Le spécialiste des actifs naturels et bio

En cours de chargement...

Mon compte
Nouveau Client ? Créer mon compte

L’harpagophytum, l’allié de vos articulations


Surnommé « la griffe du diable », l’harpagophytum possède des vertus reconnues sur le confort articulaire. Des compléments alimentaires à base d’harpagophytum peuvent ainsi contribuer à améliorer la mobilité de vos articulations.

Qu’est-ce que l’harpagophytum ?

Appelé parfois « racine de Windhoek », du nom de la capitale de la Namibie où il est principalement cultivé, l’harpagophytum est une plante utilisée depuis des millénaires par la médecine traditionnelle des peuples indigènes du Sud de l’Afrique.

Plusieurs noms pour une même plante

L’harpagophytum porte de belles fleurs mauves qui donnent naissance à des fruits très caractéristiques, munis de crochets agressifs et recourbés qui sont à l’origine de plusieurs appellations de la plante.

L’harpagophytum tire en effet son nom savant du grec « harpagos », qui signifie harpon.

Son nom commun, « griffe du diable », est attribuable au fait que les griffes du fruit s’agrippent aux pattes, aux poils et à la peau des ovins et bovins qui, pour s’en débarrasser, se mettent à danser comme s’ils étaient habités par le diable.

Ces griffes ont, par ailleurs, leur utilité en permettant à la plante de se disséminer.

 

Une utilisation millénaire

Les peuples indigènes du Sud de l’Afrique – les Sans, les Khoi et les Hottentôts – utilisent l’harpagophytum depuis des millénaires pour améliorer le confort articulaire et la digestion.

Les premières utilisations occidentales de la plante datent de 1820, mais c’est en 1907 que l’Allemand Menher découvre au contact des peuples indigènes les vertus médicinales de l’harpagophytum et en fait envoyer des échantillons dans son pays.

Son action est confirmée de façon scientifique, dans les années 1970, par un médecin allemand, le docteur Koch.

En Occident, on utilise surtout l’harpagophytum pour améliorer le confort et la mobilité des articulations.

 

L’harpagophytum, une plante de la famille des Pedialaceae

L’harpagophytum est une petite plante sauvage rampante appartenant à la famille des Pedialaceae (comme le sésame) et poussant dans les régions semi-désertiques de l’Afrique centrale et du sud (Namibie, Botswana, Afrique du Sud), notamment dans le désert de Kalahari. L’espèce la plus active est l’harpagophytum procumbens, elle est appelée harpagophyton en français.

Les bienfaits de l’harpagophytum

Une plante riche en actifs

Les actifs sont contenus dans les racines secondaires. Ces tubercules bulbeux, souvent de taille importante, peuvent peser jusqu’à deux kilos.Les racines sont récoltées à l’automne, coupées en rondelles appelées « rouelles », puis séchées à l’air sur de grands filets tendus entre les arbres.

Les principaux actifs de l’harpagophytum procumbens sont :

  • Des harpagosides, principalement des glucosides iridoïques reconnus pour leurs propriétés calmantes,
  • Des phytostérols qui renforcent l’action des harpagosides,
  • Des flavonoïdes aux propriétés antioxydantes.

 

Une efficacité reconnue pour le confort des articulations

L’harpagophytum, en facilitant la mobilité et la souplesse articulaire, aide à réduire la sensation d’inconfort et de raideur des articulations.

articulation-seule

Vous pouvez l’utiliser sous forme de compléments alimentaires, de gélules, de concentré à boire ou encore en baume de massage à appliquer localement.

Généralement, il est conseillé de prendre de l’harpagophytum durant un mois.

Le saviez-vous ?

Les douleurs articulaires sont un désagrément largement répandu. Un Français sur trois déclare en éprouver. Les causes sont multiples : vieillissement naturel de l’organisme, efforts physiques inadaptés, surpoids, humidité…

Zoom sur l’harpagophytum Fleurance Nature,

certifié bio et équitable

Un harpagophytum bio, issu d’une filière équitable

harpagophytum-esr

700 tonnes d’harpagophytum sont vendues chaque année dans le monde. La plus grande partie provient de plantes sauvages. Ce qui, à long terme, pourrait menacer sa survie. C’est pourquoi les principaux pays producteurs (la Namibie, le Botswana et l’Afrique du Sud) ont mis en place des politiques encadrant la récolte afin de préserver la ressource. Fleurance Nature a, pour sa part, fait le choix d’une filière équitable et d’un engagement aux côtés des récolteurs et de leurs familles.

En soutenant cette filière de l’harpagophytum bio, Fleurance Nature procure aux familles des récolteurs une source de revenus dans une région peu industrialisée.

Par ailleurs, Fleurance Nature a mis en place un partenariat pour fournir à ces familles une assistance matérielle et les aider à assurer la garde et la scolarité des enfants en Primaire.

 

Un mode de production certifié biologique

Fleurance Nature a choisi l’harpagophytum procumbens bio, avec un mode de récolte et de séchage qui respecte le développement et la pérennité de l’espèce. La récolte s’effectue en Namibie, en bordure du désert de Kalahari. Une petite tranchée est creusée à distance de chaque fleur, laissant toujours la racine principale en place, tandis que seule une partie des racines secondaires est prélevée. Systématiquement, la tranchée est soigneusement remblayée à la fin du ramassage pour garantir la repousse.

En cas d’inconfort articulaire, ayez le réflexe de l’harpagophytum pour retrouver naturellement votre bien-être.

À lire sur le même sujet

Je note cet article

L’harpagophytum, l’allié de vos articulations
1 vote

1 vote

Commentaires

Laisser un commentaire

Vos commentaires en lien avec le thème abordé seront publiés sous réserve de modérateurs.