6 conseils pour faire du sport… même en hiver !

sport-hiver

Pas facile de se mettre au sport, surtout quand le beau temps n’est pas au rendez-vous. Le froid a tendance à nous bloquer et à nous pousser à rester au chaud, alors comment faire pour se motiver à bouger ?

1. Brûler plus de calories

Rien de tel pour se motiver que de savoir que le sport dans un environnement plus froid va vous faire brûler plus de calories. En effet, le corps doit travailler plus dur pour maintenir sa température et donc brûler plus rapidement.

2. Booster son énergie

L’hiver le corps travaille plus durement pour s’échauffer, libérant ainsi une plus grande quantité d’endorphine… les hormones naturelles que votre cerveau produit quand il ressent le bonheur ! Vous aurez donc l’impression d’être plus heureux et plus léger après votre séance de sport en extérieur.

3. Aller à son rythme

Il n’est pas nécessaire de faire 1 ou 2 heures de sport ! Sachez que 30 minutes suffisent pour reprendre progressivement une activité. Faire du sport à votre rythme est le plus important pour rester motivé. Alors faites-vous plaisir, vous avez tout à y gagner.

4. Privilégier les sports aquatiques

La natation ou les sports d’eau (aquagym, aquabiking…) sont d’excellents sports d’endurance. Etant donné que l’eau supporte à elle-seule l’ensemble du poids du corps, le système osseux, et en particulier les articulations, ne sont pas autant sollicités que pour d’autres sports. La natation est donc un excellent moyen de continuer à bouger tout en douceur durant l’hiver.

5. Penser au sport en intérieur

Si vous avez une salle de sport à proximité, n’hésitez pas à y aller. Vous trouverez tout le matériel nécessaire pour vous muscler et vous dépenser : vélos d’appartement, tapis de course etc. Si vous ne voulez pas sortir de chez vous, prenez un tapis de sol et faites quelques exercices.

6. Se couvrir en extérieur

Il est important de s’habiller chaudement, quitte à mettre plusieurs couches, même lorsque vous allez faire du sport, en hiver. Cela va permettre à votre corps de bien réguler sa température et de fonctionner correctement. Vous pourrez ainsi courir ou marcher tranquillement, sans ressentir les effets du froid.

Les nouveaux plaisirs du ski

ski

Ski parabolique, Joëring ou Télémark… Elle semble loin l’époque où savoir skier se résumait à apprendre le planté de bâton en combinaison multicolore. Aujourd’hui, le ski a changé. Véritable sport ou simple pratique de loisir, il reste toujours aussi populaire, porté par les nouvelles pratiques qui se développent. C’est les vacances, alors profitons-en ! Fleurance Nature part avec vous sur la piste, pour un tour d’horizon tout schuss.

Neige, grand’air, détente…

Beaucoup d’entre nous profitent des bienfaits d’un séjour à la montagne pour partir sur les pistes. Car notre pays est une « terre de ski ». Depuis les années 30, période où les congés payés ont commencé à pousser les Français vers les sommets, sa pratique y est demeurée populaire.

Comme beaucoup de sports et de disciplines de loisir, le ski a connu d’importantes évolutions. Dues aux avancées techniques sur le matériel pour l’essentiel (plus abordable, léger, résistant), les nouvelles pratiques ont fleuri proposant aux nombreux adeptes un choix d’activités jusqu’ici inégalé.

Si vous voulez sortir du traditionnel ski alpin, rien de plus facile aujourd’hui. Et pas besoin d’avoir le niveau de Marion Rolland, notre nouvelle championne du monde de descente, pour retrouver la forme et prendre du plaisir !

Le ski parabolique ou Carving :

Ces skis taille de guêpe ont remplacé les skis alpins traditionnels. Désormais, les fabricants ne jurent plus que par eux. Les raisons de ce succès par rapport aux skis classiques ? Leur physionomie. Ils sont beaucoup plus faciles à manipuler. Ils sont aussi parfaits pour effectuer de grandes courbes. L’idéal pour avoir de bonnes sensations, même si vous n’avez que votre 2ème étoile…

Le Ski-Joëring ou ski attelé

Cette discipline convient parfaitement aux amoureux de la nature. Elle trouve ses origines dans un passé pas si lointain où le cheval était le seul moyen de transport en hiver… Le principe : chaussé de skis, on se fait tracter par un cheval sur la neige.

Pas vraiment nouvelle, puisqu’apparue dans les Alpes au début du 20ème siècle, cette pratique permet d’aborder le ski autrement. La discipline est très populaire dans les pays nordiques,  Arrivée en France il y a une dizaine d’années, elle compte désormais de nombreuses variantes. Les débutants pourront s’y essayer dans de nombreuses stations, encadrés par un moniteur d’équitation.

Le Télémark

Le Télémark a été inventé en 1868 par Sondre Norheim, un menuisier du comté de Telemark, en Norvège. Le Télémark est, en fait, l’ancêtre du ski. Remis au goût du jour avec un matériel moderne, il offre la liberté et l’évasion.

La descente se fait avec le talon libre, ce qui permet d’exécuter des virages harmonieux dits « virages télémark ». Style d’une vraie élégance, sa pratique demande pourtant un peu plus d’entraînement.

Le ski de randonnée

À ne pas confondre avec le ski de fond ou ski nordique. Le ski de randonnée allie le plaisir des descentes sur pentes vierges du ski alpin et les sensations de l’effort physique du ski de fond. Autrefois réservé à une petite élite de sportifs, il s’est récemment démocratisé.

Notez que ce sport doit également être encadré par des guides, car il nécessite une bonne connaissance de la montagne.

Vous en voulez encore ? Les plus sportifs d’entre vous pourront essayer les Ski Cross, Snowblade ou Freeride…

Il fait froid, vitaminez votre hiver !

couple-hiver-froid

Coup de froid, rhume, grippe, gastroentérite, fatigue, stress…l’hiver est la période de l’année où notre système immunitaire est mis à rude épreuve. Alors, pour lutter efficacement contre tous ces maux, booster vos défenses et passer l’hiver sans soucis, privilégiez une alimentation équilibrée, riche en vitamines et nutriments, adoptez quelques règles d’hygiène essentielles, et si vous en ressentez le besoin, complétez votre alimentation avec des compléments alimentaires riches en vitamines et en minéraux. Petite revue de détail des vitamines alliées de notre immunité !

La vitamine C : pour doper ses défenses !

Idéale en cas de coup de pompe, pour retrouver tonus et vitalité. Privilégiez la vitamine C naturelle qu’on trouve en quantité dans les oranges, les kiwis et les brocolis ou l’acérola,généralement sous forme de compléments alimentaires. Issue d’un fruit amazonien en forme de petite cerise, elle contient jusqu’à 30 fois plus de vitamine C qu’une orange ! Une véritable mine d’or ! Dans tous les cas, privilégiez la prise de vitamine C, qu’elle quelle soit, le matin plutôt qu’au coucher pour ne pas perturber votre sommeil !

Les vitamines du groupe B : pour

lutter contre la fatigue et le stress

Participant à renforcer l’action de la vitamine C, la vitamine B6, qu’on retrouve dans les viandes, poissons, levure de bière et germe de blé, permet aussi de mieux résister au stress, et donc de préserver son système immunitaire. Une façon simple de l’inviter à table en période hivernale : saupoudrez votre soupe du soir de paillettes de levure ou germe de blé ! Pour vous, comme pour les enfants ! La vitamine B12 joue aussi un rôle important en contribuant à réduire la fatigue. Vous la trouverez dans les abats, les œufs et les produits laitiers. Alors, mettez-les au menu de vos repas au coin du feu !

Les bienfaits des vitamines et minéraux reconnus

par l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (AESA)

Suite à des évaluations scientifiques, l’AESA a confirmé les rôles des vitamines et minéraux sur le fonctionnement de notre organisme. Voici les récents avis de l’AESA, synthétisant les rôles et bienfaits des vitamines et minéraux, reconnus par la communauté scientifique :

  • Participe au bon fonctionnement du métabolisme énergétique : vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B8, C, Calcium, Cuivre, Fer, Iode, Manganèse, Phosphore, Zinc
  • Participe au bon fonctionnement du système nerveux : vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B8, B12, C, Cuivre, Fer Iode, Magnésium, Zinc
  • Participe au bon fonctionnement du système immunitaire : vitamines A, B6, B9, C, D, Cuivre, Fer, Sélénium, Zinc
  • Aide à réduire la fatigue : vitamines B2, B3, B5, B6, B9, B12, C, Fer, Magnésium
  • Participe à la bonne santé de la peau : vitamines A, B2, B3, B5, B8, Cuivre, Iode, Zinc
  • Participe à la protection de l’ADN, des protéines et des lipides contre l’oxydation : vitamines C, E, Cuivre, Manganèse, Sélénium, Zinc
  • Permet une bonne formation et/ou coagulation du sang : vitamines B6, B9, K, Fer
  • Participe au bon fonctionnement des muscles : vitamines B6, D, Calcium, Magnésium
  • Aide au maintien d’une bonne vision : vitamines A, B2, Zinc
  • Participe au bon fonctionnement du cœur : vitamine B1

N’hésitez pas à nous livrer vos astuces anti-froid pour passer l’hiver au chaud et…au top !

La meilleure période pour faire le plein de vitalité !

Femme-vitalité

Proche de la fin de l’hiver, février est le dernier mois difficile à passer avant l’arrivée du printemps ! C’est donc le moment idéal pour faire le plein de vitalité grâce aux plantes et aux actifs naturels. Voici nos meilleurs conseils !

Le froid, la fatigue, le manque de soleil,

la déprime hivernale…

Tous ces facteurs nous rendent complètement « raplapla » en quelques mois seulement ! Et puis, une fois exténué physiquement et moralement, difficile de remonter la pente sans un petit coup de pouce…

Commencez les cures dès maintenant !

Si vous n’avez pas fait de cure d’entretien pour vous maintenir en forme pendant l’hiver, c’est le moment de commencer une cure de fond ou cure d’attaque ! Ainsi, en faisant une ou plusieurs cures de 3 à 4 semaines, vous arriverez en forme au printemps sans même vous en apercevoir ! Il ne s’agit pas de prendre un peu de vitamines pendant une semaine, mais bien de réaliser des cures longue durée d’au moins 3 semaines pour en ressentir les bienfaits !

Mais que prendre pour retrouver sa vitalité ?

Vous pouvez d’abord commencer par une cure détox, car l’hiver, c’est bien connu, on mange plus gras, on bouge moins et notre corps est donc chargé de toxines qu’il faut éliminer pour se sentir plus en forme. Des complexes « spécial détox » existent comme c’est le cas dans la boutique Fleurance Nature, mais vous pouvez aussi vous concocter vous-même votre préparation à base de jus de citron à boire tous les matins au réveil. Sachez que le Concentré Détox Bio Fleurance Nature peut y être associé et contient quant à lui : radis noir, pissenlit, bardane et huiles essentielles, rigoureusement sélectionnés pour leurs propriétés drainantes, détoxifiantes et purifiantes pour l’organisme. Effectuez votre cure détox pendant 10 à 20 jours.

Une fois votre organisme détoxifié, il faut donc le booster !

Profitez alors de la ruche dont les bienfaits sont de véritables alliés de votre tonus
La Gelée Royale, nectar des abeilles, connue depuis des lustres pour ses vertus reconstituantes et stimulantes de l’état général, possède un fabuleux pouvoir sur le tonus physique et intellectuel ! Il s’agit d’un produit naturel rare sécrété par les glandes pharyngiennes des jeunes abeilles nourricières à destination de la reine, qui s’en nourrit exclusivement. Ainsi, elle vit 40 fois plus longtemps que les autres abeilles ! Une véritable source de jouvence donc ! A prendre sous forme de cure d’attaque d’un mois avant chaque changement de saison.

Pour une pleine vitalité, associez la Gelée Royale à la racine de Ginseng, source de tonus par excellence, appelée « racine de longue vie » par les populations d’Asie. Les ginsénosides qui en sont issus améliorent les performances physiques et intellectuelles et combattent la sensation de fatigue ! La racine de Ginseng : idéale ! Ici aussi une cure d’un mois s’impose pour un traitement de fond avant le printemps…


Enfin, le guarana (plante stimulante riche en caféine), le pollen, la propolis, la vitamine C (notamment dans l’acérola qui en est très riche), le magnésium, la spiruline (riche en fer), vous redonneront également tonus, forme et vitalité !

Pour faire le plein de vitalité, optez pour le coffret 3 doseurs de Gelée Royale BIO dans la boutique Fleurance Nature !

Se prémunir contre l’hiver, quelques règles simples d’hygiène de vie !

femme-enfant-hiver-min

L’automne est bien installé et les prémices de l’hiver se font déjà sentir … En cette période, nous pouvons craindre de souffrir du changement de saison et d’attraper n’importe quel microbe qui traîne… Et pourtant il existe des réflexes simples pour passer l’hiver en pleine santé !

Dormez comme une marmotte !

Et oui, en hiver, c’est un fait, le soleil se lève plus tard et se couche plus tôt et il semblerait qu’il faille essayer de se calquer au maximum sur les rythmes solaires pour être en forme. C’est notamment à cause de ces changements de rythme et à l’effet du manque de lumière que l’on se sent parfois plus fatigué. Le manque de luminosité joue en effet sur notre organisme et sur notre moral. Certes, il paraît peu imaginable de travailler moins et de supprimer toute activité le soir afin de pouvoir respecter le rythme solaire à la lettre, mais pourquoi ne pas essayer de se coucher une ou deux heures plus tôt que l’été ? Votre rythme sera ainsi plus sain, vous vous réveillerez plus reposés et plus résistants car il faut savoir qu’il est impossible de bien « recharger » son système immunitaire sans passer de bonnes nuits de sommeil !

Mangez sain et vitaminé !

Outre les compléments alimentaires, de nombreux aliments sont capables de renforcer votre système immunitaire grâce à leur teneur en vitamines et minéraux. Tout en adoptant une alimentation équilibrée et variée, vous pouvez privilégier certains aliments, qui vont booster vos défenses contre les petits maux de l’hiver.

Privilégiez en premier lieu les aliments contenant de la vitamine C, vitamine qui n’a pas d’équivalent pour stimuler nos défenses et représente une excellente aide pour mieux lutter contre les infections : les agrumes, le kiwi, le cassis, la goyave, mais aussi le persil et les légumes verts (salades, choux, poivrons, oseille…) en contiennent beaucoup.

Le zinc peut également venir à notre secours puisqu’il agit sur l’immunité en jouant un rôle dans la multiplication des globules blancs, lesquels sont de grands acteurs de notre système immunitaire. Augmentez donc votre consommation de viandes, crustacés, poissons, céréales et lentilles, riches en zinc !

Aidez-vous des plantes et actifs naturels !

Pensez au Curcuma dont l’élément actif est un puissant antioxydant. Il semble avoir une grande variété d’effets favorables sur la santé et protéger des dommages causés par les radicaux libres grâce à ses puissantes vertus anti-radicalaires. Il aurait une bonne activité anti-inflammatoire naturelle ! Alors, n’hésitez pas à en rajouter dans la cuisine quotidienne de vos plats : viandes, poissons, légumes, riz…

Enfin, la propolis, produit issu de la ruche, vous apportera les éléments nécessaires pour combattre virus et autres inflammations. Ses propriétés sont multiples : anti-infectieuses, anti-inflammatoires 

Les petits plus !

En plus de toutes ces bonnes précautions, n’oubliez pas de bien vous couvrir pour vous protéger du froid et de l’humidité, de vous laver les mains plusieurs fois par jour pendant au moins 30 secondes pour vous débarrasser des éventuels microbes et de bien laver vos fruits et légumes avant consommation.

Avec tous ces gestes au quotidien, vous devriez être parés pour passer un hiver en bonne santé… en attendant les beaux jours !

Les quatre conseils pour prévenir les maux de l’hiver !

femme_enfant_hiver

La saison hivernale arrivée, les virus et les microbes profitent de notre fatigue et de nos organismes parfois affaiblis pour se propager largement !
Voici nos conseils pour augmenter la résistance de l’organisme et rester en forme en hiver…

1. Profiter des vertus des actifs naturels

Très présentes dans certains fruits et légumes, les vitamines C et du groupe B (B2, B5 et B9) permettent l’augmentation des défenses, et donc une meilleure résistance de l’organisme. Le cassis et la goyave sont les fruits les plus riches en vitamine C. Levure de bière et céréales complètes demeurent d’excellentes sources de vitamines du groupe B. Très riches en oligo-éléments (zinc, fer, sélénium) et en protéines, les graines germées biologiques, et particulièrement les lentilles, possèdent également le pouvoir de stimuler les défenses de l’organisme.

2. Favoriser les produits de la ruche

Les produits de la ruche ont des propriétés énergétiques et antiseptiques particulièrement intéressantes en ces périodes de froid. Naturellement riche en sucres et utilisé depuis l’antiquité pour ses propriétés antiseptiques, le miel contient beaucoup de vitamines, de sels minéraux et d’oligo-éléments (bon antibactérien). La propolis, substance riche en flavonoïdes (antioxydants) et en polyphénols (antiseptiques), permet ainsi de renforcer le système de défenses. Enfin, la gelée royale, produit « réservé » à la reine des abeilles dans la ruche (qui vit deux fois plus longtemps que les autres abeilles), augmente la résistance à la fatigue, du fait de sa grande concentration en vitamines appartenant au groupe B, notamment la vitamine B5 (acide pantothénique).

3. Boire du thé

Le thé possède des vertus antibactériennes, notamment grâce aux catéchines, antioxydants présents en grandes quantités dans le thé vert. Plus la durée de l’infusion (au moins deux minutes à 90°C) est longue, plus le pouvoir antioxydant est grand ! Enfin, les vertus de boissons chaudes sur le mal de gorge ne sont plus à démontrer.. Le cocktail d’hiver idéal ? Du thé (vert, si possible, car plus riche en catéchines), du citron et du miel !

4. Pratiquer les bons gestes au quotidien

Les maladies infectieuses peuvent se transmettre par contact physique. Se laver fréquemment les mains pendant trente secondes au savon* permet de détruire les milliers de germes cachés, sous les ongles par exemple. Attention également à la pollution intérieure : Ouvrir ses fenêtres 10 à 30 minutes par jour s’avère également être un bon moyen pour éviter la prolifération des microbes et bactéries, qui se développent davantage dans les lieux chauds, humides et confinés.

*Recommandation de l’INPES (Institut National de prévention et d’éducation pour la santé)