Le spécialiste des actifs naturels et bio

En cours de chargement...

Mon compte
Nouveau Client ? Créer mon compte

10 conseils pratiques pour améliorer sa digestion


Pour favoriser une bonne digestion, il est essentiel d’avoir une hygiène de vie adaptée. Plusieurs facteurs peuvent influencer le système digestif et perturber son action. Dans cet article, Fleurance Nature vous donne 10 conseils pour vous aider à améliorer votre digestion.

Les troubles digestifs résultent souvent d’une combinaison de situations de la vie quotidienne : alimentation déséquilibrée, repas copieux ou consommés rapidement, position assise prolongée, sédentarité, stress… Et les désagréments qui en découlent se manifestent de plusieurs façons : ballonnements, inconfort abdominal, intestin paresseux, acidité gastrique, prise de poids.

Voici 10 conseils pour assurer une

bonne digestion au quotidien

1/ Prendre son temps au cours des repas et manger lentement

Lors des repas, il est important de prendre son temps pour bien mâcher les aliments afin de mieux écouter ses signaux de faim et de satiété et éviter de manger trop. La mastication favorise le mélange des aliments avec la salive et active les premières phases de la digestion.

2/ Bien s’hydrater, en buvant de l’eau en quantité suffisante

L’apport hydrique est essentiel à une bonne digestion et à l’absorption intestinale. La quantité conseillée est d’environ 1,5 l/jour. Variez les sources en incluant des tisanes ou infusions bio ! Les tisanes à la menthe poivrée, verveine, fenouil, réglisse sont particulièrement efficaces pour la digestion.

3/ Consommer des produits variés, frais et peu transformés

Cuisiner soi-même des aliments frais sous leur forme brute, peu transformés, aide à mieux contrôler les apports en graisses, sucres et sel. Consommés en excès, ces derniers peuvent être à l’origine d’une digestion difficile.

4/ Manger varié

L’un des principes garantissant une bonne digestion est d’intégrer toutes les familles d’aliments au menu. En effet, chaque groupe fournit des nutriments essentiels qui agissent de façon complémentaire dans le tube digestif.

article-bon-a-savoir-icon

Astuces pour réduire les ballonements

  • Limiter la consommation de crudités, d’oignons et de légumes de la famille des choux (brocoli, chou-fleur, etc.).
  • Faire tremper les légumineuses (lentilles, haricots, pois chiches) avant la cuisson, en prenant soin de jeter l’eau de trempage pour éliminer les sucres qui prédisposent aux flatulences.
  • Prendre du charbon végétal, sous forme de complément alimentaire, contribue à réduire l’excès de flatulences après les repas. Cet effet bénéfique est obtenu par la consommation de 1 g de charbon végétal 30 minutes avant le repas et 1 g juste après.

5/ Privilégier la consommation de ferments lactiques

Les ferments lactiques (encore appelés probiotiques) sont des bactéries vivantes contenues dans les aliments (yaourt, lait fermenté, fromage, etc.). Ils peuvent également être consommés sous forme de compléments alimentaires. Ils ont la propriété de modifier la composition du microbiote ―contenu intestinal de chaque individu composé de milliards de bactéries. Certaines souches de ferments lactiques exercent une action bénéfique sur le système digestif, le transit, la flore intestinale et le système immunitaire (FAO/OMS 2001). Les souches les plus efficaces sont les lactobacillus, les bifidobactéries (bifidus) et certains streptococcus.

6/ Limiter les apports en produits excitants

Bon nombre d’aliments et de boissons consommés au quotidien peuvent interférer sur la digestion et les fonctions d’élimination : café, alcool, boissons sucrées, boissons énergisantes. Ces aliments sont à consommer avec modération.

7/ Créer un environnement de repas convivial

L’environnement dans lequel se déroule le repas influence les apports alimentaires. Partager le repas, assis, en bonne compagnie, crée un contexte agréable tout en limitant les sources de stress, autant d’éléments qui contribuent à une bonne digestion.

8/ Pratiquer une activité physique tous les jours

L’activité physique au quotidien, comme la marche par exemple, est un excellent moyen de prévenir les troubles digestifs. A distance des repas, elle stimule les muscles abdominaux et contribue ainsi au bon transit intestinal.

9/ Intégrer des activités calmes et relaxantes dans la vie quotidienne

Les approches douces de relaxation (respiration, gym, yoga, méditation, etc.) permettent de repousser les effets du stress et les troubles digestifs associés.

10/ Soigner son sommeil

Dormir suffisamment est l’une des conditions essentielles pour avoir une bonne hygiène de vie et contribue à limiter les troubles digestifs induits par les décalages et le manque de sommeil. Les plantes et tisanes relaxantes ainsi que certains compléments alimentaires peuvent aider à améliorer la qualité et la durée du sommeil.

Il existe de nombreuses façons de limiter les troubles digestifs. En suivant ces conseils, vous disposez de moyens efficaces pour favoriser une bonne digestion. 

Sources :
Consultation mixte d’experts FAO/OMS sur l’évaluation des propriétés sanitaires et nutritionnelles des probiotiques dans les aliments, y compris le lait en poudre contenant des bactéries lactiques vivantes. Rapport FAO/OMS. 2001.
http://www.fao.org/3/a-y6398f.pdf (français) http://www.fao.org/tempref/docrep/fao/009/a0512e/a0512e00.pdf (anglais)
Larousse des plantes médicinales. Identification, préparation, soins. Larousse. 2013.

À lire sur le même sujet

Je note cet article

10 conseils pratiques pour améliorer sa digestion

0 vote

Commentaires

Laisser un commentaire

Vos commentaires en lien avec le thème abordé seront publiés sous réserve de modérateurs.