Le spécialiste des actifs naturels et bio

En cours de chargement...

Mon compte
Nouveau Client ? Créer mon compte

Stress : un vrai/faux pour l'apprivoiser en douceur


Phénomène naturel et indispensable à notre vie, le stress s’invite dans notre quotidien. S’il se révèle bénéfique à certains moments, il est nocif à d’autres. Comment faire la part des choses ? Comment l’apprivoiser en douceur ?

L’aromathérapie comme anti-stress : vrai

Les huiles essentielles sont des produits naturels très concentrés en actifs. Grâce à leurs multiples propriétés (calmantes, relaxantes, stimulantes, tonifiantes), certaines sont particulièrement indiquées pour agir sur le stress comme par exemple :

  • la bergamote a une action sur irritabilité, l’insomnie et le stress
  • l’orange douce favorise un sommeil réparateur
  • la lavande fine diminue la nervosité et l’anxiété
  • l’YlangYlang contribue à calmer la fatigue nerveuse, le stress

Le magnésium permet de diminuer le stress : vrai

Le magnésium est un véritable anti-stress naturel reconnu pour contribuer au fonctionnement normal du système nerveux et à une fonction psychique et musculaire normale. Il participe à plus de 300 réactions dans notre organisme comme, entre autres, la production d’énergie et la mémorisation.

Nos besoins en magnésium sont d’environ 375 mg/jour. Or, notre organisme en période de stress chronique en réclame beaucoup plus. Pour répondre à ce besoin plus important en magnésium, il est nécessaire de privilégier les aliments qui en regorgent tels que les eaux minérales, les algues, les bananes, les céréales complètes, le chocolat noir… Quand notre alimentation ne suffit pas à combler ce besoin, il est possible de recourir au magnésium sous forme de complément alimentaire.

Les compléments alimentaires peuvent-ils être

un coup de pouce anti-stress : vrai

Les compléments alimentaires anti-stress sont particulièrement utiles en période de surmenage (examen…) qui engendre une perte d’énergie et de la fatigue. Les plus fréquemment utilisés sont :

  • la racine de valériane associée à la fleur d’aubépine pour aider à rester calme et trouver un meilleur sommeil
  • la reine des prés pour renforcer la résistance au stress
  • la rhodiole pour permettre à l’organisme à s’adapter au stress émotionnel.

Le stress n’est pas une réaction naturelle : faux

Le stress est une réponse naturelle de notre corps face à un danger réel ou supposé. Il se déclenche lorsque nous devons nous adapter aux changements positifs ou négatifs de notre environnement :

  • perte ou nouvel emploi
  • mariage ou divorce
  • naissance ou perte d’un proche
  • mauvaise ambiance au travail…

Il constitue un élément essentiel de notre mécanisme de survie hérité de l’homme des cavernes. Face à un danger, la réaction de stress génère une flambée d’énergie dont nous avons besoin pour y échapper (exemple : éviter une voiture qui fonce sur nous).

Cette réaction nous permet également d’être productifs dans nos activités de tous les jours. Grâce à l’adrénaline produite par le stress, nous sommes stimulés pour affronter les événements qui nous demandent de nous dépasser.

Le stress est une réponse liée aux hormones : vrai

Lorsque nous sommes confrontés à des situations stressantes, notre corps se prépare à fuir ou à combattre. Il sécrète de la noradrénaline qui va dans la zone du cerveau chargée de la régulation de nos émotions et de notre comportement. Les glandes surrénales libèrent à leur tour de l’adrénaline.

Noradrénaline et adrénaline permettent au corps d’être plus performant en réduisant les fonctions non essentielles à notre survie. Certaines de nos fonctions s’accélèrent, d’autres se mettent au ralenti. C’est ce que l’on appelle la phase d’alarme, le temps de la réaction immédiate.

10 minutes environ après cette phase, une phase de résistance débute pour que l’organisme réagisse au danger. Une nouvelle hormone, le cortisol, est sécrétée. Il permet d’augmenter le taux de sucre dans le sang pour apporter l’énergie nécessaire aux muscles, au cœur et au cerveau et soutient l’action de l’adrénaline.

Dès le danger écarté, soit après quelques minutes, l’organisme puise dans ses réserves d’énergie et libère d’autres hormones. C’est le retour au calme.

Le stress est nocif : vrai et faux

Le stress temporaire est un mécanisme de survie bien utile. Il produit l’énergie qui nous est nécessaire pour faire face aux événements quotidiens ou extraordinaires. Il permet d’adapter notre comportement face à une situation menaçante, à un évènement qui requiert une rapidité de réaction. Dans ces cas-là, il est donc plutôt bénéfique.

Cependant, si le stress perdure, si nous ne réussissons pas à régler la situation stressante ou si elle se reproduit souvent, le stress devient chronique. Nous nous trouvons dans un état de réponse permanente. Nous entrons alors dans une période d’épuisement et de dérèglements récurrents. Le stress peut devenir nocif.

Le stress se manifeste de différentes manières: vrai

Il existe 2 types de manifestations liées au stress :

Les manifestations physiques

  • tensions musculaires : visage tendu, tensions dans la nuque ou dans le cou, maux de tête, maux de dos, tremblements…
  • fatigue, problèmes digestifs, boule dans la gorge ou dans l’estomac, transpiration, palpitations, nausées…

Les manifestations psychologiques

  • impatience, frustration, saute d’humeur, hypersensibilité, agitation, anxiété, tristesse…
  • perte de confiance en soi, sentiment de débordement …
  • manque d’enthousiasme, perte d’intérêt, découragement …
  • comportements brusques, fuite, prise excessive de café, drogue, alcool, troubles du comportement alimentaire (grignotage, boulimie ou anorexie)…
  • idées confuses ou fixes, ressassement, difficultés de concentration, indécision…
  • ressentiment, agressivité, isolement…
  • sentiment d’être inutile, impression de vide, désespoir…

Nous ne sommes pas tous égaux face au stress : vrai

Et oui, certains d’entre nous sont plus sensibles au stress que d’autres. C’est notre façon de percevoir, de ressentir un évènement, une situation qui engendre un stress plus ou moins important. Ce qui peut être perçu comme véritablement stressant pour nous, peut être perçu comme simplement gênant pour quelqu’un d’autre. La perception joue un rôle extrêmement important.

Le stress fait grossir : vrai et faux

Le stress fait aussi bien maigrir que grossir ! Le taux et l’effet du cortisol, l’hormone sécrétée pendant les moments de stress, va varier en fonction de notre décision face à un problème : l’affronter ou le fuir. Cette hormone joue un rôle dans la régulation de l’appétit et le stockage des graisses.

Lorsque le stress s’installe, le niveau de cortisol s’élève, nous pouvons être amenés à prendre du poids  ou à en perdre :

  • Le ralentissement du métabolisme cause une prise de poids plus importante que la normale même si nous mangeons la même quantité de nourriture que d’habitude.
  • Nous avons tendance à avoir envie d’une nourriture riche en sucre et en graisse.
  • L’excès d’énergie et de tensions nerveuses amènent à un excès de nourriture, une envie de manger sans faim réelle
bandeau-dossier-conseil-quizz-stress

À lire sur le même sujet

Je note cet article

Stress : un vrai/faux pour l’apprivoiser en douceur
1 vote

1 vote

Commentaires

Laisser un commentaire

Vos commentaires en lien avec le thème abordé seront publiés sous réserve de modérateurs.