Livraison gratuite à partir de 35€ d'achat

Notre première boutique est ouverte !

Nos coffrets cadeaux dès 15.90€

Le spécialiste des actifs naturels et bio

En cours de chargement...

Mon compte
Nouveau Client ?
Créer mon compte

Konjac

Nom latin

NOM LATIN

Amorphophallus konjac

Nom Vernaculaire

NOM COMMUN

Konjac

Famille

FAMILLE

Araceae

Type

TYPE

Plante

 Origine

ORIGINE

Asie du sud est

Partie(s) de la plante utilisée(s)

PARTIE(S) DE LA PLANTE UTILISÉE(S)

Tubercule (bulbe)

Qu'est-ce que c'est ?

Le konjac est une grande plante de la famille des Araceae, l’Amorphophallus konjac.  Elle ne fournit qu’une seule feuille. Si on détruit un bourgeon, d’autres se forment sur les côtés donnant chacun une feuille. Si la feuille a bien rempli son rôle, en fin d’Automne, elle laissera à sa base un tubercule plus gros que celui de l’année précédente. La plante continue à grossir année après année : les tubercules récoltés pour la consommation pèsent de 200g à 500g pour des plantes de 2 à 3 ans. De très vieilles plantes peuvent hiverner sous forme d’un tubercule capable d’atteindre une dizaine de kilogrammes ! La fleur, qui apparait au bout de 3 à 5 ans, est de coloration rouge bordeaux violacé assez spectaculaire. Elle rappelle celle de la serpentaire du genre Dracunculus que l’on trouve en méditerranée et en Corse.
Le Konjac est une plante asiatique dont l’histoire révèle plus de 2000 ans d’usage !La plante a d’abord été introduite en Corée par les moines bouddhistes au 6ème siècle puis gagne sa réputation de « plante exceptionnelle » au Japon au 10ème siècle en étant offert comme cadeau prestigieux aux nobles et aux samouraïs. Aujourd’hui en Asie, la farine de konjac est avant tout un ingrédient culinaire de base très répandu, notamment comme gélifiant.

Son utilisation

Le glucomannane est une forme purifiée de la farine de konjac tirée du tubercule.Pour obtenir le glucomannane, les tubercules de konjac sont récoltés puis lavés. Ils sont ensuite coupés en morceaux et séchés dans des fours. Le tri se fait par tamisage. Pour obtenir un fort pourcentage de glucomannanes, un extrait est ensuite réalisé à partir de la poudre obtenue. Une fois hydratées, les fibres de konjac forment un gel qui occupe du volume dans l’estomac provoquant une sensation de satiété.