Le spécialiste des actifs naturels et bio

En cours de chargement...

Mon compte
Nouveau Client ? Créer mon compte

Savon bio ou naturel, comment le choisir ?


Solide ou liquide, parfumé ou neutre, naturel ou industriel, bio… le savon est un produit d’hygiène connu depuis les temps les plus anciens. Mais comment le fabrique-t-on et lequel privilégier selon son type de peau ? On vous confie ses secrets.

Qu’est-ce que le savon ?

Quelle est la composition du savon traditionnel ?

La saponification : une méthode ancestrale

Le savon s’obtient grâce à une réaction chimique : la saponification.

Lorsqu’un corps gras (huile végétale ou graisse animale) est mis en contact avec une base (encore appelée alcali) il se sépare et se transforme en savon et glycérine. La glycérine est un actif hydratant très utilisé en cosmétique pour ses bienfaits sur la peau.

Quand on utilise comme base de la soude (hydroxyde de sodium), le savon obtenu est solide. A l’inverse, la potasse (ou hydroxyde de potassium) donne un savon liquide.

A l’époque des phéniciens, l’ancêtre de notre savon était fabriqué à partir de soude végétale et d’huile d’olive. En Syrie, depuis des millénaires, on fabrique un savon encore réputé aujourd’hui, le « savon d’Alep ». Il est élaboré à partir d’huile d’olive, de soude végétale et enrichi en huile de laurier. Au temps des Gaulois, la base provenait de cendres de bouleau et le corps gras de graisse de chèvre. Plus tard, au IXe siècle, naît le fameux savon de Marseille fabriqué avec 72% d’huile d’olive.

Les propriétés et les bienfaits du savon

Le savon naturel nettoie

De par sa composition chimique, le savon a la capacité d’étaler l’eau sur la peau. Cela améliore le pouvoir mouillant de l’eau et donc le nettoyage de la peau. Ce pouvoir lavant est renforcé grâce à la formation de mousse constituée de savon et d’eau.

Le savon naturel adoucit la peau

Les savons riches en glycérine et en huiles végétales telles que l’huile d’olive, l’huile de coco, de sésame, de calendula ou d’argan, permettent de prévenir le dessèchement de la peau et préservent son hydratation. Ils peuvent être enrichis en actifs adoucissants : lait d’ânesse, miel, karité, ce qui permet de se passer éventuellement de lait hydratant après la douche.

Le savon naturel exfolie en douceur

Enrichi en coques d’argan ou en acides de fruits, les savons permettent de déloger les cellules mortes qui s’accumulent à la surface de la peau tout en préservant son élasticité et son équilibre naturel. Ce type de savon est idéal pour  affiner le grain de peau tout en la nettoyant des impuretés.

Les différents procédés de fabrication

On peut fabriquer un savon de différentes façons.

Les savons industriels

La saponification industrielle se déroule à haute température (100°C environ). Des corps gras peu coûteux comme le suif ou l’huile de palme sont utilisés. Souvent, la glycérine est rincée, récupérée puis revendue. Certains savonniers industriels utilisent des copeaux de savons auxquels ils ajoutent des additifs. Le mélange est enfin malaxé dans une machine qui les moule ensuite en pains de savons.

Les savons saponifiés à chaud

Pour la saponification à chaud on mélange des huiles végétales et de la soude bouillante. Une fois la soude excédentaire rincée  on peut ajouter à la pâte de savon des actifs hydratants ou exfoliants, des corps gras ou des parfums. Le savon est ensuite coulé dans des moules puis mis à sécher.

Les savons saponifiés à froid

La saponification à froid se déroule dans des savonneries artisanales. Le mélange huile végétale et soude a lieu à basse température (40° maximum). Les matières végétales conservent donc intactes leurs propriétés. La glycérine n’est pas séparée et reste au cœur des savons, qu’elle enrichit. Les savons obtenus nécessitent un temps de séchage de plusieurs mois. Comme ils contiennent une grande quantité de corps gras, ils ont tendance à rancir plus facilement.

article-bon-a-savoir-icon

Zoom sur le savon surgras

Un savon surgras est enrichi en corps gras et protège le film hydrolipidique de la peau. Ceux fabriqués industriellement à chaud sont enrichis en glycérine. Dans les savons artisanaux, l’huile végétale est versée en excès. La part non transformée en savon par la soude, reste à l’état d’huile.

Quel savon choisir ?

A chaque type de peau son savon ! Pour des savons de qualité, scrutez les étiquettes et privilégiez les savons à base de matières naturelles et certifiés bio.

À lire sur le même sujet

Je note cet article

Savon bio ou naturel, comment le choisir ?

0 vote

Commentaires

Laisser un commentaire

Vos commentaires en lien avec le thème abordé seront publiés sous réserve de modérateurs.