Le spécialiste des actifs naturels et bio

En cours de chargement...

Mon compte
Nouveau Client ? Créer mon compte

Œil et nutrition : longue vue sur l’alimentation


DMLA, cataracte, sécheresse oculaire… sont autant de maladies des yeux qui apparaissent avec l’âge. Certains chercheurs suggèrent, au vu de nombreuses études réalisées, qu’une nutrition adaptée riche en antioxydants tels que vitamine C ou le zinc, pourrait retarder l’apparition de ces pathologies. Décryptage.

Les maladies oculaires : qu’est-ce que c’est ?

Il existe différentes pathologies oculaires connues :

La Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA) est une maladie dégénérative de la rétine d’évolution chronique qui débute après l’âge de 50 ans. Il s’agit d’un vieillissement trop rapide de la macula (zone centrale de la rétine).

La sécheresse oculaire est une autre pathologie de l’œil. Elle apparaît quand la quantité et/ou la qualité des larmes d’un individu est insuffisante. Cette sécheresse engendre un inconfort visuel et peut parfois entraîner des irritations de la cornée ainsi que des infections oculaires. Ce phénomène d’yeux secs est souvent lié au vieillissement.

Pour comprendre les maladies oculaires, il faut s’intéresser au fonctionnement de l’œil. Notre organe de vision se compose de différentes parties, aux rôles spécifiques :

coupe oeil

  • La cornée (partie externe de l’œil), chargée de protéger l’oeil contre les micro-organismes, a une fonction de réfraction et de transmission de la lumière.
  • L’iris (couleur de l’œil), module la quantité de lumière, en ajustant l’ouverture de la pupille, un peu comme le focal d’un appareil photo.
  • Le cristallin permet d’assurer la mise au point (dite accommodation). Avec l’âge, la perte de cette accommodation se traduit par de la presbytie, et quand le cristallin devient opaque on parle de cataracte.
  • La rétine tapisse la partie postérieure de l’œil,  son rôle est de transformer les images reçues en signaux nerveux qu’elle transmet au cerveau via le nerf optique. De fait, la macula est une partie de l’œil :
    • La macula est une partie de l’œil. Elle occupe la partie centrale de la rétine sur une petite surface (diamètre de 2mm environ), directement dans l’axe optique. Elle transmet 90% de l’information visuelle traitée par le cerveau. La rétine contient des pigments maculaires, parmi lesquels la lutéine.
    • La lutéine (caroténoïdes) donne à la macula sa couleur jaune caractéristique. Elle a la propriété de filtrer la lumière bleue particulièrement agressive pour la rétine. C’est la raison pour laquelle la DMLA peut conduire à une perte de la vision centrale, tout en laissant habituellement intacte la vision périphérique.

DMLA, cataracte, sécheresse oculaire sont essentiellement des conséquences de phénomènes d’oxydations provoqués par des excès de radicaux libres. Avec l’augmentation de l’espérance de vie et le vieillissement de la population, ces pathologies de l’œil concernent de plus en plus de personnes.

Conseils pour bien se nourrir et préserver la vue

Les maladies oculaires sont liées à un vieillissement des cellules. Pour lutter contre ces dysfonctionnements de l’œil, il existe peu de médicaments. Toutefois, De nombreuses études ont permis de déterminer que l’alimentation pouvait jouer un rôle dans certaines maladies oculaires et prévenir ces pathologies.

Une alimentation diversifiée et saine peut venir au secours de vos yeux.

Consommez du poisson, des fruits de mer, des fruits et légumes de saison,

Adaptez vos temps de cuisson pour respecter la teneur en vitamines et minéraux présents dans ces produits. Les nutriments contenus dans ces aliments existent aussi sous forme de compléments alimentaires.

Il s’agirait finalement d’un menu similaire aux régimes conseillés pour le bon fonctionnement cardiovasculaire.

article-bon-a-savoir-icon

Et si on s’auto-testait ?

La grille d’Amsler permet de tester sa vision pour prévenir la DMLA : il suffit de fixer le quadrillage au milieu duquel se trouve un point noir. Si votre vision se déforme à la vue de celui-ci alors, il se peut que vous manifestiez l’un des symptômes de cette maladie.

Zoom sur les nutriments à privilégier :

La lutéine

La lutéine joue un rôle dans la protection de la rétine. Grâce à ses propriétés antioxydantes et protectrices, elle permet de prévenir la dégénérescence de la rétine

La lutéine est présente dans certains légumes verts (épinards, chou, brocolis), dans le maïs et le jaune d’œuf.

La zéaxanthine

La zéaxanthine est également un autre caroténoïde qui s’accumule dans la macula.

Elle est présente dans certains légumes verts tels que le chou vert, les épinards, le maïs, les poivrons et certains fruits (kaki).

Les Oméga-3

Les oméga-3  (notamment le DHA) contribuent au maintien d’une fonction visuelle normale car ils participent à la structure de la membrane des cellules de l’œil.

Beaucoup d’aliments regorgent d’Oméga 3. Par exemple ? Foie de morue, huile de colza ou de lin, poissons gras (anchois, sardines, etc.), noix…

Les antioxydants

Les antioxydants sont des molécules qui agissent contre l’oxydation des cellules. Leur rôle ? Neutraliser l’action des radicaux libres afin d’agir au cours des stades précoces du processus du vieillissement, et repousser les risques d’apparition de la DMLA.

Parmi ces antioxydants :

  • La vitamine C est présente dans de nombreux fruits et légumes (acérola, kiwi, poivron, brocolis, orange…)
  • La vitamine E  qu’on peut trouver dans certaines huiles (germe de blé, tournesol), les amandes, les graines de tournesol, ou les noisettes.
  • Le bêtacarotène (provitamine A) est présent dans certains fruits et légumes : carottes, abricots, mangues, légumes vert foncé, patates douces, persil…
  • On trouve du zinc et du cuivre dans les huîtres, le foie de veau, la viande de bœuf ou les lentilles mais aussi les œufs ou certaines céréales (flocons d’avoine par exemple) ou encore le chocolat.

Les gestes à adopter pour protéger ses yeux au quotidien

En plus de l’alimentation, quelques gestes simples peuvent aussi venir au secours de vos yeux.

  • Les rayons UV peuvent entrainer des anomalies ophtalmiques (cataracte, DMLA…). Il est donc primordial de protéger ses yeux avec de bons verres filtrants.
  • La lumière bleue émise par les écrans (téléphones, tablettes, ordinateurs) agresse la rétine et favorise le vieillissement prématuré de l’œil.
  • L’obscurité n’est pas à privilégier. La conduite de nuit fatigue énormément l’œil.
  • Pensez à faire vérifier votre vue régulièrement : c’est peut-être parce que vous devenez myope que vous avez si souvent des maux de tête…
  • Bannissez les radicaux libres de votre environnement (tabac, alcool…) : ils favorisent le vieillissement prématuré de l’œil.

À lire sur le même sujet

Je note cet article

Œil et nutrition : longue vue sur l’alimentation
1 vote

1 vote

Commentaires

Laisser un commentaire

Vos commentaires en lien avec le thème abordé seront publiés sous réserve de modérateurs.