L’hydratation, la règle d’or pour une belle peau

dossier-hydratation-peau

Pollution, soleil, vent…, la peau est soumise quotidiennement à de multiples agressions. Pour conserver une belle peau, un réflexe s’impose : l’hydratation. Cosmétiques bio, compléments alimentaires, routine à adopter… Découvrez nos conseils pour une peau belle et hydratée toute l’année.

Le fonctionnement de la peau

La peau est composée de plusieurs couches :

L’épiderme constitue la surface de la peau. Il se renouvelle en permanence selon un cycle de 28 jours au cours duquel les cellules naissent dans les couches inférieures puis se déplacent vers les couches externes. L’eau venue du derme s’évapore constamment. L’épiderme joue donc un rôle primordial dans le maintien de l’hydratation de la peau.

La couche cornée, qui recouvre l’épiderme, est constituée de cellules mortes reliées entre elles par un film hydrolipidique fait d’un mélange de substances grasses (provenant essentiellement du sébum) et d’eau (produite par les glandes sudoripares).

Ce film hydrolipidique constitue une barrière de protection contre les agressions extérieures et maintient le niveau d’hydratation de notre peau en empêchant l’eau de trop s’évaporer.

Le derme se situe sous l’épiderme. Il est composé d’élastine et de fibres de collagène.

L’hypoderme se situe sous le derme. C’est la couche la plus épaisse et la plus profonde de la peau. L’hypoderme est composé de cellules adipocytes, spécialisées dans le stockage des graisses.

coupe-peau
article-bon-a-savoir-icon

Le saviez-vous ?

Contrairement aux idées reçues, une peau sèche et une peau déshydratée sont deux phénomènes différents.

Une peau sèche manque de lipides et peut entraîner des tiraillements et des sensations d’inconfort.

Une peau déshydratée manque d’eau et peut entraîner l’apparition d’imperfections.

L’hydratation reste donc un besoin essentiel pour tous les types de peau, même celles à tendance grasse.

Hydrater sa peau, un geste essentiel

Pourquoi faut-il hydrater sa peau ?

L’hydratation est un rituel que l’on oublie parfois. A tort, car il s’agit du premier geste beauté à adopter pour au moins trois raisons.

  • Pour le confort de votre peau. La peau et plus précisément le film hydrolipidique, est la première barrière qui protège votre organisme des agressions extérieures (chauffage, climatisation, bactéries…). Or, sans que vous vous en rendiez compte, elle subit chaque jour des pertes insensibles d’eau (PIE). Le film hydrolipidique qui protège l’épiderme est donc altéré. Privée de son manteau imperméable, la peau devient sèche, irritable et peut tirailler. Hydrater votre peau permet de reconstituer la barrière hydrolipidique et de retrouver une peau souple et douce.
  • Pour prévenir le vieillissement de votre peau. Sous l’effet de l’âge, les fibres de collagène se détériorent entraînant une perte d’élasticité de la peau. De plus, l’atrophie des glandes sébacées et sudoripares font que la peau est moins bien hydratée. En apportant à votre peau les actifs hydratants dont elle a besoin, vous ralentissez le processus de vieillissement cutané.
  • Pour garder un teint éclatant. Sans hydratation, les cellules de l’épiderme manquent d’eau et blanchissent, donnant à la peau un aspect grisâtre.

Les astuces alimentaires pour hydrater sa peau

L’hydratation se fait d’abord de l’intérieur. C’est pourquoi l’alimentation joue un rôle clé dans l’hydratation de la peau. Voici trois réflexes à adopter.

  • Buvez pour maintenir l’équilibre en eau.

Comme l’organisme perd au moins 1,5 litre d’eau (urines, transpiration…) par jour, il faut compenser en buvant la même quantité de liquide : de l’eau bien sûr mais aussi des infusions, du thé ou des soupes.

  • Misez sur une alimentation équilibrée

N’éliminez pas totalement les graisses sous prétexte qu’elles font grossir. Mettez dans vos assiettes des lipides, sous la forme de :

– deux cuillères à soupe d’huile à chaque repas (huiles de noix et colza pour les omega-3, d’olive et de pépin de raisin  pour les autres acides gras)

– de poissons des mers froides (sardine, maquereau, thon…).

Ces aliments apportent des acides gras essentiels oméga-3 et de la vitamine E qui favorisent l’hydratation des couches supérieures de l’épiderme et jouent un rôle antioxydant en luttant contre les radicaux libres.

Faites également le plein de vitamine E et de sélénium en consommant des avocats, amandes, noisettes, fruits à coques, petits pois, salsifis…

  • Prenez des compléments alimentaires

Certains compléments alimentaires peuvent également améliorer l’hydratation de votre peau.

L’huile de bourrache, riche en acide gamma-linolénique, est très efficace pour lutter contre la peau sèche ou fragilisée. Elle entretient la souplesse et la tonicité cutanée. Elle renforce même les ongles et cheveux cassants.

L’huile d’onagre, riche en acides gras omega-6 (acide gamma-linolénique et acide linoléique), permet le maintien de tissus conjonctifs et dermiques sains et le confort de l’épiderme. Elle est parfois incorporée à certains soins cosmétiques pour ses propriétés émollientes.

article-bon-a-savoir-icon

Le saviez-vous ?

C’est au milieu de la nuit que la peau est la plus perméable et donc la plus réceptive aux actifs. En effet, la division cellulaire est à son apogée vers 3 heures du matin. En hydratant votre peau le soir au coucher avec un produit ciblé, vous gagnerez en efficacité.

Une routine de soins en quatre étapes pour bien hydrater votre peau

Quelques gestes simples, effectués régulièrement, peuvent vous aider à maintenir une bonne hydratation de votre peau.

  • Nettoyez votre peau, matin et soir en utilisant une eau micellaire : un mélange d’eau et d’huile sans émulsionnant.  La formulation de l’eau micellaire permet d’éliminer efficacement les impuretés (corps gras, cellules mortes, poussières, maquillage…) de votre peau tout en respectant son équilibre. Ce rituel quotidien est important car une peau nettoyée absorbe mieux les actifs contenus dans les produits de soin.
  • Tonifiez votre peau à l’aide d’une eau florale. Cela permet d’éliminer les résidus de nettoyant et de calcaire tout en rafraîchissant la peau. Choisissez l’eau florale correspondant à vos besoins. L’eau florale de rose, par exemple, est connue pour ses propriétés apaisantes, purifiantes et tonifiantes.
  • Gommez votre visage et votre corps pour débarrasser votre épiderme des peaux mortes, raviver votre teint sans l’agresser et préparer votre peau à accueillir les soins hydratants. Préférez des formules douces à base de jojoba ou d’argan, d’acides de fruits et d’aloe vera, riches en actifs hydratants.
  • Hydratez votre peau du visage et du corps. Préférez des produits cosmétiques bio car ils contiennent une grande proportion d’actifs naturels.
    Optez par exemple pour des crèmes, lotions et huiles hydratantes à base d’aloe vera, de beurre de karité, de gelée royale ou encore d’huile d’argan. Ces produits nourrissent votre en peau en profondeur tout en respectant l’écosystème cutané.
    Appliquez sur votre visage une crème hydratante matin et soir en choisissant des textures adaptées à votre type de peau. Une fois par semaine, faites un masque pour nourrir votre peau en profondeur et raviver son éclat.
    Hydratez également votre corps après chaque bain ou douche en appliquant le soin sur votre peau légèrement humide pour une meilleure pénétration.

Ainsi nourrie de l’intérieur et de l’extérieur, votre peau assumera, en toutes saisons, sa fonction protectrice tout en conservant sa souplesse et son tonus.

diagnostique-peau

Conseils pour prendre soin de ses pieds

prendre-soin-pieds

Chaque jour, nous effectuons en moyenne 5 000 à 6 000 pas. Frottements, piétinement, transpiration mettent nos pieds à rude épreuve. Il est donc nécessaire d’en prendre soin : porter des chaussures adaptées, gérer la transpiration, les hydrater avec des soins adaptés (à base de gelée royale, d’argan ou de karité). Découvrez tous nos conseils pour maintenir vos pieds en forme et en beauté.

1. Veillez au confort de vos pieds

Le pied est une mécanique complexe très sollicitée au quotidien. Se tenir debout, marcher, courir, autant d’actions qui mobilisent nos pieds. C’est pourquoi il est important de leur fournir un maximum de confort en respectant quelques règles simples.

Le pied, une mécanique complexe :

Le pied est composé de :

  • 28 os,
  • 26 muscles,
  • une trentaine d’articulations,
  • une centaine de ligaments,
  •  plus de 7 000  terminaisons nerveuses.
article-bon-a-savoir-icon

Le saviez-vous ?

  • Pour rester en forme, il est recommandé de marcher 10 000 pas par jour.
  • Au terme de notre vie, nos pieds auront parcouru environ 2,5 fois le tour de la terre.
  • 20% des Français déclarent souffrir de maux de pieds.

Portez des chaussures adaptées

Nos pieds sont le plus souvent enfermés dans des chaussures. Il importe donc de choisir celles-ci avec soin.

  • Optez pour des chaussures qui respectent l’anatomie de votre pied et offrent un maintien correct, en particulier à l’arrière du pied.
  • Evitez de porter trop souvent des talons hauts. Ils sont en effet à l’origine de callosités au niveau des talons car ils modifient la répartition du poids au niveau du pied : tout le poids du corps repose sur le métatarse, c’est-à-dire la partie où se trouvent les doigts de pied. Les genoux et les hanches, quant à eux, s’inclinent vers l’avant et compromettent l’équilibre général du corps, ce qui affecte l’état des jambes et du dos.
  • Faites attention aux coutures intérieures éventuelles de vos chaussures ou aux piqûres d’assemblage trop saillantes qui pourraient blesser vos pieds.
  • Evitez également de porter des chaussures sans talon du tout. Trop plates, elles n’offrent pas à vos pieds le soutien et l’amortissement nécessaires.
article-bon-a-savoir-icon

Astuce !

Si vos chaussures neuves vous font mal aux pieds, mettez-les 30 mn à 1 h au congélateur dans un sac plastique. La fraîcheur pénétrera et assouplira vos chaussures que vous pourrez ensuite remettre sans souffrir.

chaussures-pieds-soins

Nettoyez l’intérieur de vos chaussures

Pour éviter le développement de champignons et les mauvaises odeurs, il est important de nettoyer régulièrement l’intérieur de vos chaussures.

  • Frottez l’intérieur de vos chaussures ou de vos bottes avec une éponge humidifiée d’eau savonneuse et saupoudrée de bicarbonate de sodium. Essuyez ensuite l’intérieur avec un linge propre.
  • Pour les sécher, utilisez l’air tiède du séchoir à cheveux ou bourrez-les de papier journal  et laissez-les sécher.
  • Si vos chaussures contiennent des semelles amovibles, nettoyez-les souvent avec du savon liquide. Veillez à ce qu’elles soient bien sèches avant de les remettre en place.
  • Vous pouvez également désinfecter l’intérieur de vos chaussures avec un spray adapté.

2. Gérez la transpiration

Les pieds, comme les mains, les aisselles ou le visage, sont dotés de nombreuses glandes sudoripares.

Celles-ci permettent de réguler la chaleur provoquée par la température extérieure et les nombreux frottements qui échauffent le pied. La sueur crée un milieu chaud et humide propice à la prolifération des bactéries. Cette macération produit des odeurs désagréables et peut être à l’origine de mycoses et autres champignons.

Quelques conseils pour lutter contre la transpiration excessive des pieds :

  • Evitez les chaussures avec un intérieur en matières synthétiques,
  • Evitez les chaussures trop hermétiques à l’air comme les bottes en caoutchouc,
  • Privilégiez les chaussettes en fibres naturelles (coton, laine, bambou…),
  • Utilisez des déodorants « spécial pieds » ou du talc,
  • Vous pouvez également saupoudrer plusieurs fois par jour le fond de vos chaussures avec :
    – de la poudre de feuilles de sauge sèches,
    – du bicarbonate de sodium,
    – de l’acide borique en paillettes.

 

Offrez à vos pieds un bain réparateur dont l’effet varie selon la température de l’eau.

  • Des jets froids très toniques freinent la transpiration.
  • Un bain de pieds froid stimule la circulation sanguine.
  • Un bain chaud à 37° C résorbe les douleurs liées à la fatigue plantaire.
  • N’hésitez pas à ajouter dans ce bain une poignée de sel de Guérande ou de l’huile d’argan pour des pieds tout doux.

 

Ayez le réflexe de consulter un podologue.

 Cette visite permet de prévenir ou de traiter de nombreux maux dont souffrent fréquemment les pieds : cors, durillons, ongles incarnés, verrues…

3. 5 gestes pour prendre soin de vos pieds

article-bon-a-savoir-icon

Le saviez-vous ?

La peau qui recouvre le pied est naturellement plus épaisse que sur le reste du corps. Elle réagit aux frottements auxquels elle est soumise par un durcissement : cornes et callosités sont des réactions de défense.
Non seulement, elles sont inesthétiques mais, en plus, elles peuvent faire souffrir à la longue. Autant de bonnes raisons de prendre soin de vos pieds.

Lavez vos pieds en utilisant des savons doux qui n’altèrent pas le film hydrolipidique de la peau et la protègent des agents microbiens et mycosiques. N’oubliez pas de vous sécher soigneusement les pieds, y compris entre les orteils car ces espaces interdigitaux sont sujets à la macération.

Poncez les callosités. Rendues rugueuses par le port quotidien de chaussures rigides, certaines zones des pieds, comme le talon ou la plante, deviennent dures et sèches. Vous pouvez atténuer ces callosités en frottant une pierre ponce sur vos pieds humides ou une râpe sur vos pieds secs.

Gommez la peau de vos pieds en insistant bien sur les callosités, essentiellement au niveau des talons. Le gommage permet d’éliminer les peaux mortes et de préparer vos pieds à recevoir des soins hydratants.

Hydratez vos pieds. Les pieds sont dépourvus de glandes sébacées. Ils ne sont hydratés que par la sueur. L’hydratation est donc un geste essentiel pour le confort et la beauté de vos pieds. Elle permet  de restaurer la barrière hydrolipidique à la surface de l’épiderme et de redonner ainsi à la peau de vos pieds douceur et souplesse. Préférez des produits cosmétiques bio car ils contiennent une forte teneur en actifs naturels, notamment :

Tous ces actifs contribuent à apaiser, nourrir, assouplir la peau des pieds.

Massez vos pieds pour vous offrir un intense sentiment de bien-être et de détente. Utilisez des huiles aux propriétés hydratantes comme l’huile d’amande douce ou l’huile de calendula. Vous pouvez y ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles selon l’effet que vous recherchez :

  • camomille romaine contre le stress,
  • marjolaine contre les pieds douloureux,
  • menthe poivrée contre la fatigue…

 

Ces quelques gestes simples vous permettront de mettre en beauté vos pieds tout en assurant votre confort au quotidien.

routine-soin-pieds

Quel est votre type de peau ?

quel-type-de-peau

Bien connaître votre type de peau permet de choisir des soins adaptés et ciblés. Peaux sèches, peaux mixtes à grasses, peaux normales ou peaux sensibles : à chaque type de peau sa spécificité et ses solutions.

Quelle est la composition de la peau ?

La peau se compose de 3 couches principales successives :

L’épiderme (à la surface) joue un rôle de film hydrolipidique protecteur, constitué de couches de cellules stratifiées qui se renouvellent continuellement.

Le derme, chargé de nourrir et d’hydrater l’épiderme. On peut le comparer à un matelas très perfectionné, contenant collagène, élastine et protéines.

L’hypoderme est la couche la plus profonde de la peau, il s’agit de l’interface entre le derme et les muscles ou tendons.

L’épiderme (à la surface) joue un rôle de film hydrolipidique protecteur, constitué de couches de cellules stratifiées qui se renouvellent continuellement.

Le derme, chargé de nourrir et d’hydrater l’épiderme. On peut le comparer à un matelas très perfectionné, contenant collagène, élastine et protéines.

L’hypoderme est la couche la plus profonde de la peau, il s’agit de l’interface entre le derme et les muscles ou tendons.

coupe-peau

Les peaux sèches

Les caractéristiques d’une peau sèche

La peau sèche est une peau généralement assez fine. Ce type d’épiderme ne produit pas assez de sébum. Or, le sébum compose le film hydrolipidique qui protège la peau des agressions extérieures (froid, pollution, etc.) mais aussi du vieillissement cellulaire.

Pauvre en lipides, la peau devient :

  • Trop perméable
  • Plus sensible, voire réactive
  • Déshydratée
  • Fragile

Les effets d’une peau sèche

Si l’épiderme n’est pas correctement hydraté, une sensation de « tiraillement » et d’inconfort peut apparaître.

Les effets du temps aggravent ce phénomène. Avec l’âge on observe une baisse de la production de collagène et de sébum, un ralentissement du renouvellement cellulaire, avec une perte de volume et d’élasticité des tissus.

Les besoins d’une peau sèche

La peau sèche nécessite une bonne hydratation. Elle doit être nourrie régulièrement. Objectif : renforcer son rôle de barrière face aux agressions extérieures et empêcher l’eau contenue dans les cellules de s’évaporer.

article-bon-a-savoir-icon

Quelle est la différence entre hydrater et nourrir sa peau ?

Hydrater sa peau c’est lui donner de l’eau. Au moyen de crèmes hydratantes bien sûr, mais aussi en buvant régulièrement ou grâce à des aliments riches en eau (fruits, légumes).

Nourrir la peau, c’est lui apporter des lipides, pour renforcer sa barrière de protection. Ces actifs « gras » sont contenus dans de nombreux nutriments (huiles végétales, poissons gras, etc.) qui entrent dans la composition de crèmes de soins, mais existent aussi sous forme de compléments alimentaires.

Quels soins pour les peaux sèches ?

Les peaux sèches nécessitent l’utilisation de soins hydratants à la texture riche. Il est recommandé d’en appliquer quotidiennement, matin et soir. Les produits concentrés en acides gras essentiels et en éléments nutritifs sont particulièrement indiqués pour rétablir l’équilibre hydrolipidique de l’épiderme. Les huiles végétales constituent également de très bons alliés.

Un actif à privilégier ? L’huile d’argan, véritable concentré nutrition, est particulièrement adaptée aux peaux sèches.

> VOIR LES PRODUITS FLEURANCE NATURE POUR LES PEAUX SECHES

Les peaux mixtes à grasses

Les caractéristiques d’une peau mixte à grasse

Les peaux mixtes à grasses (jeunes ou matures) peuvent être sèches à certains endroits et grasses à d’autres. Elles contiennent généralement une zone « grasse » au toucher au niveau de la zone dite « T » (front, nez, menton).

La peau peut paraître bien hydratée en surface car une couche cornée épaisse retient l’eau, mais elle ne l’est pas forcément en profondeur. Dès lors le derme s’assèche et la peau peut se rider assez vite.

Les effets d’une peau mixte à grasse

La production excessive de sébum peut avoir différents impacts :

  • Un grain de peau plus épais qui lui donne un aspect brillant.
  • Des pores dilatés sur l’ensemble du visage.
  • Une peau prédisposée aux imperfections (rougeurs, boutons, points noirs).
  • Un teint terne.

A noter : les peaux épaisses sont généralement peu réactives.

Les besoins d’une peau mixte à grasse

Ce type de peau nécessite des actions ciblées en fonction de la spécificité des zones à traiter : réhydrater, purifier, désincruster…  Afin d’assainir les pores et de réguler la production de sébum, ce type de peau exige tout particulièrement d’être bien démaquillé, nettoyé et régulièrement exfolié.

Quels soins pour les peaux mixtes à grasses ?

Préférez des produits cosmétiques aux textures fluides et non comédogènes (sérums, fluides matifiants ou crèmes légères), respectueux de l’écosystème cutané.

Un actif à privilégier ? La bardane pour son action purifiante. Elle permet de désincruster les pores et d’affiner votre grain de peau.

> VOIR LES PRODUITS FLEURANCE NATURE POUR LES PEAUX MIXTES A GRASSES

widget-cosmetiques-1
article-bon-a-savoir-icon

Bon à savoir !

Il est conseillé d’éviter certains actifs présents dans les cosmétiques. Les huiles minérales ou encore les silicones, sont des dérivés de la pétrochimie. Bien qu’ils rendent la peau douce et soyeuse, ils ont tendance à l’assécher.

Les peaux normales

Les caractéristiques d’une peau normale

La peau dite « normale » est une peau saine et équilibrée, qui assure correctement sa fonction de barrière protectrice.

Les effets d’une peau normale

Le grain est régulier et le teint uniforme. L’activité séborrhéique reste modérée. La peau est naturellement confortable et peu réactive.

Les besoins d’une peau normale

Plutôt fine, la peau normale a tendance à devenir plus sèche avec les années. Ce type de peau nécessite donc une bonne hydratation régulière.

Quels soins pour les peaux normales ?

  • Des soins hydratants riches en nutriments essentiels.
  • Des produits à la texture ni trop légère ni trop riche, pour ne pas surcharger la peau tout en lui apportant un vrai confort.
  • Des soins adaptés à ses besoins spécifiques (hydratation simple, action anti-âge, anti-rides…) permettant de maintenir cet état d’équilibre dans la durée et de la préserver des signes de l’âge.

Un actif à privilégier ? La gelée royale ! Véritable trésor de la ruche, elle permet de régénérer et revitaliser la peau, de préserver son élasticité et de favoriser le renouvellement des cellules.

> VOIR LES PRODUITS FLEURANCE NATURE POUR LES PEAUX NORMALES

widget-cosmetiques-2
article-bon-a-savoir-icon

Astuces !

Pour reconnaitre les huiles minérales et les silicones dans la liste INCI des cosmétiques :

Les huiles minérales comportent souvent un nom en latin évoquant le domaine du pétrole (petrolatum, paraffiunum liquidum etc)

Les silicones sont quant à eux reconnaissables grâce à leurs suffixes en –one ou –oxane (dimethicone, cyclohexasiloxane)

Les peaux sensibles

Les caractéristiques d’une peau sensible

La peau plutôt sensible se manifeste par une réaction (rougeurs, irritations) lorsqu’elle est confrontée à des éléments qui, normalement, ne sont pas très irritants : eau, crème, froid, chaud, vent, pollution, stress, émotion…

Les effets d’une peau sensible

Elle est réactive. Une peau sensible est sujette aux rougeurs, picotements, tiraillements. Elle engendre souvent des sensations d’inconfort.

Les besoins d’une peau sensible

Une peau sensible doit être protégée. Bien hydratée et nourrie, elle renforce son bouclier contre les agressions extérieures.

Quels soins pour les peaux sensibles ?

Des soins très doux,  les plus naturels possibles, sans conservateurs issus de la pétrochimie ni huiles essentielles, respectueux de l’écosystème cutané.

Un actif à privilégier ? L’aloe vera est particulièrement indiqué en cas de peau fragilisée ou réactive.

> VOIR LES PRODUITS FLEURANCE NATURE POUR LES PEAUX SENSIBLES

Une peau hydratée et nourrie avec des soins corrélés à ses besoins va être plus éclatante, plus souple, plus douce, et sembler même plus jeune. Une peau rééquilibrée, qui respire le bien-être.

diagnostique-peau

Comment prendre soin de sa peau durant la grossesse ?

grossesse-peau

Pendant la grossesse, les fluctuations hormonales peuvent chambouler l’équilibre fragile de la peau et engendrer l’apparition de perturbations : vergetures, tiraillements, petits boutons d’acné, taches disgracieuses… Pour prévenir ces petits soucis, adoptez les bons gestes et privilégiez les actifs aux vertus hydratantes et régénérantes comme l’huile d’argan. Nos conseils pour une belle peau.

Pourquoi faut-il prendre soin de sa peau durant la grossesse ?

La peau des futures mamans change pendant 9 mois à cause de :

  • l’afflux d’hormones
  • l’augmentation du volume sanguin
  • l’hyperactivité des glandes sébacées
  • la prise de poids et l’étirement

Cela peut occasionner des petits dérèglements touchant le système pigmentaire, vasculaire mais aussi le tissu élastique, le tissu conjonctif ou les glandes sébacées

Les petites perturbations cutanées

1. Les vergetures

Que sont les vergetures ?

Les vergetures sont des petites stries linéaires ou en zigzag de couleur rose-violet qui peuvent apparaitre au dernier trimestre de la grossesse sur le ventre, les seins et les hanches. Elles peuvent être plus ou moins profondes et étendues.

article-bon-a-savoir-icon

Le saviez-vous ?

50 à 90% des femmes enceintes seraient touchées par les vergetures.

D’où viennent les vergetures ?

L’origine des vergetures dépendrait de différents facteurs :

  • une prise de poids rapide ou importante
  • une trop grande sécrétion de cortisol
  • l’hérédité

Elles correspondent à une rupture des fibres élastiques et des fibres collagène du derme.

Conséquence de ce dysfonctionnement : une moins grande résistance à l’étirement. Les vergetures évoluent en deux stades :

  • 1er stade : le tissu cutané est d’abord violacé. Il devient ensuite rouge-rosé.
  • 2ème stade : des modifications de la distribution du collagène et une diminution de la vascularisation font pâlir les vergetures. Elles prennent alors une couleur définitivement blanc nacré.
peau-grossesse

Peut-on prévenir les vergetures ?

On peut limiter l’apparition des vergetures en stimulant les couches profondes de la peau et en boostant la production de fibres de collagène et élastiques. Pour une meilleure efficacité, utilisez des actifs ciblés et commencez les applications cutanées sur peau sèche ou après la douche (la dilatation des pores favorise la pénétration des actifs) dès le début de la grossesse.

femme-enceinte
article-bon-a-savoir-icon

Astuce

Effectuez un massage circulaire, une à deux fois par jour sur les zones concernées jusqu’à deux mois post accouchement. Faites-le avec de l’huile d’arganreconnue depuis des siècles pour ses vertus hydratantes sur la peau grâce à sa richesse en acides gras et en antioxydants.

Une fois présentes, peuvent-elles disparaitre ?

Si les vergetures les plus fines s’estompent naturellement, les plus profondes vont avoir besoin d’un petit coup de pouce. Une fois que le bébé aura pointé le bout de son nez, vous pouvez prendre rendez-vous avec un dermatologue qui vous proposera un éventuel traitement médical ou quelques séances de laser.

 

2. Les taches pigmentaires

Pourquoi apparaissent-elles ?

Sous l’action conjointe des rayons ultraviolets et des hormones de grossesse, la sécrétion de mélanine est stimulée. Ces modifications sont généralement plus prononcées chez les femmes à la peau mate. Des taches brunes d’hyperpigmentation peuvent apparaitre sur la peau :

  • au niveau des seins,
  • sur le ventre avec l’apparition de la fameuse ligne brune,
  • au niveau du visage avec l’apparition du masque de grossesse (encore appelé melasma ou chloasma) localisé sur le front, le pourtour de la bouche et le menton.
article-bon-a-savoir-icon

Le saviez-vous ?

Environ 70% des femmes enceintes voient apparaître le masque de grossesse entre le 4ème et 6ème mois de grossesse.  Il est important de penser à se protéger efficacement contre les rayons du soleil pour éviter le risque d’apparition d’un chloasma.

Comment les prévenir et les traiter ?

Le plus souvent, ces taches inesthétiques diminuent spontanément entre 6 mois et 18 mois post accouchement. Plus rarement, elles s’incrustent et ne cèdent pas aux traitements dermatologiques. Pour les prévenir :

  • évitez les expositions solaires directes entre 12 h et 16 h.
  • appliquez une bonne couche d’écran solaire en choisissant un indice de protection élevé (SPF 50+ au minimum)

3. Les tiraillements cutanés

D’où viennent-ils ?

L’activité hormonale de la grossesse combinée à l’étirement de la peau peut causer des démangeaisons sur le ventre, en particulier au dernier trimestre de la grossesse. Heureusement, tout rentre dans l’ordre après la naissance du bébé.

Comment les traiter ?

Pour atténuer les désagréments, rien de mieux qu’hydrater sa peau en profondeur en buvant suffisamment d’eau. Pour éviter l’effet « peau de crocodile », appliquez sur les zones concernées un soin hydratant doux.

Nos préférés ? L’huile d’argan, l’huile de calendula ou le beurre de karité reconnus pour leurs bienfaits apaisants sur la peau.

 

4. Les imperfections

A. LES BOUTONS D’ACNE

D’où viennent-ils ?

L’activité des glandes sébacées est accrue lors de la grossesse. Certaines femmes enceintes ont une peau qui devient plus grasse voire à tendance acnéique. D’autres par contre voient leur acné s’améliorer.

Comment les traiter ?

Pour faire face à ces changements au niveau de votre peau, un seul mot d’ordre : nettoyez en douceur sans agresser, avec une eau micellaire ou un gel purifiant.

 

B. LES ANGIOMES STELLAIRES

D’où viennent-ils ?

Ces petites taches rouges en forme d’étoiles apparaissent chez près d’une femme enceinte sur deux, sur la moitié supérieure du corps. Elles résultent d’une augmentation de la dilatation des petits vaisseaux sanguins sous l’effet des œstrogènes. Mais pas d’inquiétude ! Elles disparaissent naturellement après l’accouchement.

Les soins à éviter

Pendant la grossesse, un seul mot d’ordre : prudence. Evitez certains produits cosmétiques comme :

  • Les crèmes antirides contenant du rétinol
  • Les soins minceur contenant de la caféine
  • Les soins d’hygiène contenant des perturbateurs endocriniens (parabens, triclosan, phtalates…) affectant le système hormonal
  • Les BHA et BHT des antioxydants suspectés d’être cancérigènes
  • Certaines huiles essentielles et soins aux huiles essentielles surtout lorsqu’elles sont ajoutées comme actifs
  • Les soins d’hygiène aux sels d’aluminium
  • Les soins éclaircissants
  • Les soins autobronzants

Privilégiez plutôt les produits de soins biologiques et d’origine naturelle.

En suivant ces quelques conseils, les petits soucis de peau rencontrés durant ces 9 mois et bien souvent après… seront vite oubliés!

En été, prenez soin de votre peau !

ete-soin-peau

Le soleil est bon pour le moral mais pas sans risque pour la peau. Pour bronzer en toute sécurité et prendre soin de votre peau, adoptez les bons réflexes et misez sur vos alliés naturels que sont : l’aloe vera, la gelée royale, le sélénium et les cosmétiques bio en général.

Préparez votre peau à l’exposition au soleil

Préparer votre peau au soleil ne vous dispensera pas d’une bonne protection solaire. Mais la préparation est importante pour vous permettre d’optimiser votre bronzage et de préserver votre hâle plus longtemps.

Gommez votre peau

Exposée au soleil, la peau fabrique de la mélanine et s’épaissit. De ce fait, notre teint manque d’éclat et les actifs contenus dans les produits de beauté pénètrent moins bien dans notre peau. La solution ? Un gommage doux qui, en débarrassant votre épiderme des peaux sèches et mortes, va raviver votre teint sans l’agresser et préparer votre peau à accueillir les soins hydratants et protecteurs.

Une ou deux fois par semaine, gommez votre peau, visage et  corps, avec des formules douces à base de jojoba ou d’argan, d’acides de fruits et d’aloe vera, riches en actifs hydratants et protecteurs.

En revanche, évitez les gommages dans les jours précédant l’exposition au soleil et pendant celle-ci car la peau se fragilise.

 

Hydratez votre peau

Sous l’effet du soleil et de la chaleur, la peau se dessèche plus rapidement. Pour aider à assurer sa fonction de barrière protectrice naturelle et la préserver du vieillissement, il est donc important de bien l’hydrater.

Le premier réflexe est de penser à boire régulièrement car l’hydratation se fait d’abord de l’intérieur. Comptez 1,5 litre/jour minimum. De l’eau bien sûr mais aussi des infusions, thés, jus de fruit ou des soupes froides.

Usez et abusez des crèmes, lotions et huiles hydratantes à base d’aloe vera, de beurre de karité, de gelée royale ou encore d’huile d’argan. Ces produits contiennent des actifs naturels qui nourrissent la peau en profondeur tout en respectant l’écosystème cutané.

 

Pensez aux compléments alimentaires

Dans les semaines précédant votre exposition au soleil, donnez un coup de pouce à votre bronzage avec des compléments alimentaires :

Les antioxydants, comme les vitamines C et E, ainsi que des oligo-éléments, tels que le zinc ou le sélénium, contribuent à freiner la formation des radicaux libres (accélérés par l’exposition aux rayons UV) qui dégradent les fibres de collagène et d’élastine. Ils aident ainsi à lutter contre l’apparition des rides et la multiplication de taches, dites « tâches de vieillesse ».

Les huiles de bourrache ou de noix, riches en acides gras essentiels, sont utilisées pour maintenir l’hydratation naturelle de la peau grâce à leurs pouvoirs hydratants et nourrissants. Elles permettent ainsi de lutter contre le dessèchement cutané et le vieillissement prématuré de la peau.

salade colorée
article-bon-a-savoir-icon

Astuce

Pour un joli hâle, mettez de la couleur dans vos assiettes

Les fruits et légumes colorés (carottes, poivrons, épinards…) contiennent des caroténoïdes qui améliorent sensiblement la tolérance au soleil et stimulent la production de mélanine, le pigment qui donne une jolie couleur à la peau.

Protégez votre peau durant l’exposition au soleil

Exposez-vous progressivement

Afin de ne pas agresser votre peau, commencez par des expositions courtes. Votre peau aura ainsi le temps de mettre en place ses mécanismes de défense.

Evitez les heures les plus chaudes de la journée, à savoir entre 12 et 16 heures (heure solaire).

Si vous êtes sensible au soleil et que vous rougissez rapidement, couvrez-vous d’un tee-shirt ou d’un paréo. N’oubliez pas non plus de porter un chapeau et des lunettes de soleil.

Utilisez une protection solaire

Pour protéger efficacement votre peau des UVB et UVA qui accélèrent le vieillissement prématuré de la peau et augmentent le risque de cancer cutané, il est indispensable d’utiliser une crème solaire.

Le soleil émet en effet des rayonnements lumineux qui atteignent la surface de la terre, les ultraviolets ou UV.

  • Les UVA représentent 95% du rayonnement UV. Indolores, ils pénètrent profondément le derme, même par temps nuageux, et attaquent les fibres d’élastine et collagènes de la peau. Ce sont les grands responsables du vieillissement cutané, des allergies solaires, des taches pigmentaires et du développement de cancers cutanés.
  • Les UVB représentent 5% des UV reçus. Ils ne pénètrent pas au-delà des couches superficielles de la peau. Ils sont à l’origine du bronzage mais également des coups de soleil. Ils peuvent également provoquer des réactions allergiques et des cancers cutanés.

Il est donc important de protéger sa peau à la fois des UVA et des UVB en utilisant une crème solaire adaptée.

effets-soleil-peau

L’efficacité de ces crèmes se mesure selon un indice SPF (Facteur de Protection Solaire en anglais) qui correspond au pourcentage d’UVB bloqués et au temps de protection. Les protections solaires sont regroupées en 4 niveaux de SPF :

  • Faible (de 6 à 10),
  • Moyenne (de 15 à 25),
  • Haute (de 30 à 50),
  • Très Haute (50+).

Par exemple, un indice 50 protège une peau « normale » durant 2 h 30 environ tandis qu’un indice 10 ne la protège que 30 mn.

La PPD (Persistent Pigment Darkening) est une mesure du niveau de protection contre les UVA. Elle est donc complémentaire du SPF, qui évalue le degré de protection contre les UVB.

Choisissez votre indice de protection solaire en fonction de votre phototype, c’est-à-dire selon que votre peau est plutôt claire ou foncée.

Attention, la crème solaire protège la peau pendant un temps limité. Il est recommandé  de renouveler l’application toutes les deux heures et après la baignade.

Chouchoutez votre peau après l’exposition

Rafraîchissez votre peau

La priorité après une journée au soleil ? Nettoyer et rafraîchir votre peau sans l’agresser grâce à des soins lavants et apaisants. Choisissez un gel douche bio, sans tensioactifs agressifs, pour ne pas abîmer le film hydrolipidique.

 

Soulagez les coups de chaud

Un gel à l’aloe vera est idéal pour atténuer les sensations de brûlure consécutives aux coups de soleil. Sa richesse en polysaccharides en fait un soin réparateur idéal pour les peaux desséchées.

Ne vous exposez pas au soleil tant que le coup de soleil n’a pas complètement disparu pour laisser le temps à votre peau de se réparer correctement.

 

Apaisez votre peau

Après une journée au soleil, votre peau demande à être apaisée à l’aide d’un soin après-soleil.

Pour cela, misez sur des cosmétiques, de préférence bio, à base de gelée royale, et de miel. En effet, les produits de la ruche ont des propriétés particulièrement intéressantes sur la peau.

  • La gelée royale, riche en nutriments essentiels, aide à revitaliser, régénérer et préserver l’élasticité de l’épiderme.
  • Le miel est connu pour ses propriétés hydratantes et tonifiantes sur la peau.
  • La Cold Cream (cire d’abeille et huile d’amande  douce) est riche en corps gras qui  aident à reconstituer le film hydrolipidique de la peau et à maintenir une bonne hydratation des couches supérieures de l’épiderme.

Ainsi dorlotée, votre peau gardera sa fraîcheur et son éclat tout l’été et même à la rentrée.

Forme et beauté en été : les conseils à suivre

forme-beaute

En été, entre apéritifs, coups de soleil et peau desséchée, difficile d’être toujours « au top ». Heureusement à chaque problème sa solution. Aloe vera, nopal, huile d’argan, bourrache, gelée royale… Découvrez nos conseils naturels pour un été 100% beauté et 100% santé.

1/ Surveillez votre régime alimentaire

Gare aux tentations et grignotages ! La période estivale est propice aux modifications de nos habitudes alimentaires. Les tentations sont multiples et notre alimentation déséquilibrée : changements de rythmes, encas, barbecues… autant de prétextes favorables aux écarts.

Privilégiez certains macro-nutriments 

Des légumes pour prévenir les problèmes digestifs :

Sensations de ballonnements ou de « trop plein » témoignent de l’accumulation de gaz dans l’estomac et les intestins. Le changement de nos habitudes alimentaires peut entrainer de la paresse intestinale. Consommer des légumes riches en fibres permet de faciliter la digestion.

A privilégier : fenouilartichaut ou légumes verts (de préférence cuits).

article-bon-a-savoir-icon

Idée recette

Une salade de tomates et de fenouil, avec huile d’olive et basilic…un régal !

idee-recette

Des aliments riches en vitamines :

En été comme toute l’année, une bonne alimentation permet de pallier tout déficit d’apport en fer, acide folique ou vitamine B9, acides aminés, acides gras essentiels etc.

Les aliments à privilégier ?

  • Les fruits et légumes colorés (riches en vitamine C) comme les fruits rouges (aux vertus antioxydantes)
  • Les coquillages (huîtres, palourdes…)
  • Les épinards ou les haricots mungo (riches en fer)
  • Les poissons gras et les œufs (pour les acides gras insaturés)
  • Les avocats (vitamines A, B, C, K, E, oligoéléments et acides gras)
  • Les graines de lin (Oméga 3)
  • Les céréales

Des compléments alimentaires pour garder la ligne

Des compléments alimentaires et des tisanes peuvent vous aider à détoxifier votre organisme, sans pour autant vous priver des plaisirs gourmands de l’été ! Il existe également des plantes aux vertus spécifiques pour vous aider à mieux contrôler votre poids :

  • Les plantes naturellement riches en caféine (café arabica ou guarana) sont particulièrement recommandées – ainsi que le thé vert – pour leurs effets brûle-graisses.
  • Le thé vert, le frêne, l’hibiscus et le bouleau favorisent l’élimination.
  • Le nopal ou le chitosan, sont des fibres alimentaires « minceur » : elles « piègent » les graisses et les sucres afin de mieux les éliminer par les voies naturelles.
  • Certaines plantes dépuratives (bardane, pissenlit, pensée sauvage..) vous aideront à retrouver un teint lumineux, tout en purifiant votre organisme.

2/ Hydratez-vous

La règle d’or : buvez (de l’eau, bien sûr) !

 L’été nous perdons en moyenne chaque jour 2,5 litres d’eau (parfois 3 litres lors de fortes chaleurs). Boire abondamment est la condition sine qua non pour maintenir l’équilibre hydrique de l’organisme, essentiel à son bon fonctionnement.

Un conseil : il vaut mieux boire entre les repas, et de préférence de l’eau peu minéralisée car les sels minéraux ont tendance à retenir l’eau.

Prenez soin de votre peau avec des cosmétiques à base d’argan et de bourrache.

Boire ne suffit pas. En été, votre peau est quotidiennement exposée aux agressions extérieures : soleil, chlore (piscine), sel, vent… La combinaison de produits cosmétiques et de compléments alimentaires permet de prévenir et de lutter contre la sécheresse cutanée. La bourrachel’huile d’argan, l’huile d’amande douce ou de cameline sont gorgées d’acides gras (Oméga 6). Ces actifs contribuent à améliorer la fonction de barrière de la peau et jouent un rôle clé dans l’hydratation.

3/ Protégez-vous du soleil

Adoptez les bons réflexes

Une exposition aux rayons du soleil sans protection entraîne un développement important de radicaux libres, responsables de la formation des rides et d’un vieillissement accéléré. Alors, comment se protéger du soleil ?

En suivant 3 règles élémentaires :

  • S’enduire de crème solaire (avec un indice de protection adapté à votre type de carnation, minimum SPF30 lors de la 1ère exposition) avant l’exposition et toutes les heures pendant exposition,
  • Eviter les expositions solaires entre 12 et 16h,
  • Porter un chapeau et des lunettes de soleil adaptées.
recommandation-soleil

La gelée royale pour le renouvellement cellulaire

Riche en acides aminés, en vitamines et en oligoéléments, la gelée royale recèle de nombreuses vertus. Ses actifs stimulent la peau et la revitalisent, afin de préserver l’élasticité des tissus. Grâce à ses propriétés antioxydantes, la gelée royale facilite le renouvellement des cellules et l’hydratation de la peau, pour un effet anti-âge et un teint éclatant.

4/ Atténuez l’effet « jambes lourdes »

Dès les premières chaleurs, de nombreuses personnes sont touchées par des phénomènes de gonflements et des sensations de fatigue particulièrement au niveau des jambes et des chevilles.

La cause ? Entre autre, la rétention d’eau. Notre corps est composé à 65 % d’eau. Une partie circule pour nettoyer nos cellules mais parfois l’eau sort de nos petits vaisseaux sanguins (les capillaires) et stagne dans nos tissus. Les raisons sont multiples : mauvaise circulation veineuse, hérédité, sédentarité, dysfonctionnements hormonaux. Ce phénomène est accentué par la chaleur de l’été.

En été, n’hésitez pas à consommer des plantes agissant sur la circulation sanguine comme la vigne rouge ou le marron d’inde. Pour atténuer la rétention d’eau, optez pour des infusions drainantes à base de pissenlit, queues de cerise ou thé vert.

article-bon-a-savoir-icon

Le saviez-vous ?

Pieds et mains liés. Marcher pieds nus dans le sable, la chaleur et l’humidité… En été, n’oubliez pas de prendre soin de vos pieds et de vos mains ! Des crèmes nourrissantes et hydratantes ciblées leur redonneront souplesse et douceur. Profitez-en pour masser la paume des mains et la voûte plantaire : cela tonifie le retour veineux.

La rose, le secret des peaux resplendissantes !

eau-florales-rose

Sa beauté et son parfum nous séduisent sans cesse et font d’elle la fleur la plus courtisée : la rose. Elle incarne a elle seule charme et beauté, raffinement et féminité. (Re-)Découvrez toutes les vertus beauté d’une fleur piquante !

On utilise la rose depuis toujours pour ses bienfaits naturels. Au Moyen-Orient, elle est appréciée jusque dans la cuisine, où elle aromatise les plats. Romantique, sensuelle, exotique, au parfum d’ancien temps… la rose – et l’eau de rose qu’on en extrait – c’est tout ça à la fois.

L’eau florale de rose

Pour les cosmétiques, on utilise l’eau florale de rose. Elles proviennent de la distillation lente des fleurs lors de l’extraction de leurs huiles essentielles. Ce processus nécessite de la vapeur d’eau, qui, une fois condensée, devient l’eau florale de rose ou eau de rose. Ce processus de distillation permet de préserver au mieux les principes actifs naturels de la fleur. La composition de l’eau de rose est donc tout à fait naturelle au même titre que l’eau de fleur d’oranger.

Les secrets de l’eau de rose

L’eau de rose est utilisée pour ses vertus purifiantes et acidulées. Elle entre dans la composition de nombreux produits de beauté, masques et baumes nourrissants pour les cheveux, mais aussi et surtout pour la peau. On la retrouve également dans les démaquillants et les produits de beauté pour le bain ou la douche.

Vous choisirez l’eau de rose pour ses bienfaits hydratants et tonifiants mais aussi pour son parfum… Quelques gouttes suffisent pour sublimer le teint et parfumer délicatement la peau.

Autre point fort : l’eau de rose rafraichit la peau. Elle rend la peau plus vivifiée et lumineuse.

L’eau de rose peut-être utilisée matin et soir. Le matin, avant d’appliquer votre soin hydratant, un peu d’eau de rose sur un coton tige nettoiera votre visage en douceur.

De même le soir, après vous être démaquillée, effectuez la même opération pour éliminer toutes les impuretés. On la recommande généralement pour les peaux à tendance acnéique et pour apaiser rougeurs et irritations.

Retrouvez les bienfaits de l’eau de rose dans votre boutique Fleurance Nature avec la Brume d’eau de rose de Damas.

Un geste doux de beauté au naturel à partager !

Bien protéger sa peau en hiver

soin-peau-hiver

Pour lutter contre les agressions de l’environnement, la peau est en première ligne : c’est votre protection principale. Barrière thermique efficace, elle est pourtant fragile. L’hiver venu, la peau est mise à rude épreuve… Pour la conserver saine, même par grand froid, voici quelques conseils bien utiles Fleurance Nature.

L’hiver, notre peau a tendance à rougir. En cause : le vent, le froid mais aussi les différences de température intérieur/extérieur qui en découlent et qui font subir à la peau de multiples petits chocs thermiques. Conséquence : l’épiderme a tendance à s’assécher, tirailler… et votre peau devient particulièrement réactive.

Parce qu’ils sont les plus exposés, le visage et les mains sont les zones du corps qui souffrent le plus directement. Mais ne sous-estimez pas le froid ! C’est la peau sur l’ensemble du corps qu’il convient de protéger. Et soyez vigilants, car une peau sèche en hiver, peut entraîner des irritations ou même des blessures lorsqu’elle a totalement perdu son élasticité.

Pourquoi votre peau est-elle fragilisée en hiver ?

La peau vit. Ses cellules évoluent, meurent et se régénèrent. Le froid perturbe ce cycle naturel et diminue l’activité qui dégrade les cellules « mortes » avec pour conséquence une accumulation des cellules mortes sur la peau qui brouillent le teint.
Barrière thermique, la peau a un rôle régulateur contribuant au rafraîchissement du corps ou au contraire au maintien de sa température. Sous l’action du froid en hiver, les vaisseaux sous la peau se contractent et le sang afflue, provoquant des rougeurs.
Ajoutez à cela une altération des lipides (graisses épidermiques) qui assurent à votre peau hydratation et souplesse et vous comprendrez pourquoi elle devient plus rugueuse, pêle et se déshydrate…

Les personnes particulièrement exposées sont les femmes à la ménopause, les enfants mais aussi les personnes les plus agées ou celles souffrant déjà d’eczéma ou d’acné.

Pour une peau saine en hiver

Pour prendre soin de votre peau, 4 actions sont à mener de front :

Action 1 : nettoyez, mais en douceur

N’oubliez jamais de vous démaquiller. Cette étape est essentielle pour conserver une belle peau. Vous lui permettrez de respirer et de se régénérer plus facilement. Adaptez aussi votre maquillage et évitez tout ce qui serait susceptible de dessécher la peau.

Pour nettoyer votre peau, sélectionnez bien vos produits. C’est une zone sensible, alors choisissez de bons produits… naturels, bien sûr !

Préférez les savons sans savon ou surgras, aux savons classiques et gels-douche qui agressent les couches supérieures de l’épiderme.

Le savon d’Alep, avec sa fabrication naturelle à partir d’huile d’olive, de feuilles de laurier et de soude sera l’ami de votre peau pendant la saison froide. Pour le visage, évitez les savons et tous les produits à base d’alcool qui ont tendance à accentuer les dessèchements. Surtout si vous avez la peau grasse.
Vous avez une peau hypersensible ? Choisissez des produits à pH neutre.

Pour bien nettoyer votre peau de ses impuretés, utilisez une crème exfoliante au moins une fois par semaine afin d’éliminer les cellules sèches tout en améliorant la microcirculation au niveau de la peau.

Action 2 : hydratez bien votre peau

Votre peau tire ? Sachez que le froid a tendance à dessécher l’air. Parce que votre épiderme a besoin d’humidité, sprays, serums et masques hydratants ne sont donc pas réservés qu’à l’été !
Source d’hydratation d’un côté, l’eau favorise pourtant aussi le dessèchement de la peau.Surtout dans les régions où elle est calcaire (dans le nord par exemple). Immédiatement après chaque douche, vous devez donc hydrater votre peau sur tout le corps en appliquant un lait hydratant gras ou une lotion pour l’adoucir et la nourrir.

Action 3 : protégez durablement

Comment ? Tout d’abord en choisissant une protection adaptée à vos besoins. Pour les peaux sèches, il est conseillé d’utiliser un soin très nourrissant. Comme par exemple la crème nutrition intense

Pour redonner tout son éclat à votre peau, préférez les produits riches en vitamine E et en acide gras essentiels. Les produits à base d’huile d’argan sont très appréciés (Fleurance Nature vous conseille le soin généreux à l’argan).
Les peaux grasses ou à tendance acnéiques préféreront un soin pas trop riche, spécialement conçu pour les peaux à problèmes. Si votre peau est facilement irritable ou fragilisée, optez pour une crème qui agit sur la vascularisation. À appliquer tous les matins, après la douche bien sûr ! Et le soir, optez pour un soin de nuit réparateur qui peut se permettre d’être plus riche qu’un soin de jour.

Pensez aussi aux crèmes hypoallergéniques. 
Il s’agit de produits spécifiques destinés aux peaux particulièrement sensibles, réactives et déshydratées. Ces crèmes auront un effet apaisant et adoucissant sur les peaux irritées ou sujettes aux démangeaisons.

Action 4 : réparez en cas de besoin

Pour les mains, utilisez une crème riche spécifique en prévention des crevasses et sans attendre les premiers signes de dessèchement. En cas de peau très abîmée, utilisez un onguent réparateur, à appliquer en couche épaisse. Le conseil Fleurance Nature : recouvrez la zone traitée avec un linge et laissez agir toute la nuit.

N’oubliez pas aussi qu’une bonne hygiène de vie vous aidera à conserver une belle peau, quelle que soit la période de l’année. Luttez contre le stress, réduisez la consommation de tabac et d’alcool et respectez votre sommeil et vos rythmes biologiques. Mangez bien et de tout, en quantité raisonnable et hydratez-vous : la santé de votre peau en dépend directement. À ce sujet, vous pouvez notamment lire cet article sur notre blog.

Vous l’aurez compris, en hiver, pour votre peau, ne laissez rien au hasard !