Le spécialiste des actifs naturels et bio

En cours de chargement...

Mon compte
Nouveau Client ? Créer mon compte

La Sauge officinale, la plante alliée des femmes


La Sauge officinale est la plante du bien-être au féminin mais pas seulement. Utilisée en cas de digestion difficile, pour apaiser et adoucir la gorge ou pour des petits soucis de bouche, découvrez tous les atouts de cette plante !

D’où vient la sauge ?

Il existe près d’une centaine d’espèces de sauges avec chacune un parfum, une composition, et des propriétés propres. La plus connue est la Sauge officinale. La sauge est une plante aromatique vivace, de la même famille que les menthes (Lamiacae). Originaire du bassin méditerranéen elle pousse sur les terrains arides et rocailleux. Elle possède des feuilles vertes, recouvertes d’un duvet blanc laineux.

Les Egyptiens, les Grecs et les Romains de l’Antiquité utilisaient traditionnellement les feuilles de sauge pour ses vertus médicinales. Les anciens s’en servaient aussi bien pour améliorer la fertilité, qu’arrêter les saignements, apaiser les gorges douloureuses ou désinfecter les plaies… Cette « herba sacra » comme on la nomme était considérée comme la panacée. D’ailleurs son nom « Salvia officinalis » vient du latin « salvare » qui signifie « guérir ».

Que contiennent ses feuilles ?

Les feuilles de Sauge officinale (salvia officinalis) renferment de nombreux actifs :

  • Des flavonoïdes sources d’antioxydants aux vertus calmantes,
  • Des triterpenes comme l’acide ursolique et l’acide oléanique,  à l’action anti-inflammatoire et immunostimulante,
  • De l’huile essentielle (utilisée seule elle est neurotoxique à cause de sa teneur en thuyone et donc interdite à la vente),
  • Des tanins à l’action tonifiante et astringente,
  • Des saponosides, substances à activité oestrogénique,
  • De l’asparagine, un actif aminé aux bienfaits apaisants et de la choline,
  • Des minéraux (potassium, magnésium, calcium, fer, manganèse, zinc et cuivre),
  • De la provitamine A et de la vitamine K.

Hippocrate, célèbre figure de la médecine antique préconisait les feuilles de sauge pour certains désordres gynécologiques. Les Gaulois en faisaient usage lors des accouchements et pour arrêter l’allaitement. Certains émettent l’idée que le nom de sage-femme provient de sauge. D’ailleurs en anglais « sauge » se dit « sage » ! Mais on utilise aussi la sauge en dehors de la grossesse.

article-bon-a-savoir-icon

Le saviez-vous ?

La légende raconte que Zeus fut élevé par une chèvre, près d’un buisson de sauge et que c’est grâce à celui-ci qu’il acquit son pouvoir divin. Plus près de nous, un dicton provençal affirme : « Qui a de la sauge dans son jardin n’a pas besoin de médecin » ce qui ne laisse guère de doute quant à ses bienfaits !

sauge

Quelles sont les vertus de la sauge ?

  • La sauge contribue au confort pendant la ménopause

La sauge exerce une action bénéfique sur les petits désagréments de la ménopause comme les sensations de bouffées de chaleur qui touchent 50 à 80% des femmes. Ces manifestations s’accompagnent généralement d’une augmentation du rythme cardiaque, d’une rougeur au niveau du thorax et de sueurs, souvent nocturnes, sur le front, la poitrine ou les jambes.

  • La sauge atténue les suées nocturnes

Une sudation intense la nuit est fréquente au moment de la ménopause. Cette transpiration nocturne est souvent suivie de frissons et peut mouiller les vêtements de nuit voire la literie. Les sueurs nocturnes répétées peuvent perturber la qualité du sommeil.

Riche en antioxydants, la sauge renferme également une toute petite quantité de phyto-œstrogènes et d’acides aminés (choline et asparagine). Ces actifs boostent l’organisme et aident à passer le cap de cette période de transition.

  • La sauge calme les petits problèmes digestifs

La sauge facilite la digestion. Grace à sa teneur en actifs, elle a un effet apaisant sur l’abdomen et réduit les sensations de ballonnements et les gaz intestinaux. Rien de mieux pour se sentir plus léger après un repas trop lourd ou trop gras !

  • La sauge apaise la gorge

Les feuilles de sauge grâce à leurs propriétés adoucissante soulagent les irritations de la gorge. Faites des gargarismes à partir d’une infusion ou utilisez un spray pour la gorge à l’extrait de sauge.

  • La sauge soulage les aphtes ou les irritations des gencives

En bain de bouche, l’infusion de feuille de sauge diminue les irritations dus aux aphtes ou les gencives douloureuses.

  • La sauge protège les dents

La sauge aurait un effet positif contre le développement de la plaque dentaire. Et aiderait ainsi à combattre le déchaussement des dents. On l’intègre d’ailleurs aux bains de bouche et dentifrices.

Où trouver la sauge ? Comment en consommer ?

Pour profiter des bienfaits des feuilles de sauge on peut réaliser une infusion. La recette ? Faites bouillir 300 ml d’eau puis versez-la sur 2 cuillères à café de feuilles de sauge. Laissez infuser une dizaine de minutes. Filtrez et buvez l’infusion ou utilisez l’infusion en gargarismes ou bains de bouche.

On peut aussi bénéficier des vertus de la sauge sous forme d’extraits dans des compléments alimentaires. Pour garantir un extrait sans engrais chimiques ni pesticides choisissez de la sauge d’origine biologique

Vous le voyez, la sauge est vraiment la plante incontournable pour passer le cap de la période délicate de la ménopause. N’hésitez pas à l’associer à l’huile d’onagre, un autre actif phare qui apaise les sensations de bouffées de chaleur.

À lire sur le même sujet

Je note cet article

La Sauge officinale, la plante alliée des femmes
1 vote

1 vote

Commentaires

Laisser un commentaire

Vos commentaires en lien avec le thème abordé seront publiés sous réserve de modérateurs.