ce n’est pas la solution pour contrer la fatigue, car la sédentarité agit sur notre immunité, ralentit l’oxygénation de nos organes et diminue l’élimination naturelle des toxines. Voici quelques conseils pour entretenir votre vitalité.

Pratiquez une activité physique régulière et modérée. 30 minutes de marche quotidiennes ou quelques longueurs à la piscine deux fois par semaine aident à stimuler les défenses immunitaires et à vaincre la fatigue. La pratique sportive booste également la production d’endorphines, les fameuses hormones du bonheur. Si le froid vous rebute, profitez-en pour découvrir de nouvelles disciplines en salle (zumba, pilates, yoga…) !

Recherchez le soleil et la lumière. Dans cette période où les jours sont courts et le soleil plus rare, il n’est pas toujours facile d’avoir sa dose de vitamine D. Pour cela, ne résistez pas à l’appel d’une promenade au grand air aux meilleures heures de la journée.

Dormez suffisamment. C’est un conseil qui vaut pour toutes les périodes de l’année mais, plus particulièrement en hiver. Dormir aide à maintenir le système immunitaire. A l’inverse, le manque de sommeil entraîne une fatigue de l’organisme et tend à réduire le nombre de certains globules blancs. Conséquence, le corps résiste moins bien aux infections.

Entretenez votre moral

Egalement responsable de notre état de fatigue hivernal, le stress puise dans nos réserves et met à mal notre vitalité. Il est donc important d’être bien dans sa tête. Pour cela :

Gardez le rythme de vos activités. L’hiver ne doit pas être synonyme d’hibernation. Plus vous serez actif, moins vous souffrirez du manque de soleil et de lumière. Alors, toutes les sorties sont bonnes à prendre : cinéma, musée, restaurant…

Faites-vous plaisir. Une sortie entre copines, un voyage en amoureux, un week-end, etc., rien de tel pour chasser les idées noires et faire le plein d’énergie positive.

Ménagez des pauses dans votre emploi du temps pour vous relaxer, respirer et faire descendre la pression.

Bien dans votre assiette, bien dans votre corps et votre tête, vous devriez affronter l’hiver dans les meilleures conditions.

article-bon-a-savoir-icon

Le saviez-vous ?

Tout comme les fruits de mer, le cacao est une source non négligeable de magnésium aux propriétés anti-fatigue. Cédez donc de temps en temps au péché de gourmandise avec un carré de chocolat, de préférence noir et riche en cacao pour éviter l’emballement glycémique lié au sucre.

astuces-forme-hiver

Les secrets de la vitalité à l’automne

dossier-vitalite-automne

Baisse de moral, fatigue accrue, irritabilité… Autant de signes d’une perte d’énergie qui apparaissent souvent à l’automne. Certains compléments alimentaires à base de sélénium, vitamine C, magnésium, guarana ou encore thé vert, peuvent vous aider à renforcer votre organisme pour attaquer l’hiver en pleine forme.

Pourquoi notre corps est-il plus fatigué en automne ?

Dans les pays nordiques, plus froids et moins exposés à la lumière naturelle du soleil, la dépression saisonnière peut toucher jusqu’à 10% de la population. Elle se manifeste par différents signes : humeur en berne, baisse de la libido, besoin exagéré de sommeil, réveils difficiles, appétit anormal…

Le phénomène est moins intense chez nous, mais on peut voir apparaître dès le début de l’automne les premiers signes de fatigue. En cause ? Les changements de rythme de la rentrée, les variations de température, les modifications alimentaires, la diminution de la luminosité, les jours qui raccourcissent… Ces éléments contribuent à une baisse d’énergie générale.

Des compléments alimentaires pour prévenir

les maux de l’automne

Une alimentation variée et équilibrée ne suffit pas toujours à apporter à l’organisme toutes les vitamines et tous les oligo-éléments dont il a besoin pour rester en forme.

De petits « coups de pouce » sous forme de compléments alimentaires peuvent s’avérer utiles à l’entretien de votre capital énergie.

Au programme : sélénium, magnésium, vitamine C, guarana, thé vert, oligoéléments, gelée royale, ginseng, levure de bière… N’hésitez pas à associer certains produits qui peuvent être très complémentaires, comme la gelée royale et le ginseng par exemple.

ginseng-racine
article-bon-a-savoir-icon

Le saviez-vous ?

La racine de ginseng est également reconnue pour contribuer aux performances physiques et intellectuelles. C’est la raison pour laquelle les orientaux la surnomment « la racine de longue vie ».

N’attendez pas de ressentir les premiers signes de faiblesse pour réagir. Quelques conseils adaptés à chaque besoin peuvent vous apporter tonus et vitalité.

Pour être en forme toute la journée

Plutôt que de vous doper au café, privilégiez un programme nutritionnel sur la durée (1 ou 2 mois) qui vous permettra de récupérer efficacement. Optez alors pour des compléments à base de guarana, d’acérola (vitamine C), de ginseng, de spiruline…

Il est intéressant d’utiliser également des formules complètes à base de vitamines, minéraux et oligo-éléments. Privilégiez des compléments alimentaires à base de vitamines C (naturelle), B, D, calcium et fer. Ces nutriments agissent pour lutter contre la fatigue et vous aider à conserver votre « peps » naturel.

Pensez aussi aux produits de la ruche ! La gelée royale, le pollen ou encore le miel sont d’excellentes sources de nutriments pour garder la forme.

Pour renforcer ses défenses naturelles avant l’hiver

Dès les premiers froids, vous avez facilement le nez qui coule, la gorge enrouée ? Stimulez dès l’automne vos défenses naturelles est essentiel, particulièrement pour les personnes âgées.

Prenez soin de votre capital « résistance » en le protégeant du stress et de la pollution grâce aux antioxydants tels que les vitamines A-C-E, le sélénium, le zinc, et les caroténoïdes (bêta-carotène).

Très complète, la gelée royale est également utilisée à cette période (1g/jour le matin au petit-déjeuner).

Pour combattre le stress et retrouver un sommeil réparateur

Irritabilité, nervosité, sommeil agité… Certains produits permettent de limiter l’effet du stress et du surmenage au quotidien.

Misez sur le duo magnésium-vitamine B6, complément alimentaire idéal pour lutter contre le stress. Des études scientifiques ont montré que 70% des Français ne couvrent pas les valeurs nutritionnelles de référence (VNR) en magnésium (300 mg) par leur alimentation. Ce qui peut se traduire par un mauvais équilibre nerveux et musculaire. Une supplémentation est donc essentielle.

Favorisez les vitamines du groupe B et les oméga-3, qui agissent sur notre équilibre émotionnel. Des examens cliniques font état d’une réduction de 50% des dépressions chez les consommateurs d’oméga-3 (à raison d’au moins 1g/jour d’EPA). On en trouve dans les compléments alimentaires à base d’huiles de poisson ou d’huiles de pépins de cassis.

Si vous avez des difficultés pour vous endormir, optez pour des infusions du soir ou des compléments alimentaires à base de plantes telles que le tilleul, la valériane, l’aubépine, la mélisse, le houblon ou la matricaire. Autant de nutriments qui vous aideront à retrouver des nuits calmes et un sommeil réparateur.

5 astuces en plus à connaître pour être en forme toute l’année !

1/ Bien manger : les fruits et légumes, riches en vitamines, minéraux et oligo-éléments, sont les piliers de votre forme. Les légumineuses, viandes, poissons et féculents constituent d’excellentes sources d’énergie.
2/ Positiver : « Bien dans sa tête, bien dans son corps ! »
3/ Rire : c’est bon pour le moral et cela fait travailler les abdos.
4/ Pratiquer du sport : natation, marche à pied… permettent d’évacuer les tensions et procurent une fatigue saine.
5/ Faire l’amour : tout comme le rire, cela vous permet de libérer des endorphines, des molécules euphorisantes pour le cerveau.

Les secrets des produits de la ruche

produits-ruche

Nous connaissons tous le miel et son goût sucré délicat mais savez-vous que la ruche recèle d’autres trésors fabriqués par les abeilles comme la gelée royale ou la propolis ? Voyage au cœur de la ruche pour découvrir ces substances naturelles aux vertus ancestrales.

La gelée royale, substance essentielle de la ruche

Comment est-elle fabriquée ?  

La gelée royale, aussi appelée « lait des abeilles » à cause de sa couleur blanchâtre, est une substance secrétée par les glandes mandibulaires et pharyngées des jeunes abeilles ouvrières (nommées abeilles nourricières), entre le 6ème et le 12ème jour de leur vie.

Cette gelée laiteuse est l’aliment principal des jeunes larves après leur éclosion et durant leurs trois premiers jours de vie. C’est également l’unique nourriture de la reine durant toute sa vie, d’où son nom de gelée royale.

Une ruche produit entre 300 et 800 grammes de gelée royale par an. Et, chez les abeilles pas de gâchis ! Les ouvrières ne produisent que la quantité de gelée royale nécessaire à leurs besoins et n’en font pas de réserve. On comprend mieux la rareté de ce précieux nectar !

Que contient-elle ?

La gelée royale provient des protéines et des nutriments du pollen ingérés par les abeilles. C’est une source extraordinaire d’éléments nutritifs et métaboliques qui varie légèrement selon les différentes espèces d’abeilles. Elle est composée :

  • D’eau (66%).
  • De minéraux (potassium, magnésium, calcium, fer…).
  • De protides (13%) avec notamment des protéines, des peptides et surtout 17 acides aminés différents dont les 8 acides aminés essentiels.
  • Des vitamines, en particulier de vitamines B5, de vitamine B6 et de vitamine B3 impliquées dans le processus de régénération cellulaire.
  • De lipides (3 à 6%) dont des acides gras (10-DHA), des stérols, des cires et des phospholipides.
  • D’hydrates de carbones (14%) : essentiellement des glucides (du fructose et du glucose).
  • Des enzymes, des acides nucléiques (ADN et ARN) et divers nutriments aux propriétés antioxydantes.

Les bienfaits de la gelée royale

Rien de tel que la gelée royale pour doper sa longévité ! Les reines vivent 5 ans soit 50 fois plus longtemps que les ouvrières ! La médecine traditionnelle chinoise l’utilise depuis des siècles pour ses vertus revitalisantes.

De nos jours, ce trésor de la ruche est consommé sous forme de complément alimentaire, frais ou lyophilisé, pour garder la forme aux changements de saison. La gelée royale est un produit rare et fragile qu’il convient de garder à l’abri de la chaleur. L’idéal ? Entre 1 et 5°. Pour une qualité optimale, préférez la gelée royale certifiée biologique sans aucun additif ni ajout d’eau.

La propolis, l’antiseptique naturel de la ruche

Comment est-elle fabriquée ?

La propolis est une substance résineuse végétale, sombre, que les abeilles prélèvent au compte-goutte, durant le printemps et l’automne sur les bourgeons de certains arbres. Les abeilles l’emportent ensuite dans la ruche, la mélangent à leurs secrétions salivaires et à la cire. Elles en tapissent l’entrée et les parois de la ruche pour l’assainir. La propolis sert aussi à colmater d’éventuelles fissures et à préparer les cellules destinées à la ponte de la reine. Pour éviter toute contamination microbienne de la ruche, les abeilles, utilisent la propolis pour embaumer les insectes qu’elles ont tués.

Que contient-elle ?

La composition de la propolis est complexe. Elle contient plus de trois cent composants dont :

  • Des résines
  • Des baumes
  • De la cire
  • Des huiles essentielles
  • Du pollen.

Elle contient également :

  • Des flavonoïdes, des substances aux vertus antioxydantes qui piègent les radicaux libres
  • De la vitamine B3
  • Des minéraux et des oligo-éléments.

Les bienfaits de la propolis

La propolis tapisse les parois de la ruche pour la protéger des agressions extérieures telles que les germes microbiens et les moisissures.

Associée à la guimauve et à la vitamine C, on utilise la propolis  pour apaiser les irritations et soulager les gorges sensibles durant la période hivernale ainsi que pour atténuer la fatigue.

Pour une bouche saine on peut l’associer en soin de bouche à de l’hydrolat de menthe.

Pour bénéficier de toutes ses qualités, il est conseillé de consommer de la propolis biologique, exempte de cire, de pollen et de métaux lourds. On la trouve sous forme de compléments alimentaires seule ou associée à du miel ou de la gelée royale.

Le pollen pour la forme

Le pollen est l’élément fécondant mâle de la fleur produit par l’étamine. Ils sont tous différents car chaque espèce de plante en produit un qui lui est propre.

article-bon-a-savoir-icon

Bon à savoir

Les allergies rencontrées de temps en temps sont causées par la respiration de pollens qui « flottent » dans l’air, et non par le fait d’en manger. Les pollens récoltés par les abeilles (pollens entomophiles transportés par les insectes) n’ont rien à voir avec les pollens transportés par le vent (pollens anémophiles) qui sont à l’origine des manifestations allergiques respiratoires. Ce pollen de fleurs peut donc être pris sans aucun inconvénient par les personnes souffrant de coryza spasmodiques ou d’asthme.

Comment est-il fabriqué ?

Lors du butinage des fleurs, l’abeille récolte les grains de pollen sous formes de minuscules pelotes, fixées à ses pattes arrière et le rapporte à la ruche. Elle le mélange avec des ferments lactiques et des levures puisés dans le nectar des plantes. Le pollen sert, comme la gelée royale, de nourriture aux jeunes larves et aux abeilles. Elles en font des réserves et le stockent à l’abri de l’air dans des cellules en cire fermées de façon hermétique par de la propolis. Chaque pelote contient plusieurs millions de grains de pollen collés entre eux ! En fixant des trappes à pollen à l’entrée des ruches, l’apiculteur parvient à récolter plusieurs kilos de pollen par ruche.

abeille-pollen
article-bon-a-savoir-icon

Le saviez-vous ?

Les pelotes de pollen transportées par les pattes postérieures des abeilles sont aussi appelées « culottes de pollen ».

Que contient-il ?

Le pollen contient :

  • Des substances minérales (potassium, manganèse, magnésium, calcium),
  • Des enzymes et des oligoéléments.
  • De vitamines (A, C et E) reconnues comme antioxydants pour lutter contre les radicaux libre
  • De glucides
  • De lipides
  • De protéines.

Les bienfaits du pollen

Le pollen est traditionnellement consommé pour sa richesse en nutriments et ses vertus stimulantes sur l’organisme. Présenté sous forme de pelotes fraîches, sèches, congelées ou de compléments alimentaires, préférez un pollen d’origine biologique, afin d’éviter la présence de pesticides et de résidus chimiques.

Le miel  pour faire le plein d’énergie

Hippocrate célèbre médecin de l’Antiquité préconisait le miel pour assurer la longévité. Il était considéré comme le nectar des dieux et paré de mille vertus. Sumériens et Babyloniens l’utilisaient lors de leurs rituels religieux. De nos jours, il est apprécié pour sa saveur sucrée et ses qualités qui ne sont plus à démontrer.

Comment est-il fabriqué ?

Le miel est fabriqué à partir du nectar (substance sucrée secrété par les glandes de certaines fleurs) ou du miellatbutiné par les abeilles butineuses. La récolte est stockée dans le jabot (sorte de poche) des abeilles puis transformée grâce aux enzymes des secrétions salivaires des insectes. Une fois revenues à la ruche, les abeilles butineuses transfèrent leur récolte sucrée aux ouvrières qui l’absorbent puis la régurgitent à nouveau à une autre ouvrière jusqu’à qu’elles estiment que le nectar  transformé convient. Elles stockent ensuite le miel, leur principale source de nourriture, dans les alvéoles de la ruche et l’assèchent grâce aux battements de leurs ailes. Elles le maintiennent ensuite dans de bonnes conditions de conservation en fermant les alvéoles avec de la cire.

Que contient-il ?

La composition du miel varie selon la ou les fleur(s) butinée(s).

Il est composé :

  • De sucres pour 75 à 80% : du fructose et du glucose pour les principaux mais on dénombre une vingtaine d’autres sucres également.
  • De l’eau (15 à 20%)
  • Des substances diverses à l’état de traces (minéraux, enzymes, vitamines du groupe B surtout, protéines et acides aminés, flavonoïdes, acides gras et grains de pollens).
article-bon-a-savoir-icon

Le saviez-vous ?

Il existe deux sortes de miels : les miels uni-floraux provenant d’une espèce prédominante de fleurs et les miels « toutes fleurs » issus de plusieurs espèces florales. 

miel

Les bienfaits du miel

Si le miel est apprécié pour sa saveur sucrée il a également de nombreuses vertus.

  • C’est une bonne source énergétique : avec 30% environ de glucose, le miel est idéal en cas de coup de pompe pour vous redonner un petit coup de fouet. Toutefois, prudence si vous avez du diabète ou si vous surveillez de près votre poids car même avec un pouvoir sucrant supérieur au sucre, il reste très calorique !
  • Une solution contre la toux : une étude datant de 2012, réalisée par des chercheurs israéliens **, démontre que le miel serait efficace pour apaiser les symptômes du rhume (toux en particulier) chez les enfants. Lesquels privilégier ? Les miels sombres plus riches en antioxydants.
  • Pour tomber dans les bras de Morphée : le miel favoriserait la libération sérotonine (facteur de somnolence), effet renforcé si vous diluez votre miel dans une tasse de lait chaud.
  • Pour la cicatrisation des plaies : le miel est utilisé dans certains services hospitaliers pour aider à la cicatrisation des plaies. Pas n’importe lequel ! Les médecins utilisent des miels d’une grande pureté bactériologique et plus spécifiquement des miels de thym au pouvoir antiseptique reconnu.

Les produits de la ruche sont des produits naturels exceptionnels. Choisissez-les d’origine biologique car c’est la garantie qu’ils ont été fabriqués en préservant l’environnement et dans le respect du bien-être des abeilles.

Sources :

* Le miellat provient d’une substance sucrée secrété par les végétaux qui est aspirée par certains insectes (pucerons, cochenilles). Ceux-ci la filtrent, gardent certains éléments nutritifs et rejettent le reste : le miellat, qu’ils déposent  sur les végétaux.
**Effect of Honey on Nocturnal Cough and Sleep Quality: A Double-blind, Randomized, Placebo-Controlled Study 

10 astuces pour booster votre système immunitaire

Pour rester au top de sa forme, surtout en période hivernale, il est important d’avoir un système immunitaire performant. Comparable à une petite armée, le système immunitaire comprend l’ensemble des mécanismes de défense de l’organisme. Il protège le corps des agressions extérieures, des bactéries, virus, infections… Larmes, poils, peau et muqueuses font bouclier vis à vis de l’extérieur. Les anticorps agissent de l’intérieur. Un système immunitaire affaibli est souvent synonyme de fatigue chronique, d’infections ou d’une baisse de la capacité de cicatrisation.

Les études le montrent, une hygiène de vie adaptée et une alimentation équilibrée et variée contribuent à renforcer le système immunitaire. Dans cet article, découvrez les 10 astuces proposées par Fleurance Nature pour vous aider à booster votre immunité tout au long de la journée.1-2

1. Au réveil, jamais sans ma vitamine C

En tant que puissant antioxydant, la vitamine C aide notre organisme à mieux résister aux infections. Privilégiez les fruits et légumes crus, ou cuits à la vapeur pour préserver les vitamines. Le matin, commencez une journée tonique avec un jus d’agrumes fraîchement pressés. Pensez au kiwi, fruit parmi les plus riches en vitamine C, ou à l’acérola qu’on trouve sous forme de complément alimentaire. Variez les couleurs pour multiplier les bienfaits.

2. Gardez la forme en hiver, avec la gelée royale

La gelée royale, parfois appelée « lait des abeilles », est une substance crémeuse provenant de la sécrétion du système glandulaire des abeilles ouvrières. Elle sert de nourriture à toutes les larves de la colonie avant leur éclosion jusqu’à devenir la nourriture exclusive des reines, d’où son nom. Constituée à plus de 50% d’eau, la gelée royale apporte également des glucides (14,5%), protéines (13%), lipides (4,5%), nutriments et oligo-éléments essentiels au corps. Elle est très souvent consommée pure ou sous forme de complément alimentaire, fraîche ou lyophilisée, notamment à l’intersaison pour un apport en énergie.3

3. La propolis est un excellent complément

La propolis est une résine recueillie par les abeilles à partir de certains végétaux notamment sur les bourgeons de chênes, bouleaux, saules et mêlée aux sécrétions des abeilles. Cette résine végétale est utilisée à la fois pour construire mais également pour assainir la ruche grâce à ses propriétés antiseptiques naturelles. Utilisée depuis l’Antiquité, la propolis est une source de vitamines du groupe B et de flavonoïdes (pigments des végétaux). Proposée sous forme de complément alimentaire, la propolis serait très utile l’hiver, notamment quand l’organisme est fragilisé par le froid. 3  

4. Un yaourt comme en-cas, voilà un bon choix !

L’intestin, est un organe très complexe impliqué dans l’immunité. Les cent mille milliards de bactéries qui constituent ce que l’on appelle le « microbiote intestinal », jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement de tout l’organisme. Le microbiote intestinal a principalement un rôle protecteur contre les cellules pathogènes qui peuvent se retrouver dans l’intestin. Les bactéries probiotiques, comme les lactobacilles et les bifidobactéries, contenues dans les yaourts et laits fermentés modulent l’activité du système immunitaire intestinal. Ces bactéries contribuent aussi à l’équilibre de la flore intestinale. On peut retrouver également ces ferments lactiques dans des compléments alimentaires parfaitement dosés.

5. A midi, je choisis des aliments riches en vitamine D

La vitamine D joue non seulement un rôle dans la formation des os mais intervient également dans l’activation de cellules directement impliquées dans les mécanismes de défense du corps. La principale source de vitamine D demeure les rayons solaires. En hiver, il est conseillé d’intégrer chaque jour des aliments sources de vitamine D comme les produits laitiers et de consommer des poissons gras (saumon, sardine, thon) au moins deux fois par semaine, au déjeuner par exemple. Les compléments alimentaires contribuent également à augmenter les apports.

6. Un carré de chocolat après le repas, plaisir et apport en magnésium assurés !

Le chocolat noir est aussi une source de magnésium, pensez-y ! Ce minéral indispensable est impliqué dans la production d’énergie et la transmission de l’influx nerveux. Le magnésium joue également un rôle positif sur le système immunitaire et intervient dans les mécanismes de stress et de défense du corps. Il se trouve dans de nombreux aliments comme les céréales complètes, les légumes secs, certaines eaux minérales en bouteille ou des compléments alimentaires.

7. Le plein de vitalité avec la spiruline !

La spiruline est une algue d’eau douce de forme spiralée présentée sous forme de poudre, qui peut être consommée telle quelle ou sous forme de complément alimentaire. Reconnue pour sa richesse en protéines et en nombreux nutriments, elle est particulièrement indiquée pour diminuer les sensations de fatigue souvent ressenties en hiver. Avec sa haute teneur en protéines végétales, la spiruline contribue ainsi au tonus et à l‘équilibre au quotidien.

8. Pratiquer une activité physique, la meilleure arme anti-stress

Les études le démontrent, lorsque le corps est exposé au stress prolongé, celui-ci est plus fragilisé et moins bien armé pour lutter contre les virus et les infections. Gérer le stress est un facteur essentiel de forme et bien-être au long terme. Corps et émotions sont intimement liés. Trouvez une activité physique qui vous plaît et inscrivez là à votre agenda plusieurs fois par semaine. Empruntez les escaliers plutôt que l’escalator ou les ascenseurs. Les activités douces et relaxantes sont également bénéfiques pour le corps : yoga, gym, loisirs de détente, lecture, parler avec des amis… Toutes les astuces sont bonnes pour faire baisser le stress.1

9. Le soir, c’est le moment de faire le plein de zinc

Le zinc est un minéral essentiel qui contribue au fonctionnement du système immunitaire. Il est impliqué dans la production des globules blancs, défenseurs contre les corps étrangers. Le zinc se trouve dans les crustacés, viandes, œufs, légumes secs, céréales complètes, graines et noix. Toutes les combinaisons sont possibles pour concocter un dîner riche en zinc.
Astuce : préparez vous-même une belle salade composée.

10. Pour bien récupérer, respectez les signaux d’endormissement

Le sommeil reste le meilleur moyen de permettre au corps de récupérer. Les nuits écourtées affectent directement le système immunitaire et contribuent à l’affaiblir. Le soir, une bonne hygiène de vie s’impose. Il est important de se coucher dès les premiers signes d’endormissement. Bien dormir est essentiel pour maintenir un système immunitaire performant.2

systeme-immunitaire

Sources :
1. http://www.health.harvard.edu/staying-healthy/how-to-boost-your-immune-system
2. http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20150211.OBS2230/la-sieste-est-vraiment-bonne-meme-pour-le-systemeimmunitaire.html
3. Viuda-Martos M, Ruiz-Navajas Y, Fernández-López J, Pérez-Alvarez JA. Functional properties of honey, propolis, and royal jelly. J Food Sci. 2008 Nov;73(9):R117-24. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19021816

La gelée royale, véritable trésor de la ruche !

gelee-royale

La gelée royale en quelques questions

D’où vient la gelée royale ?

Il s’agit du produit de la sécrétion des glandes des abeilles ouvrières nourricières (entre le 5ème et le 14ème jour de leur existence)

Quelle forme a la gelée royale à l’état pur ?

La gelée royale est souvent assimilée au miel. Si sa consistance gélatineuse est en effet assez proche, elle n’en a pourtant ni le goût (plus acide), ni la couleur : c’est en effet une substance jaune pâle presque laiteuse aux reflets nacrés et à la saveur à la fois acide et peu sucrée.

A quoi sert la gelée royale à l’origine ?

Les abeilles la sécrètent car c’est d’abord la nourriture de toutes les larves de la colonie, de leur éclosion à leur 3ème jour et la nourriture exclusive de la reine pendant toute son existence, qui vit d’ailleurs 40 fois plus longtemps que les autres abeilles ! Nommé également  »lait d’abeille », elle constitue un concentré nutritif très riche qui permet une croissance rapide des larves d’abeille. A noter : les guêpes sont également aptes à sécréter de la gelée royale mais ne s’en servent qu’en cas de force majeure (mort d’une reine par exemple).

Comment la gelée royale est-elle récoltée ?

La technique de récolte est très particulière et pratiquée par des apiculteurs spécialisés. En bref, la ruche est rendue orpheline en lui retirant sa reine et des « cadres » sont placés dans la ruche avec des ébauches de cellule royale remplies de larves d’ouvrières. Les abeilles nourrices vont alors servir de la gelée royale en abondance aux jeunes larves. Le pic étant atteint le 3ème jour, les apiculteurs vont alors prélever les cadres et aspirer la gelée royale cellule par cellule. Une ruche ne pourra pas donner plus de 500 grammes de gelée royale par an.

Comment conserver de manière optimale la gelée royale ?

La gelée royale est un produit acide et fragile. Sous sa forme « pure », pour pouvoir la conserver plusieurs mois, il faut la garder au froid (entre 2° et 5°C), à l’abri de la lumière et de l’humidité.

De quoi se compose la gelée royale ?

Nutritionnellement parlant, la gelée royale c’est :

  • 66% d’eau
  • 13 % de protides (acides aminés)
  • 14,5% de glucides
  • 4,5% de lipides

La Gelée Royale est un véritable concentré d’éléments vitaux !

Pourquoi prendre de la gelée royale ?

La gelée royale est recommandée particulièrement pour les enfants et les personnes âgées notamment aux changements de saison.

La gelée royale est un produit exceptionnel pour l’organisme.

Comment la consommer ? 

On recommande en général de prendre un demi gramme à 1 gramme de Gelée Royale le matin à jeûn, en fonction des besoins et pendant un mois, particulièrement aux changements de saison. Vous pouvez la consommer avec un peu de confiture ou de miel notamment pour les jeunes enfants.

Quelles précautions prendre ? 

La gelée royale craint la chaleur, n’oubliez pas de la conserver aux frais, dans le bas de votre réfrigérateur.

Qu’est-ce que la Gelée Royale Bio ?

L’Agriculture Biologique est un mode de production qui assure le recours à des méthodes de culture et d’élevage respectueuses de l’environnement, excluant par conséquent l’utilisation de pesticides et d’engrais chimiques de synthèse. Les produits se revendiquant de l’Agriculture Biologique sont strictement contrôlés et répondent à un cahier des charges très précis. Les abeilles productrices de la Gelée Royale Bio sont ainsi élevées dans leur milieu naturel sauvage et butinent sur les fleurs de champs 100% bio. 
Ceci garantit donc un produit d’une qualité irréprochable. Fleurance Nature a reçu pour sa Gelée Royale le label AB certifié par ECOCERT, l’un des principaux organismes officiels qui réalise des contrôles réguliers pour s’assurer du respect du cahier des charges de la production biologique.
De plus, la Gelée Royale Bio est certifiée sans additif ni ajout d’eau. La Gelée Royale Bio vous assure le plein d’éléments vitaux avec un produit d’une très haute qualité et obtenu dans le respect de l’environnement, deux garanties chères à Fleurance Nature.
La Gelée Royale bio de Fleurance Nature est importée car la production française est encore insuffisante, mais sa qualité n’en est pas moins irréprochable.

Qui peut prendre de la Gelée Royale ?

La gelée royale peut être prise à tout âge :

  • Le jeune enfant et l’enfant
  • L’adulte,
  • Le sportif,
  • L’étudiant,
  • La femme enceinte,
  • Les seniors.

Gelée royale et beauté

La gelée royale a une composition riche et complète en nutriments (glucides, lipides, protéines). Bien connue pour ses importantes propriétés énergétiques et nutritives, elle est également rééquilibrante et revitalisante pour l’épiderme ce qui en fait un actif cosmétique particulièrement recommandé pour les soins nutritifs et régénérants.
Elle est capable, à elle seule, d’éliminer les traces de fatigue et de lassitude de la peau et de lui rendre son éclat et sa douceur.

L’hiver fatigue votre organisme : comment le renforcer ?

hiver-defenses-naturelles

Vos réveils sont difficiles, vous avez l’impression d’être toujours fatigué(e) et vous n’avez plus envie de mettre le nez dehors… Pas de doute, l’hiver et son cortège de maux sont bien là, avec au premier rang : le froid ! Mais Fleurance Nature est là aussi avec quelques conseils précieux pour vous aider à bien réagir et passer ce cap plus facilement…

Froid, humidité, absence de lumière…

Autant de facteurs qui rendent votre organisme plus vulnérable aux attaques de l’hiver. Il est donc important de bien le protéger tout en l’aidant à se renforcer.

Première chose à protéger : votre peau, barrière n°1

de votre organisme

C’est elle qui subit les premiers assauts de l’hiver. Les frissons sont une réaction naturelle du corps qui cherche à augmenter la température interne face au froid. La peau subit une vasoconstriction (les vaisseaux se contractent) au niveau des extrémités (mains, pieds, oreilles, nez), et les frissons apparaissent. La peau devient aussi sèche et inconfortable.

Autre conséquence liée au froid

Les muqueuses des voies respiratoires sont agressées en permanence par les basses températures. Elles se dessèchent et sont donc moins efficaces pour lutter contre l’entrée des bactéries et virus. Notre système immunitaire se retrouve plus sollicité et plus vite dépassé par les attaques sans pouvoir faire face à toutes les agressions. C’est pourquoi vous tombez plus souvent malade en hiver…

Tous ces éléments environnementaux sont source de stress et de fatigue supplémentaire pour notre organisme qui s’affaiblit au fur et à mesure que la saison avance. Ajoutez à cela un facteur indirect lié au froid lui-même : le confinement. L’hiver est une période qui favorise la promiscuité. C’est une période pendant laquelle on vit davantage dans des lieux souvent mal aérés, chauds et parfois humides (transports en commun, centres commerciaux, appartements surchauffés…). Les virus y prolifèrent et circulent plus facilement.

7 règles simples pour éviter de tomber malade !

1. Couvrez-vous bien ! Lorsque vous sortez, pensez à vous couvrir la tête, les mains et le cou. Si ils sont au chaud, votre organisme dépensera moins d’énergie à lutter contre le froid.

2. Aérez les pièces (salon, salle à manger et chambre) au minimum 10 minutes par jour en ouvrant les fenêtres. Renouveler l’air, c’est le purifier ! En règle générale, évitez le confinement, surtout avec des personnes malades et faites chambre à part en cas de rhume, grippe ou autre virus…

3. Protégez votre peau (visage et mains si besoin) des agressions du froid avec une crème hydratante.

4. Pensez à avoir une alimentation riche en fruits et légumes qui vous apporteront le plein de vitamines, mais aussi aux céréales complètes. N’abusez pas des sucres rapides. Pensez aussi aux compléments alimentaires qui peuvent être une bonne alternative.

5. Buvez régulièrement, tout au long de la journée. Bien sûr, privilégiez les boissons chaudes qui auront un effet hydratant et réchauffant.

6. Favorisez le repos le plus possible : le sommeil est indispensable à votre équilibre. Si vous avez des difficultés à vous endormir, pensez à pratiquer une activité sportive. Elle vous détendra et vous aidera à trouver le sommeil ensuite.

7. Évitez le stress. Néfaste pour l’organisme et il est donc à bannir. Pour ça, pensez à prendre un bain ou à faire une sieste quand vous avez du temps, histoire de relâcher votre esprit.

En bref, en hiver plus qu’à d’autres moments de l’année prenez encore plus soin de vous et de votre corps : chouchoutez-vous ! Une bonne résolution non ?

La meilleure période pour faire le plein de vitalité !

Femme-vitalité

Proche de la fin de l’hiver, février est le dernier mois difficile à passer avant l’arrivée du printemps ! C’est donc le moment idéal pour faire le plein de vitalité grâce aux plantes et aux actifs naturels. Voici nos meilleurs conseils !

Le froid, la fatigue, le manque de soleil,

la déprime hivernale…

Tous ces facteurs nous rendent complètement « raplapla » en quelques mois seulement ! Et puis, une fois exténué physiquement et moralement, difficile de remonter la pente sans un petit coup de pouce…

Commencez les cures dès maintenant !

Si vous n’avez pas fait de cure d’entretien pour vous maintenir en forme pendant l’hiver, c’est le moment de commencer une cure de fond ou cure d’attaque ! Ainsi, en faisant une ou plusieurs cures de 3 à 4 semaines, vous arriverez en forme au printemps sans même vous en apercevoir ! Il ne s’agit pas de prendre un peu de vitamines pendant une semaine, mais bien de réaliser des cures longue durée d’au moins 3 semaines pour en ressentir les bienfaits !

Mais que prendre pour retrouver sa vitalité ?

Vous pouvez d’abord commencer par une cure détox, car l’hiver, c’est bien connu, on mange plus gras, on bouge moins et notre corps est donc chargé de toxines qu’il faut éliminer pour se sentir plus en forme. Des complexes « spécial détox » existent comme c’est le cas dans la boutique Fleurance Nature, mais vous pouvez aussi vous concocter vous-même votre préparation à base de jus de citron à boire tous les matins au réveil. Sachez que le Concentré Détox Bio Fleurance Nature peut y être associé et contient quant à lui : radis noir, pissenlit, bardane et huiles essentielles, rigoureusement sélectionnés pour leurs propriétés drainantes, détoxifiantes et purifiantes pour l’organisme. Effectuez votre cure détox pendant 10 à 20 jours.

Une fois votre organisme détoxifié, il faut donc le booster !

Profitez alors de la ruche dont les bienfaits sont de véritables alliés de votre tonus
La Gelée Royale, nectar des abeilles, connue depuis des lustres pour ses vertus reconstituantes et stimulantes de l’état général, possède un fabuleux pouvoir sur le tonus physique et intellectuel ! Il s’agit d’un produit naturel rare sécrété par les glandes pharyngiennes des jeunes abeilles nourricières à destination de la reine, qui s’en nourrit exclusivement. Ainsi, elle vit 40 fois plus longtemps que les autres abeilles ! Une véritable source de jouvence donc ! A prendre sous forme de cure d’attaque d’un mois avant chaque changement de saison.

Pour une pleine vitalité, associez la Gelée Royale à la racine de Ginseng, source de tonus par excellence, appelée « racine de longue vie » par les populations d’Asie. Les ginsénosides qui en sont issus améliorent les performances physiques et intellectuelles et combattent la sensation de fatigue ! La racine de Ginseng : idéale ! Ici aussi une cure d’un mois s’impose pour un traitement de fond avant le printemps…


Enfin, le guarana (plante stimulante riche en caféine), le pollen, la propolis, la vitamine C (notamment dans l’acérola qui en est très riche), le magnésium, la spiruline (riche en fer), vous redonneront également tonus, forme et vitalité !

Pour faire le plein de vitalité, optez pour le coffret 3 doseurs de Gelée Royale BIO dans la boutique Fleurance Nature !

Les quatre conseils pour prévenir les maux de l’hiver !

femme_enfant_hiver

La saison hivernale arrivée, les virus et les microbes profitent de notre fatigue et de nos organismes parfois affaiblis pour se propager largement !
Voici nos conseils pour augmenter la résistance de l’organisme et rester en forme en hiver…

1. Profiter des vertus des actifs naturels

Très présentes dans certains fruits et légumes, les vitamines C et du groupe B (B2, B5 et B9) permettent l’augmentation des défenses, et donc une meilleure résistance de l’organisme. Le cassis et la goyave sont les fruits les plus riches en vitamine C. Levure de bière et céréales complètes demeurent d’excellentes sources de vitamines du groupe B. Très riches en oligo-éléments (zinc, fer, sélénium) et en protéines, les graines germées biologiques, et particulièrement les lentilles, possèdent également le pouvoir de stimuler les défenses de l’organisme.

2. Favoriser les produits de la ruche

Les produits de la ruche ont des propriétés énergétiques et antiseptiques particulièrement intéressantes en ces périodes de froid. Naturellement riche en sucres et utilisé depuis l’antiquité pour ses propriétés antiseptiques, le miel contient beaucoup de vitamines, de sels minéraux et d’oligo-éléments (bon antibactérien). La propolis, substance riche en flavonoïdes (antioxydants) et en polyphénols (antiseptiques), permet ainsi de renforcer le système de défenses. Enfin, la gelée royale, produit « réservé » à la reine des abeilles dans la ruche (qui vit deux fois plus longtemps que les autres abeilles), augmente la résistance à la fatigue, du fait de sa grande concentration en vitamines appartenant au groupe B, notamment la vitamine B5 (acide pantothénique).

3. Boire du thé

Le thé possède des vertus antibactériennes, notamment grâce aux catéchines, antioxydants présents en grandes quantités dans le thé vert. Plus la durée de l’infusion (au moins deux minutes à 90°C) est longue, plus le pouvoir antioxydant est grand ! Enfin, les vertus de boissons chaudes sur le mal de gorge ne sont plus à démontrer.. Le cocktail d’hiver idéal ? Du thé (vert, si possible, car plus riche en catéchines), du citron et du miel !

4. Pratiquer les bons gestes au quotidien

Les maladies infectieuses peuvent se transmettre par contact physique. Se laver fréquemment les mains pendant trente secondes au savon* permet de détruire les milliers de germes cachés, sous les ongles par exemple. Attention également à la pollution intérieure : Ouvrir ses fenêtres 10 à 30 minutes par jour s’avère également être un bon moyen pour éviter la prolifération des microbes et bactéries, qui se développent davantage dans les lieux chauds, humides et confinés.

*Recommandation de l’INPES (Institut National de prévention et d’éducation pour la santé)