Le spécialiste des actifs naturels et bio

En cours de chargement...

Mon compte
Nouveau Client ? Créer mon compte

Zoom sur les vertus anti-inflammatoires des poissons gras


Comme les fruits ou le chocolat noir, les poissons gras sont des aliments aux propriétés anti-oxydantes. Ils contiennent notamment des polyphénols, des flavonoïdes et des acides gras oméga 3 ainsi que d’autres substances aux propriétés intéressantes comme la chlorophylle, la curcumine, la lutéoline, le resvératrol ou encore l’eugénol.

Les poissons gras sont une source d’acides gras oméga 3, de protéines et de minéraux.

Mais ils peuvent concentrer dans leur chair des toxiques comme le mercure ou encore des perturbateurs endocriniens comme la dioxine. On conseille donc de consommer des poissons gras de façon modérée, afin de ne pas risquer d’absorber trop de métaux lourds.

Parmi les poissons gras, il faut donc privilégier les petits poissons gras : hareng, maquereau, sardine, anchois non salés. En second choix : saumon, truite saumonée, dorade, rascasse.

Lors de leur préparation, ces poissons doivent impérativement être protégés des agressions thermiques, afin de ne pas trop altérer les oméga 3 qu’ils contiennent.

Il est ainsi préférable de les consommer :

  • crus (sushis, sashimis…)
  • marinés (cevice, poisson à la tahitienne, marinés dans du citron, du vinaigre, de l’huile…)
  • vapeur (en réduisant les temps de cuisson)
  • pochés à feu éteint (mis dans un court-bouillon après avoir éteint le feu)
  • saisis à l’unilatérale ou au wok…

Il vaut mieux éviter les températures trop élevées comme les fritures, les grillades…

À lire sur le même sujet

Je note cet article

Zoom sur les vertus anti-inflammatoires des poissons gras

0 vote

Commentaires

Laisser un commentaire

Vos commentaires en lien avec le thème abordé seront publiés sous réserve de modérateurs.